TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





R. Vainopoulos : “Les tour-opérateurs doivent se remettre en cause !”

19e Convention Tourcom à Mandelieu ce week end


Rédigé par Michèle SANI le Dimanche 28 Novembre 2010

La crise, son impact et ses conséquences sur les activités de service, ce fût le fil rouge du forum Tourcom. Pour Richard Vainopoulos, président du réseau, les crises font partie du quotidien des agences de voyages qui vivent au rythme des incidents géopolitiques, des chaos économiques et financiers et des colères de dame nature.



Remise des TO d'Or. Qui aime bien... châtie bien !
Remise des TO d'Or. Qui aime bien... châtie bien !
“Productivité”, productivité, voilà le credo à Richard Vainopoulos qui n'hésite pas, au fil de ses propos, à “tacler” certains réseaux, certains partenaires, certaines institutions. Il est comme ça... on le changera pas !

Le volume d'affaire moyen par agence et l'augmentation des marges comptent plus que le nombre total de points de ventes, rappele-t-il.

La raison d'être d'un groupement comme le nôtre est de procurer des avantages financiers à ses adhérents, de leur faire gagner de l'argent plutôt que de s'engager dans des alliances qui ne donnent pas de preuves concrètes de leur efficacité.

Mieux vaut distribuer des incentives que dépenser pour des actions de communicatio
n”.

L'homme tâcle aussi volontiers ses partenaires tour-opérateurs en mettant en doute leur efficacité pour traiter en dernière minute des voyages “à la carte”.

Pour Richard Vainopoulos, les agents de voyages ne doivent plus rester dépendants des tour-opérateurs.

SOMMAIRE

Page 2 - “Réceptif” : le service à la carte "maison"
Page 3 - Les voyages, une “coproduction” entre le client et l'agence
Page 4 - A la conquête du marché français
Page 5 - Manor, c'est pour janvier prochain
Page 6 - La crise crée un énorme besoin de changement

Lu 4577 fois
Notez


1.Posté par dom31 le 29/11/2010 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Enfin, enfin, voilà ce qui commence à se dire et à s'écrire. S'adapter et non pleurer sur son sort. La dernière fois, je commentais les opérations à mettre en place pour la séduction du client en agence avec les TO et pas seulement qques voyages à gagner pour les bons vendeurs....
Allez encore plus loin et regardez en face ce que vous devez faire seul sans les promesses d'un secrétaire d'état..... Voir les autoentrepreneurs...
Il ya pour certains regroupements un véritable boulevard qu'il ne faut pas avoir peur de prendre et une remise en question qui gratte, mais c'est le moment ou jamais.
Bien cet article rafraichissant en cette période.

2.Posté par Tourmalin le 29/11/2010 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sur le point de passer un accord avec Air France, pionnière dans la stratégie d'élimination de ses anciens partenaires commerciaux, monsieur Tourcom, bientôt suivi par d'autres patrons de réseaux d'agences (ou devrais-je dire de trésoriers des TO), entreprend de négocier des contrats directs avec des réceptifs.

Si le but (avoué ou non) est de pouvoir se passer du travail des TO, dont la maitrise des destinations est génaralement bien supérieure à l'agent de voyages lambda, qui grace à de magnifiques éductours-marathon de 3 jours offerts par des compagnies aériennes en manque de reconnaissance, ne connaît que le Maroc, la Tunisie, la Turquie (la côte seulement parce que la Cappadoce ça se complique) ou l'Espagne, nous allons droit vers un affrontement direct entre agences et TO !

Si monsieur Tourcom voulait qu'on arrête de se plaindre que ses agences ne sont pas que de simples revendeurs il faudrait d'abord qu'il fasse en sorte que ses oilles en sachent un peu plus sur la géographie mondiale et ne se contentent pas de refourguer des brochures à des clients qu'elles ne voient que 10 minutes sans leur poser les questions les plus basiques de vente (durée, budget, centres d'intérets)

Je sens un grand trouble dans la Force... La guerre des c(l)ones approche !
Au mieux ne resteront que les meilleurs, les vrais Jedis du tourisme !

Que personne ne s'étonne si notre profession vole en éclat dans les mois à venir !

P.S : mes respects et remerciements à Antoinette Raymond, qui m'a beaucoup appris, et relève de très haut le niveau général des agents de voyages français

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:28 Autocars : TourCom référence Eurolines et isilines


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com