TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Réceptif, désintermédiation : Directravel ne veut pas se mettre hors la loi

le salon B2C fait le lien entre réceptifs et clients finaux


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 27 Mai 2016

Directravel, le salon B2C qui met en relation réceptifs et clients finaux, précise ses conditions de participation. Christophe Sentuc indique dans un communiqué de presse qu'"il est hors de question que des agences non immatriculées puissent faire lors de cet évènement autre chose que la promotion de leurs services".



Organisé les 1er et 2 octobre 2016, le salon B2C Directravel devrait accueillir entre 50 et 80 agences réceptives du monde entier, à la Cité de la Mode et du Design, à Paris - DR : Capture d'écran Directravel
Organisé les 1er et 2 octobre 2016, le salon B2C Directravel devrait accueillir entre 50 et 80 agences réceptives du monde entier, à la Cité de la Mode et du Design, à Paris - DR : Capture d'écran Directravel
Directravel, le salon B2C lancé par Christophe Sentuc pour mettre en relation les réceptifs et les clients finaux, ne souhaite pas se mettre hors la loi et le fait savoir.

Pour rappel, l'évènement est programmé les 1er et 2 octobre prochains à la Cité de la Mode et du Design, à Paris et attends entre 50 et 80 agences réceptives du monde entier.

Dans un communiqué de presse, le fondateur de ce rendez-vous précise : "à l'exception des opérateurs qui pourront trouver des accords de partenariat et des agences immatriculées auprès d'Atout France, il est hors de question que des agences non immatriculées puissent faire lors de cet évènement autre chose que la promotion de leurs services. Notamment vendre directement au consommateur."

Il poursuit : "Après avoir fait étudier sa stratégie et vérifier les contraintes juridiques par un spécialiste, Directravel a clairement stipulé cette interdiction dans son règlement".

Christophe Sentuc suit ainsi le chemin initié par les Entrepreneurs du Voyage (SNAV) qui ont réussi à faire évoluer les articles 2 et 18 des dossiers d'inscription des exposants de l'édition 2016 du Salon Mondial du Tourisme.

Ils précisent désormais que pour faire de la vente sur le salon, il faut disposer d'une immatriculation auprès d'Atout France ou de la Libre Prestation de Service (LPS).

Dans son communiqué, le fondateur de Directravel fait également un appel du pied au syndicat les Entrepreneurs du Voyage, "qui pourrait par exemple venir animer sur le site une conférence exposant les garanties offertes par le statut des agences de voyage françaises."

TourMaG.Com avait soulevé l'épineuse question de la règlementation lors d'un précédent article : Désintermédiation : Directravel, le salon B2C qui va énerver les pros...


Lu 1106 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com