TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e



Plongez, nagez, surfez, pêchez : les mille et une manières de profiter de la mer aux Seychelles

Avec 115 îles disséminées sur près de 1,4 millions de kilomètres carrés d'océan, les Seychelles constituent un terrain de jeu gigantesque pour les amoureux de la mer. Plongée, pêche, surf, voile, ou tout simplement farniente sur la plage ; il y en a pour tous les goûts.



Comme un poisson dans l'eau

Plongez, nagez, surfez, pêchez : les mille et une manières de profiter de la mer aux Seychelles
Les Seychelles possèdent des fonds sous-marins parmi les plus préservés au monde. Pas étonnant que Jacques-Yves Cousteau ait choisi l'archipel pour y tourner les images de son film Le Monde du Silence. Ce serait une gageure de recenser ici l'ensemble des sites de plongée, tant ils sont nombreux et variés mais citons tout de même les Rochers d’Ennerdale près de Mahé, les grottes et les canyons de Desroches, la fosse marine d’Astove de 7000m, les forêts de gorgones et les épaves d'Alphonse, la passe du lagon d’Aldabra, les rochers de 30m de Marianne ou encore les spots aux alentours de Silhouette. Mais ce qui est sûr, c'est que les Seychelles sauront répondre aux attentes des passionnés comme des amateurs. Grâce à son climat particulièrement doux, il est possible d'y plonger toute l'année. Néanmoins, la période la plus propice à cette activité couvre les mois d'avril-mai ainsi qu'octobre-novembre, époque où la mer est très calme, avec une visibilité pouvant dépasser les 30 mètres. En décembre- janvier, les alizés soufflent du nord-ouest et la surface est plus mouvementée. De mai à septembre, les alizés du sud-est gagnent en force et la visibilité diminue en profondeur et nécessite le port d’une combinaison de 4mm d’épaisseur.

Plongez, nagez, surfez, pêchez : les mille et une manières de profiter de la mer aux Seychelles
Concernant la faune et la flore, c'est un véritable festival de formes et de couleurs. Des centaines de poissons jouent à cache-cache dans les branches des coraux très préservés. Les plus chanceux pourront être entourés de 800 espèces de poissons en une seule plongée. Parmi eux, la merluche écureuil, les poissons papillons, les poissons clowns endémiques des Seychelles, les gobies,de grosses raies pastenagues, la pieuvre, la langouste ou encore l’exotique pageot acarné. Les Seychelles sont également un lieu de passage du fameux requin-baleine, que l'on peut apercevoir entre les mois d'octobre et avril. Une expérience rare avec ce géant des mers, qui peut mesurer jusqu'à 14 mètres de long, mais qui est totalement inoffensif pour l'homme car ne se nourrissent que de planctons.
Dans les îles extérieures, l'aventure continue avec l’exploration de grottes canyons habités par des raies Manta à Desroches, les 900 espèces de poissons et les 115 espèces de corail dans les Amirantes, mais aussi une rencontre improbable avec le Napoléon pouvant atteindre plus de 2m, des mérous géants, des requins de récifs, des bars voire des requins nourrices et des requins marteaux pour les plus chanceux ou des dauphins à long becs et des dauphins de risso.

Ceux qui préfèrent rester à flot ne seront pas privés du spectacle. Il est en effet possible d'admirer de très belles espèces avec un simple masque et un tuba. Les eaux qui entourent les Parcs Marins Nationaux de Sainte-Anne et de Port Launay sur Mahé ainsi que sur la Côte d’Or et l'Anse Lazio sur Praslin ou sur l’ilôt St Pierre voire aux abords de Coco ou de Félicité, sont particulièrement propices à la pratique de cette activité.

Les centres de plongés sont bien évidement tenus par des professionnels titulaires de brevets internationaux. La plupart d'entre eux proposent différents programmes à des profondeurs variant entre 10 et 18 mètres. Les débutants feront leur baptême, tandis que les confirmés pourront passer le Brevet Haute Mer PADI. Côté sécurité, il existe une chambre de décompression à sas jumeaux à l’Hôpital de Victoria de Mahé et un second caisson de décompression est disponible sur l’île
De Silhouette, au centre de plongée PADI NATIONAL GEOGRAPHIC.

Attention, les plongeurs doivent attendre au minimum 12h après leur dernière plongée avant de prendre un vol, une période de 24h est même recommandée.

Taquiner le thon, marlin et autres gros poissons

Plongez, nagez, surfez, pêchez : les mille et une manières de profiter de la mer aux Seychelles
Avec une zone économique exclusive qui s'étend de l'Équateur jusqu'au nord de Madagascar, les îles des Seychelles constituent un terrain de jeu idéal pour les amateurs de pêche. Nul besoin de s'aventurer loin des rivages pour battre des records. L'archipel détient notamment celui du Thon dog tooth et de la Bonite indo-pacifique. Parmi les prises les plus spectaculaires possibles, mentionnons le wahoo, qui peut filer à 80 km/h, les dorades, barracudas, bourgeois, marlins, bonites, et espadons. Des poissons souvent gigantesques, que l'on trouvera au large des deux îles principales, ainsi qu'autour de Denis Island ou encore Alphonse.
Aucun permis n'est nécessaire pour pratiquer cette activité. Il faut néanmoins prendre garde aux parcs marins dans lesquels il est interdit pêcher, tout comme la collecte de sable ou de coquillages (qui sont les habitats de Bernard Lhermitte) aux abords des îles. Dans un souci de préservation de certaines espèces, la chasse au harpon est strictement interdite. De plus, la pratique du relâcher a été largement adoptée afin de sauvegarder les stocks halieutiques pour de futures générations notamment sur Desroches où c’est la seule pêche autorisé. Le principe est le suivant : quand un poisson pêché est toujours vivant, il est alors remis en liberté.

Sur les flots

Plongez, nagez, surfez, pêchez : les mille et une manières de profiter de la mer aux Seychelles
Imaginez-vous confortablement installé au calme au bord de la plage, bercé par le seul bruit des vagues et le frémissement des feuilles de palmier, lorsque brusquement, le vrombissement d'un moteur de jet ski vient troubler votre tranquillité. Cette sensation désagréable n'existe pas aux Seychelles. En effet, les sports nautiques à moteurs sont exclusivement limités à la plage de Beauvalon. Le reste de l'île étant totalement à l'abri de telles nuisances sonores pour le bien être de chacun mais aussi pour la protection des fonds sous-marins. Mais une multitude d'autres activités feront le bonheur des sportifs. La plupart des grands hôtels possèdent en effet des centres nautiques qui permettent de pratiquer la planche à voile, le bateau à pédales, le canoë kayak, le hobbie cat, le kitesurf et le surf.

Les conditions météo ne sont pas toujours favorables aux surfeurs. Le vent peut atteindre la vitesse de 25 nœuds (soit 46 km/h) pendant la haute saison entre juillet et août avec des vagues pouvant atteindre 3m sur certains sites dédiés. Il faut faire attention aux récifs et aux courants, qui peuvent être parfois imprévisibles. Néanmoins, les passionnés qui auront apporté leur planche (impossible d'en louer sur place) pourront tester quelques spots intéressants sur Mahé (Grande Anse, Anse aux Poules Bleues, Carana Beach, Soleil d’Or), sur Praslin (Anse Kerlan) et à La Digue sur Grande Anse. De même pour les aficionados de kitesurfing qui auront emporté leurs matériels avec eux, ces derniers pourront s’adonner à cette activité sur Anse aux Pins à Mahé, Grande Anse à Praslin ou l’Anse Source d’Argent sur la Digue.

Sur les traces des premiers navigateurs

Plongez, nagez, surfez, pêchez : les mille et une manières de profiter de la mer aux Seychelles
Les Seychelles ont toujours été une nation de marins. Depuis le XIème siècle, pirates, corsaires, flibustiers, intrépides marins arabes, commerçants phéniciens et aventuriers polynésiens ont navigué pour dans ses eaux inexplorées. Ils ont aujourd’hui laissé la place aux plaisanciers qui profitent des eaux calmes et peu fréquentées de l'archipel.
A l'abri des cyclones, ses 115 îles offrent la possibilité de naviguer tout au long de l'année, par l’intermédiaire de compagnies d'affrètement qui proposent une grande sélection de bateaux avec ou sans équipage. Un moyen de transport idéal pour se réveiller chaque matin devant un décor différent, et pour accéder à certaines plages sauvages, sans aucune autre trace que celles de vos pas.
La navigation dans les îles intérieures est facile, avec des distances de moins de 52 km du sol d'amarrage. Des bouées de mouillage sont présentes sur plusieurs sites

Dans les îles extérieures, situées entre 210 km et 1 014 km de Mahé, la navigation dans ces eaux fait de vous un explorateur privilégié. Il faut cependant bien se préparer, et appréhender la présence de récifs de corail grave, ce qui en fait un job à plein temps. Seuls les bateaux charters avec équipages officient dans les îles extérieures car sont les seul détenteurs de l’agrément obligatoire « plus de 60 miles ».

L'accès aux parcs et aux réserves naturelles est contrôlé par divers organismes de conservation, qui demandent la permission et un paiement de droits d'accès et de mouillage pour la nuit.

Quelques îles sont des propriétés privées qui contrôlent et réglementent l’accès. Mieux vaut les contacter à l'avance pour obtenir les autorisations d'y mouiller.

le Mercredi 9 Octobre 2013
Lu 7414 fois







Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle