Loading


Quelles sont les qualités humaines déterminantes dans la jungle professionnelle actuelle ?

La chronique de Thierry Baux, fondateur-gérant de B-Ressource


Face à une conjoncture économique difficile, Thierry Baux, fondateur-gérant de B-Ressource, analyse l'évolution des pratiques en matière de recrutement et démontre à quel point il est important pour les candidats d'être conscients de ce que les recruteurs recherchent.



Vous pouvez être la personne la mieux notée de votre promotion, mais ne posséder aucune compétence humaine - Photo-Libre.fr
Vous pouvez être la personne la mieux notée de votre promotion, mais ne posséder aucune compétence humaine - Photo-Libre.fr
Dans un paysage économique en évolution perpétuelle, les candidats sont maintenant recherchés de diverses manières.

L’employeur ne se cantonne plus à un cv ou une lettre de motivation, mais va rechercher des informations plus ou moins croustillantes sur les profils sociaux, dans le cadre d’échanges directs sur les forums écoles–entreprises ou bien faire remplir un questionnaire de candidature mêlant parcours professionnel, test d’aptitudes techniques et parfois questions personnelles.

Aujourd’hui, les employeurs recherchent plus que la connaissance théorique ou « livresque » :

« L’Anglais est un praticien qui n’a pas de théories ; l’Allemand, un théoricien qui applique ses théories ; le Français, un théoricien qui ne les applique pas : c’est ce qu’on appelle chez nous avoir du bon sens. » (Auguste Detoeuf)

Vous pouvez être la personne la mieux notée de votre promotion, mais ne posséder aucune compétence humaine telle que l’intelligence de situation ou « émotionnelle » que nos aïeux résument tout simplement au bon sens, à la jugeote, au discernement.

« Le génie, c'est le bon sens appliqué aux idées nouvelles. » (Madame de Staël)

Dans le milieu professionnel, les compétences humaines peuvent être tout aussi importantes que les compétences techniques. Parce que vous êtes en interaction constante avec des personnes issues d’horizons, de cultures variées et dotées de référentiels souvent très différents des vôtres.

« Une poignée de bon sens vaut mieux qu'un baril de connaissances. » (Proverbe québécois)

Les qualités les plus importantes

Thierry BAUX - DR
Thierry BAUX - DR
Voici une liste de ce que je considère comme les qualités les plus importantes dans le monde actuel en ce qui concerne le monde professionnel et la vie en général :

- L’Adaptabilité : C'est sans doute la qualité la plus importante que quelqu'un doit avoir dans son activité professionnelle et dans la vie en général.

Collaborer avec des personnes avec lesquelles vous ne partagez pas forcément des intérêts similaires peut être une tache extrêmement délicate. La capacité à s'adapter à toute situation permet non seulement d’être perçu comme un bon collaborateur mais aussi de vous intégrer à la culture d’entreprise.

Dans un monde en perpétuel renouvellement, c’est une condition impérative pour accéder à la productivité et au succès. En bref ne pas se restreindre à la simple correspondance au cahier des charges techniques du poste. L’agilité, l’appropriation de nouveaux outils, la capacité à sortir de ses « certitudes » et à s’ouvrir sur de nouvelles approches est fondamentale.

- Les relations interpersonnelles : Être en mesure de s'entendre avec tout le monde en milieu professionnel et maintenir une interactivité quotidienne est une autre qualité prioritaire.

Être capable de nouer des relations pour favoriser avec ses collègues la meilleure cohésion et dynamique d'équipe. Ceci exige de posséder des caractéristiques comme l'empathie, l’esprit de coopération et le respect.

Aussi, l’attention portée aux qualités relationnelles (franchise, transparence, équilibre émotionnel) est un critère principal très recherché par les employeurs lors de l'embauche. Ceci se résume aux relations interpersonnelles qui sont nécessaires aux opérations quotidiennes pour un travail harmonieux et efficace.

- La capacité d’introspection : Bien se connaitre, c’est savoir identifier clairement ses émotions et leurs origines, savoir écouter ses envies, besoins et motivations, ne pas se mentir ou s’approprier un modèle qui n’est pas le sien : qu’il soit social ou de pensée.

Cette qualité implique une démarche constante d’introspection sans être pour autant de l’immobilisme. Les personnes qui ont une bonne connaissance d’elles- mêmes savent mener leur vie, et déterminer leur choix que ce soit dans leur vie privée ou leur carrière (et curieusement l’âge et l’expérience ne sont pas forcément des garanties quant à cette qualité).

- La soif d’apprendre : La plupart des gens ne comprennent pas que la capacité d'apprendre (et de se remettre en cause) est une qualité humaine fantastique.

La pression pousse à se positionner systématiquement en « sachant » : grave erreur ! Cette posture vient souvent contrarier l’humilité qui devrait compenser l’ignorance passagère par la curiosité et l’envie d’apprendre.

La capacité d'absorber rapidement et efficacement est aujourd’hui un facteur clé dans notre écosystème. La technologie se renouvelle tous les mois, sinon plus tôt, et la capacité de s’approprier de nouveaux procédés ou façons de faire est capitale dans un milieu de travail concurrentiel.

Adaptabilité, relations interpersonnelles, introspection et soif d’apprendre sont des qualités primordiales aujourd'hui et pourraient barrer la route au plus brillant des experts si il ne les possède pas partiellement ou en totalité. Certaines de ces qualités font progresser beaucoup plus vite que l’expérience en elle-même.

Les recruteurs sont constamment à la recherche de candidats qui s'intègrent bien dans leur culture d'entreprise. C'est grâce à celles-ci que vous obtiendrez le poste adéquat.

« La gestion d’une entreprise suppose que l’on ait un but et une volonté de dévouement qui implique même un engagement émotionnel. » (Harold Greneen)

Thierry Baux, 49 ans, est diplômé de l'Ecole Supérieure de Gestion et « Green Belt » 6 Sigma. Il est Fondateur-Gérant de B-Ressource qu'il a créé en 2006, après plusieurs expériences de direction de centre de profits dans l'industrie du tourisme et du transport aérien.

Il débute sa carrière dans des fonctions commerciales et marketing au sein de Compagnies Aériennes, puis rejoint Mercuri-Urval en tant que Consultant durant 3 ans. Il dirige l'équipe Commerciale et Marketing de Sixt par la suite, et intègre Air Canada en 1999, pour en devenir le Directeur Général France et Moyen Orient en 2000. En 2005, il rejoint Expédia en tant que Regional Director Southern Europe / Middle East.

Rédigé par Thierry Baux le Vendredi 21 Juin 2013
Lu 6763 fois
Notez

Tags : baux

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Les Offres d'Emploi sont payantes
Valérie DUFOURPour connaître les modalités précises, merci de contacter Valérie DUFOUR
Tel. 06.99.07.16.66
valerie.annonces@tourmag.com

Suivez l'emploi
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
Viadeo


Ebook Emploi















Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.