TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Polynésie : avenir incertain pour le ''Paul Gauguin''

verdict à la fin du mois


Rédigé par TM - Tahiti Presse le Dimanche 5 Juin 2005

A l'issue d'une mission d'une semaine aux États-Unis, le vice-président de la Polynésie, ministre du Tourisme, Jacqui Drollet, a indiqué que l'avenir du paquebot "Paul Gauguin" dans les eaux polynésiennes n'était pas arrêté. Il évoque des "débats houleux et difficiles" avec les propriétaires du navire.



En soulignant une "technique de négociations", particulièrement "agressive" de la société propriétaire du navire, basée à Boston (côte est des Etats-Unis), le vice-président de la Polynésie a déclaré que celle-ci avait jusqu'à la fin du mois pour dire si le navire restera dans les eaux polynésiennes ou pas.

Cette société, a-t-il précisé, à des demandes exorbitantes de réduction des coûts pour garantir sa présence pendant trois ans au-delà de 2006. "Nous souhaitons garder le Paul Gauguin en Polynésie mais pas à n'importe quel prix", a indiqué Jacqui Drollet.

Néanmoins, une réunion, quelques jours plus tard, avec la société Radisson, qui exploite le Paul Gauguin, a permis d'établir que, dans le cas d'un départ de ce paquebot, un autre navire d'environ 200 passagers - contre un peu plus de 300 pour le Gauguin - viendrait effectuer des croisières dans les eaux polynésiennes.

Un navire d'environ 200 passagers en remplacement ?

"Au mois de décembre, le 'Paul Gauguin' était à vendre. Je regrette que le Pays n'ait pas alors essayé de l'acheter. La société de Boston l'a acquis pour environ 3,5 milliards Fcfp (29,3 millions d'euros)", a souligné au passage Jacqui Drollet qui estime que la même logique qui a abouti à la création de la compagnie aérienne Air Tahiti Nui en 1998 - que la Polynésie soit moins dépendante de grandes sociétés étrangères pour son développement - pourrait prévaloir aussi pour "stabiliser" l'offre de tourisme de croisière.

Hormis les négociations tendues avec la société propriétaire du Gauguin, les rencontres avec les autres société de croisière ont été particulièrement fructueuses, a affirmé Jacqui Drollet.

Et le vice-président de citer entre autres, la société Princess Cruises, avec laquelle "le maintien pérenne du paquebot 'Tahitian Princess' (680 passagers) dans nos eaux a été confirmé", Cruise West, pour laquelle une "venue régulière des navires de cette compagnie est envisagée", avec des tournées aux Australes, et enfin Holland America, qui fera venir le "Windstar" (115 passagers) ou le "Windsurf" (Ex Club Med II, 300 passagers) en 2007, ou même avant si cela est possible.

Lu 2066 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com