Loading


Président de Fram et Président du Snav... est-ce politico-compatible ?

Les pros attendent le choix de Georges Colson


Démissionnera, démissionnera pas ? Le suspense n'est pas intenable mais il constitue néanmoins un véritable enjeu. On peut difficilement être au four et au moulin et aujourd'hui force est de constater que le devenir de Voyages Fram, tout autant que celui du Snav, sont deux préoccupations majeures pour la profession.



Georges Colson président du Snav et néanmoins patron de Voyages Fram, va devoir jouer très vite les pompiers au chevet du TO toulousain.

Démissionnera-t-il pour autant de son poste ? Rien n’est moins sûr.

L’homme n’est pas du genre à se laisser pousser dehors ni même influencer... mais on n’est pas à l’abri d’une surprise ce vendredi, jour où il évoquera les mesures prises pour le redressement de Voyages Fram.

Bien entendu, Georges qui devrait logiquement consacrer 200% de son temps au sauvetage de l’entreprise, aura du mal à mener, simultanément, une gestion optimale de l’Institution.

Surtout qu’il n’y a pas que chez Fram que ça va mal. C’est toute la profession qui pleure misère en ce moment.

Les relations Producteurs-Distributeurs sont tendues, les intermédiaires et autres courtiers sèment la zizanie, les ventes directes aux CE ne passent toujours pas et même les business models les plus solides se lézardent face aux nouveaux entrants.

Pas d’incompatibilité juridique entre les deux mandats

Jean da Luz /photo FD
Jean da Luz /photo FD
Bref, c’est le moment de pouvoir s’appuyer sur un Syndicat fort qui défende âprement les intérêts des agents de voyages même si, compte tenu de sa composition (bancale), il est depuis longtemps déjà quelque peu gêné aux entournures pour ce faire.

Bien entendu, juridiquement il n’y a pas d’incompatibilité entre un tel mandat et la charge de chef d’entreprise, comme s’est empressé d’affirmer le Syndicat au lendemain de l’éviction d’Olivier de Nicolas et de la reprise des rênes par Georges Colson.

Mais est-ce bien raisonnable ? Les 324 professionnels qui ont répondu cette semaine à notre sondage, ne le pensent pas... à plus de 73% !

Qu’on se le dise : bien qu’il ne soit pas payé (et c’est un tort), le poste de président du Snav est loin d’être une sinécure par les temps qui courent...

Il s’agit d’une charge stratégique pour l’ensemble de la profession lorsqu’on est un syndicat (vraiment) représentatif et qu’on a pas peur d’aller au charbon et de déplaire au Ministère de tutelle et à quelques sphères bien pensantes !

Bien entendu, Georges Colson pourra toujours faire appel à sa vice-présidente Michèle Laget, pour gagner du temps jusqu’au congrès de Tenerife en janvier et voir comment évoluent les choses d’ici là.

Mais il y a fort à parier qu’elles ne s’amélioreront guère dans un laps de temps aussi court...


Rédigé par Jean da LUZ le Vendredi 26 Octobre 2012
Lu 2860 fois
Notez

Tags : colson, fram, snav

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Novembre 2014 - 23:20 TVSud et LCM sur le Canal 30 des box dès mi 2015







Club AGV Premium



Challenge de vente




BAROMETRE EMPLOI



eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.