TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





RCCL a pris possession du Serenade of the Sea


le Lundi 1 Septembre 2003

C'est le 30 juillet dernier que RCCL s'est vu remettre les clés de son 26e navire, de type Radiance, par les chantiers allemands Meyer Werft. TourMaG.com a fait le voyage à Amsterdam pour sa présentation à la presse. Deux jours pour goûter, deux jours pou



RCCL a pris possession du Serenade of the Sea
En attendant l'annonce officielle de la mise en chantier d'une nouvelle ligne de navires encore plus grands (Ultra-Voyager, 160'000 Tonnes) (1), c'est un "petit" de 91'000 tonnes pour 2100 passagers qui nous attendait au pied de la magnifique gare maritime d'Amsterdam le 2 août dernier. Identique aux deux autres navires de type Radiance conçu pour RCI, ( Brillance et Radiance of the sea) dont les équipements sont non seulement comparables mais bel et bien identiques, à l'instar du "schooner bar" ou encore de l'immense salle de sport suréquipée avec vue mer depuis chacun des appareils.

Il n'en est pas moins vrai que ce navire dispose de ses particularismes, dans le choix de certains mobiliers et des œuvres d'art partout présentes à bord (Œuvres intéressante, sculptures, peintures et photographies qui ne sont, toutefois, pas des œuvres d'artistes "majeurs").

Sérénade of the sea appartient à cette génération de navires américains qui ne versent pas dans le clinquant "too much", même si les ascenseurs restent normalement spectaculaires, (tout en verre dominant l'océan ou le lobby), que la salle du casino prend une place considérable (et là on est à Las Vegas) tout comme les espaces dévolus aux enfants, et que l'on cherche à époustoufler son hôte dans les espaces communs.

Le navire est en effet joliment décoré, avec une tendance aux bois blonds, et à la fragmentation des espaces, permettant de réduire l'échelle de grandeur, pour tenter de créer des ambiances plus conviviales et intimes. Le "Schooner bar" avec son vieux gréement planté au centre, les parfums de vieux cordage diffusé par la climatisation à cet endroit précis et son piano (pianiste tout les soirs) en est un bel exemple, comme le "Safari Club" subdivisé en plusieurs coins, comme celui réservé aux billards, ou celui des fauteuils douillets près de la baie vitrée, idéalement positionnés pour l'observation…Ou la sieste au frais!

Spectacles façon Broadway

Si vous préférez le monde, la foule qui vibre, rendez-vous au Théâtre tropical… Comme vous vous en doutez, le spectacle "Broadway" y règne en maître, sur une scène pleine d'artifices, qui monte et descend au rythme endiablé des mises en scène très américaines qui supportent la comparaison avec les bonnes productions new-yorkaises...

Séquence émotions avec une très belle rétrospective musicale que même les clients européens adoreront, faisant la place à ce petit grain de folie délicieux que les amateurs de comédies musicales connaissent bien, entre jeux de costumes et lumières, offert par des danseurs et chanteurs très professionnels et sur des chorégraphies si ce n'est novatrices du moins généreuses. De quoi mettre en conditions un public qui poursuivra sa soirée au casino ou dans la discothèque au point culminant du navire, c'est-à-dire au pont 13.

Vous avez dit bien-être corporel ?

Il serait trop long d'énumérer tous les espaces et l'ambiance de chacun d'entre eux, mais citons toutefois le SPA, accessible à partir de 15 USD. Attention, si une large gamme de soins corporels y est proposée aux passagers en quête de bien-être et de douceurs, chaque programme particulier sera chargé sur sa facture. Par exemple un massage suédois de 50 minutes est tout de même facturé 109 USD.

Remarquable encore, le restaurant principal, qui malgré le nombre de couverts (1104 maximum) ne vous donne pas ce sentiment d'être coincé au milieu d'une foule immense, même si elle est là! Pourvue de nombreuses petites tables de 4 en alternance avec de plus grandes, ovales, de 8 couverts parfaitement dressées, on y sert dans un style de bon niveau une cuisine agréable et parfumée, très bien présentée, copieuse.

La sélection de vins est très convenable (mono cépage californien ou d'Afrique du Sud). Les passagers francophones trouveront des menus en français (comme d'ailleurs un journal de bord quotidien), et des serveurs sinon francophones (quelques-uns) du moins disponibles et souriants.

Pour être complet du point de vue gastronomie, signalons le restaurant Portofino, 112 places sur réservation (à la carte), et le Windjammer café, disposant d'un accès sur la plage arrière large et ouverte du pont 12, où l'on peut manger toute la journée, avec des temps forts le matin (petit déjeuner) et le midi. Durant ces périodes, les différents buffets, chop grill (plats asiatiques), grillade de viandes et de volailles, légumes, salades, sandwich de toutes tailles (et toutes les couleurs) sont particulièrement bien achalandés et appétissants.

55% des cabines disposent d'un Balcon

Lors de cette croisière de présentation, nous avons pu apprécier le confort d'une cabine avec balcon. Il faut dire que les trois navires de la class Radiance (Radiance, Brillance et maintenant Serenade of the Sea) disposent de 577 cabines avec balcon sur les 817 cabines extérieures, ce qui est le double par rapport au nombre de cabines intérieures (238).

Il s'agit là d'une tendance lourde de l'industrie de la croisière, que de proposer aux consommateurs une hôtellerie de haut niveau, dans un pricing en baisse légère mais constante depuis des années (hors conjoncture exceptionnelle et le cortège de discount qui s'en suit), y compris en direction du mass market.

Quoi dire d'autre qu'une cabine avec balcon est vraiment agréable, même si les piscines, jacuzzi, bar et animations continuent naturellement d'attirer la foule sur les ponts extérieurs…Même si la vie sociale reste un atout des navires de croisières, tout de même, flâner le nez dans le vent, au calme et dans son petit espace privé, seul ou avec quelques amis, c'est vraiment bien !

New-York, San Juan, Vancouver

Si les navires reprennent petit à petit possession du port de New York (+35% cette année), après une grosse désaffection post 9/11, Serenade of the Sea fait désormais parti de ceux-là, puisque dès sa saison inaugurale, (1er septembre 2003) et pour 2 mois, le navire embarquera ses passagers depuis la capitale culturelle des Etats-unis, pour des croisières courtes (4 ou 5 nuits) sur St John (New Brunswick), Halifax (nouvelle Ecosse).

Ces courtes croisières, si elles devraient naturellement séduire une clientèle américaine ne disposant que de peu de jours de congé, pourraient permettre également d'envisager des voyages "cruise and stay" pour une clientèle européenne toujours fascinée par la Grande Pomme, ville extraordinaire s'il en est. Trois jours à NY, 5 jours en croisière, par exemple….

Le navire se repositionnera ensuite en Octobre dans les Caraïbes, à San Juan (Porto Rico) précisément, d'où il proposera des "roundtrip" de sept jours sur Charlotte Amalie (St Thomas), Philipsburg (St Martin) St John (Antigua) Castries (St. Lucie) et Brigetown à la Barbade.Après une grande traversée du Canal de Panama en 14 nuits de Charlotte Amalie (départ le 24 avril) à San Diego, puis une croisière de 11 nuits pour toucher Hawaï, depuis Ensenada (Ville Mexicaine proche de San Diego) et enfin une dernière croisière au départ de Honolulu en 11 nuits proposant 5 escales dans les Iles du pacifique, Sérénade of the Seas prendra ses quartiers d'été à Vancouver.

De la ville ultra moderne Canadienne coincée entre la grande forêt et le Pacifique, le petit dernier de la flotte RCI proposera dès le 30 mai 2004 un itinéraire en 7 nuits en Alaska, pour visiter le Glacier de Hubbard, (point le plus septentrional de la croisière), Skagway, Juneau, Ketchikan et Misty Fjord, en naviguant par le fameux Passage Intérieur.

Repères tarifaires

RCCL pratiquant le Yield Management, les tarifs sont variables selon la date de réservation, quoique Latitude Sud, son représentant en France, stabilise des tarifs sur des périodes assez longues pour le marché français qui s'accorde assez mal des techniques de management américain.

Les tarifs ci-dessous nous ont été communiqués par la réservation de l'agence parisienne, et nous remercions Cedric Rivoire-Perrochat pour sa précision. Au départ de NY, croisière de 5 nuits en New York/New York
A partir de 573 € en cabine intérieure (115€/jour)
A partir de 623 € en cabine extérieure (115€/jour)
A partir de 673 € en cabine balcon (115€/jour)
Par personne, Port port dont taxes portuaires de 153€, hors boissons et pourboiresCaraïbes du Sud, croisières de 7 nuits en San juan/San Juan
À partir de 560 € en cabine intérieure (105€/jour)
A partir de 680 € en cabine extérieure (122€/jour)
A partir de 720 € en cabine balcon (128€/jour)
Par personne, Port port dont taxes portuaires de 174€, hors boissons et pourboiresAlaska, croisière de 7 nuits en Vancouver/Vancouver
À partir de 815 € en cabine intérieure (141€/jour)
A partir de 975 € en cabine extérieure (164€/jour)
A partir de 1285 € en cabine balcon (208€/jour)Par personne, Port port dont taxes portuaires de 172€, hors boissons et pourboires

Pour memo

RCCL est la deuxième compagnie de croisières au monde, avec 26 navires et 53'000 lits bas actuellement disponibles. La compagnie basée à Miami disposera de deux navires supplémentaires fin 2004 pour atteindre 60'300 lits de capacité, et attend une meilleure parité Euro / Dollar pour commander un voir deux navires de 160'000 tonnes aux chantiers finlandais Kvaerner Masa-Yards. Ces navires seraient les plus gros navires du monde, plus gros que le futur QM2.
RCCL opère actuellement sous la marque RCI, les plus gros navires de croisières, les class "Voyager" : 142'000 tonnes pouvant accueillir jusqu'à 3'838 passagers toutes couchettes.

Contact Latitude Sud : 01 40 13 71 25

Frédéric SAUVADET - 1er septembre 2003
frederic.sauvadet@wanadoo.fr  

Lu 1660 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
tourmagevents.com
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com