TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Pourquoi le petit Thomas ne mettrait-il pas son nom sur ses affaires ?

c’est la rentrée, produire ou distribuer, va falloir choisir…


Rédigé par T. RUBLION le Mardi 23 Septembre 2008

Ne lui parlez pas de Top Resa ! T. Rublion, le seul salon qu’il fréquente c’est le sien. Mais il a la télé et Internet et n’en perd pas une miette. La brouille Selectour à propos du logo Thomas Cook sur les brochures Jet tours ? Ben c’est vrai quoi, il a juste mis son nom sur ses affaires, le petit Thomas, quoi de plus normal en cette période de rentrée ?



Pourquoi le petit Thomas ne mettrait-il pas son nom sur ses affaires ?
Dialogue ordinaire d’un lundi matin ordinaire :

- Suikiyétépa : « Alors, c’était comment ? »
- Suikiyétéleuvénar : « C’était comment quoi ??? Aaah, Top Résa… ! »
- Suikiyétépa : « Ben oui, quoi ! Et tu l’as vue toi Clara ? »

Stooop ! Comptez sur moi ni pour les potins, ni pour le popotin de Clara…Top Résa, J’Y ETAIS PAS… Nostalgie deauvilloise ou anti-parisianisme primaire ?

Non, seulement une bonne vieille pantouflardise de derrière les fagots : le seul salon que je fréquente c’est le mien, avec mon bon vieux canapé et mon whisky single malt.

Top Résa, c’est tellement mieux vu d’ici…tous les avantages sans les inconvénients : pas de pieds écrasés, pas de ronds de jambes, pas de claques dans le dos, pas de musique assourdissante, pas de dessous de bras faisandés, pas de bises à l’haleine de poney…bref l’extase !

A force de pratiquer le mélange des genres...

En même temps, je me dis que j’ai sans doute raté des trucs importants – en dehors du popotin de Clara – du style la visite de « Monsieur le Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services, auprès de la ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, le dernier ferme la porte » venu déguster le Top Résa Nouveau et par la même occasion déposer une gerbe sur la tombe de la licence d’agent de voyages.

C’est vrai que le sujet est brûlant et qu’il fait et va faire débat… et cotés débats ce ne sont pas les occasions qui manquent… Tenez, prenez la dernière brochure Jet Tours, même pas besoin de l’ouvrir, dès la couverture le débat est lancé et la polémique enfle, et tout ça rien qu’avec un petit logo…

Un logo ? Oui Madame, un logo, mais pas n’importe lequel, celui de Thomas Cook ! Là où le bât blesse, c’est que non content d’être un producteur de renom , Mr Thomas Cook est aussi un distributeur non moins renommé…

Et à force de pratiquer le mélange des genres, on finit par se retrouver avec un genre de mélange qui, pour certains - et en particulier les enseignes indépendantes Jet Tours - à un arrière-goût de poire (parfums pigeon, jambon et banane disponibles sur commande).

Vvous imaginez la brochure Club Med sans son trident ?

Alors du coté des agences, on s’insurge, on menace, on tempête…dans un verre d’eau. En même temps il faut se mettre à leur place, le papier à en-tête ça va devenir un vrai casse-tête chinois : entre le logo de l’agence, celui du réseau volontaire, celui de Jet Tours, celui de Thomas Cook, celui de IATA, celui du SNAV, celui de l’APS, il va rester quoi comme place pour écrire ??…

Et on vous fait grâce du téléphone : « Agence Dupigeon, Selectatafat, Jet Tours, Thomas Cook voyages, bonjour ! »…à force de pratiquer le mélange des genres…( les matheux vous le confirmeront, la fonction « mélange des genres » est réversible, pour les non-matheux on dira que ça lave aussi bien à l’envers qu’à l’endroit…)

Du coté du « coupable », on reste zen et/ou faussement naïf : « toutes les marques de Thomas Cook PLC sur l'ensemble des marchés portent le logo signifiant leur appartenance au groupe international ».

Ben c’est vrai quoi, il a juste mis son nom sur ses affaires, le petit Thomas, quoi de plus normal en cette période de rentrée ? Et les autres ?

Et bien les autres, ils n’en mènent pas large et on peut les comprendre : vous imaginez la brochure Club Med sans son trident ou le catalogue FRAM sans son palmier ? Brrr, c’est à en faire des cauchemars.

Alors, même si certains sont prêt à accorder le bénéfice du doute, l’avertissement est clair : produire ou distribuer, il va falloir choisir et gare à celui qui franchira la ligne de démarcation…souvenez-vous de l’affaire des sites internet, certains TO en gardent un souvenir cuisant …euh, non j’déconne = ;O))

Lu 7063 fois

Notez


1.Posté par c'est qui qui ??? le 24/09/2008 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On a déja le petit Nicolas qui fourre son nez partout et qui veut plus de la licence d'agent de voyages....
On a maintenant le petit thomas qui colle son nom partout...
On risque d'avoir un palmier qui change de couleurs....
Ce serait bien si nous cousins québéquois venaient à chercher une place dans la classe...
Heureusement que les voyages dans l'espace se profilent....

2.Posté par canard-wc le 24/09/2008 22:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pitoyable Thomas Cook....mais bon ce cher Thomas aura au moins réussi à faire de Jet Tours un ex TO....les aslariés de JT ne te remercie bien évidemment...pas !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com