TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Pour le voyageur d’affaire européen, le confort du lit prime sur le tarif de la chambre

Selon le 1er Baromètre Accor


Rédigé par Bertrand FIGUIER le Vendredi 16 Novembre 2012

Pour devenir une référence internationale de l’hôtellerie, Accor veut mieux comprendre ses clients et anticiper leurs attentes. En juillet dernier, après une première expérience en Asie, le groupe a scruté de près le voyageur d’affaire européen. Conclusion : branché, avide de reconnaissance et soucieux de son confort… ce voyageur-là est un homme « normal ».



À défaut d’un outil de « tracking » client vraiment performant, la bonne vieille enquête statistique reste encore la solution la plus pertinente.

Pour mieux cerner les comportements et les attentes de ses clients, le Groupe Accor vient donc de réaliser son 1er baromètre des voyageurs d’affaires européens.

Effectuée en juillet dernier, sur un panel de 610 clients répartis dans 3 pays, la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne, cette étude confirme la stabilité du secteur par rapport à 2011, avec 16 voyages en moyenne sur le 1er semestre 2012.

À cet égard, on apprend que 85% des déplacements se concentrent sur des destinations domestiques, le reste concernant les pays limitrophes, avec une petite particularité pour les Anglais qui se déplacent davantage à l’étranger et notamment aux USA, langue et histoire obligent.

Les Français sont les moins friands de réunions

Dans 44% des cas, ce sont les réunions internes qui motivent le voyage, suivies des visites clients (38%), la prospection (32%) et les salons (28%).

Si l’on rentre un peu dans le détail de ces moyennes, les Français sont les moins friands (28%) de réunions, qu’elles soient externes ou internes.

En revanche, ils sont 2 fois plus prospecteurs (31%) que les anglais (14%). Et s’ils se rendent moins souvent que les autres dans les salons, ils sont en tête pour les déplacements consacrés à la formation interne (28%).

Ils sont aussi plus casaniers que les Allemands qui ne sont que 17% à dîner dans leur hôtel quand 41% des Français préfèrent cette option.

Autre prix d’excellence, les Français sont également les plus sensibles aux notions de développement durable.

Dans les 3 domaines essentiels, les économies d’eau (71%), d’énergie (68%) et de déchets (68%), ils sont au-dessus des moyennes européennes qui culminent respectivement à 58%, 67% et 65%.

Par contre, petite surprise, nos compatriotes sont visiblement les moins enthousiastes à se servir des équipements sportifs proposés par les hôtels. 63% confessent sans complexe leur « paresse », contre 51% des Allemands et des Anglais.

Cela dit, rassurons-nous, seuls 3% des voyageurs d’affaires européens utilisent « toujours » les tapis et autres engins de torture mis à leur disposition.

Des réservations toujours plus en ligne

C’est sans doute cette logique du moindre effort qui pousse 43% des voyageurs d’affaires européens à réserver directement sur le site de leur hôtel. Les sites internet de voyage sont le 2ème canal de réservation (33%), loin devant les contacts directs avec l’hôtel (16%) et les agences de voyages (4%).

Une tendance qui rapproche l’Europe des USA et surtout de l’Asie, où les sites d’hôtels captent 57% des réservations, tandis que les sites de voyages en totalisent 25%…

Selon 61% d’entre eux, la réservation en ligne est plus pratique et les confirmations y sont instantanées pour 53% des interrogés.

Sur le choix du lieu de séjour, 66% européens cherchent prioritairement un hôtel proche de leur rendez-vous. Sur ce point, les femmes sont encore plus nombreuses que les hommes (74%), tandis que sur le prix, la gratuité du wifi et la connaissance préalable du produit, les trois autres principaux critères de choix, elles restent en retrait des hommes.

Comme les hommes (71%), cependant, ces dames (74%) vont placer le confort de la chambre, en particulier celui du lit, et la qualité de la salle de bain (50%) en tête de leurs exigences personnelles. L’amabilité du personnel comptera également plus pour les femmes (38 %) que pour les hommes (36 %).

Médias nationaux et comptoir dédié aux clients fidèles

Souvent loin de chez eux, les voyageurs d’affaires européens plébiscitent évidemment les prestations qui les rassurent et les valorisent, comme l’accès à leurs médias nationaux (60%), le comptoir dédié aux clients fidèles (50%) ou la personnalisation des prestations (34%), le choix de la chambre ou des repas par exemple.

Mais ils sont en même temps très « connectés », surtout les Anglais, et considèrent à 35% que la réservation des prestations en ligne est un service à développer encore.

Sur ce registre d’ailleurs, ils sont relativement pragmatiques si l’on s’en tient au top 5 de leurs applications mobiles préférées : les infos, la météo, le voyage, les hôtels et… la calculette.

Rien que du concret, de l’utilitaire…

Pas étonnant qu’ils ne soient que 7% à laisser « toujours » un avis sur les réseaux sociaux après leur séjour.

Pas vraiment cafteur, un peu vaniteux, plutôt pratique et très à cheval sur son confort : finalement, le voyageur d’affaires européen est un homme comme les autres.

Lu 1030 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com