TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Qui peut sauver Fram... à part les Conseillères et Conseillers voyages de la France entière ?

Le courrier de Yves de la Bananeraie – Agent de voyages, Rêveur, Patriote, Enervé


Rédigé par Yves de la Bananeraie le Mardi 19 Février 2013

Yves de la Bananeraie, notre agent "mystère", est de retour et cette fois-ci il s'interroge sur FRAM, ce fleuron de l’industrie touristique Française qui a "tant apporté à chacun d’entre nous avec sa gamme d’hôtels sur le bassin méditerranéen et dans quelques îles plus lointaines, ses Framéco, ses Framissima, ses formules incluant des excursions, ses circuits et ses autotours ! Des voyages qui plaisaient tant à des milliers de clients."



Dans chaque agence, nulle doute que la disparition du TO Français, ou son passage dans des mains étrangères, ne se ferait pas sans un pincement au cœur et sans une réflexion du type : quel gâchis !

Qui peut sauver Fram ? Des pseudos spécialistes du redressement d’entreprises qui débarquent pour la première fois dans le tourisme et quelques membres d’une famille qui nous jouent la série Dallas depuis une décennie ? Pas sûr du tout.

S’il n’y a pas une volonté des Conseillères et les Conseillers Voyages de chaque agence de poursuivre et de faire progresser les ventes, en liaison et en bonne entente avec le personnel de la maison Fram, Fram n’existera plus d’ici un an ou deux et nous n’aurons plus de grand TO français.

Alors , pour que notre TO national perdure, nous, conseillères et conseillers voyages, chefs d’agence, directeurs de réseaux grands et petits, et personnel de la maison Fram à Toulouse, soyons responsables.

A Toulouse :
- arrêtez les "cagades" avec des transports aériens minables (mauvais horaires et manque de repas)
- devenez plus souples pour adapter vos propositions aux désirs des clients de maintenant. Vous n’avez pas su prendre le virage qui vous aurait permis de pallier à la raréfaction de votre clientèle de base vieillissante. De la souplesse, non d’un chien !
- Oubliez les sacro-saints avantages acquis. Oubliez vos horaires de mères de familles et vos RTT pour donner le coup de collier nécessaire.

Qui peut sauver Fram... à part les Conseillères et Conseillers voyages de la France entière ?
- Ecoutez vos Commerciaux qui font tant pour défendre leur maison, lorsqu’ils vous font part des réactions entendues dans les agences.
- Arrêtez, Mesdames et Messieurs les actionnaires, et les fils de ou nièces de, de vous en mettre plein les poches. Piochez sur vos millions d’euros engrangés pour remettre l’entreprise à flot.

Les grands réseaux :
- Stoppez vos demandes de commissions exagérées. Devenez raisonnables. Ne cherchez pas, vous les têtes de réseaux, à vivre sur un grand pied alors que vous ne prenez pas le moindre risque financier.
- Évitez, vous aussi de nous faire du Dallas

Dans les agences :

- Ayons la volonté de sauver notre TO FRAM qui nous a tant apporté dans le passé.
- Vendons la production Fram

Et que celles et ceux qui doivent prendre leur retraite, la prennent définitivement. Quand on a échoué, on s’écarte en donnant les clés proprement.

Et pourquoi pas créer une coopérative, plutôt que de laisser les rapaces de la finance faire main basse sur ce que personnel Fram et nous dans les agences de voyages, avons concouru à mener en haut de l’affiche.

Yves de la Bananeraie – Agent de voyages, Rêveur, Patriote, Enervé


Lu 4236 fois

Tags : fram
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com