Loading


Réceptif : le "millefeuilles" du tourisme affaiblit le produit France

aux services publics la promo, aux privés la commercialisation


C’est l’une des prescriptions figurant dans le rapport remis la semaine dernière par Michel Messager à Sylvia Pinel, Ministre en charge du tourisme. Espérons que ce rapport sur le « produit France » ne sera pas un de plus aux oubliettes car il présente deux avantages considérables par les temps qui courent. Au-delà d’un état des lieux plutôt décevant en matière de retombées économiques, il met en perspective une série de prescriptions qui, applicables immédiatement, ne nécessitent pas de lourds investissements.



Au-delà de la qualité de son accueil (trop ?) souvent critiquée la France serait considérée par les jeunes clientèles comme "un pays-musée" figé dans le temps et Paris, comme une "belle endormie" - DR : JDL
Au-delà de la qualité de son accueil (trop ?) souvent critiquée la France serait considérée par les jeunes clientèles comme "un pays-musée" figé dans le temps et Paris, comme une "belle endormie" - DR : JDL
Président-délégué de la Commission Economique du Conseil National du Tourisme, Michel Messager a réalisé un rapport en forme d’enquête qui fait la part belle au bon sens et au pragmatisme.

Il s’appuie, notamment, sur de nombreuses auditions et consultations réalisées auprès de professionnels des secteurs privés et publics, d’hommes et de femmes de métier et de terrain.

Dans l’Hexagone, la moyenne des dépenses journalières des touristes est inférieure à celle des pays voisins.

On le sait : en termes de retombées économiques notre pays, considéré comme la première destination touristique mondiale, se trouve au 3e rang, voire au quatrième si ce n’est encore fait, derrière la Chine. Encore faut-il en analyser les raisons...

Croire que la France est incontournable tant elle est riche est un leurre qui expliquerait en partie ce classement.

L’une des constantes qui ressort de l’analyse des causes du fléchissement désigne le manque de considération du secteur touristique en terme économique – par les élus notamment -.

Un pays-musée et sa capitale « belle endormie »

« Il faut se méfier des réactions a priori sur le déficit d’accueil de la France. Un cas particulier est souvent érigé en dysfonctionnement général.

Les Français ont souvent tendance à s’auto flageller
»

Au-delà de la qualité de son accueil (trop ?) souvent critiquée la France serait considérée par les jeunes clientèles comme « un pays-musée » figé dans le temps et Paris, comme une « belle endormie ».

Le rapport constate une pénurie d’évènements d’envergure nationale ou internationale, datés dans le temps qui, à l’instar de Berlin, Barcelone ou Rome, obligeraient les touristes consommateurs à concrétiser leur voyage pour ne pas le, ou les, rater.

Aux services publics la promotion, aux privés la commercialisation

Le fameux « millefeuille » du tourisme qui superpose les organismes et multiplie les concepteurs et les acteurs de la promotion et de la communication figure en bonne place dans les faiblesses du « produit France ».

Michel Messager fait valoir l’efficacité qu’apporterait une meilleure répartition entre les acteurs publics et privés : promotion/image pour les premiers, commercialisation/ventes pour les autres.

Aux impacts négatifs s'ajoute la TVA à 19,6 % sur le tourisme réceptif qui crée d’importantes distorsions par rapport aux concurrents étrangers.

Et que dire de la loi sur le financement de la Sécurité Sociale sinon qu'elle est inquiétante quant au sort réservé aux voyages d'incentive considérés par certains politiques comme des avantages en nature.

Péages et aires de repos comme outils de promotion

Près de 10 millions de touristes traversent chaque année la France sans consommer de prestations touristiques.

Utiliser l’arrêt obligé des grands péages d’autoroutes et les aires de repos pour distribuer des documents et faire valoir tout l’intérêt touristique, artisanal, historique, gastronomique des régions traversées, est l’une des 9 propositions. de ce rapport.

Réalisés avec la participation des CDT, CRT, des agences de voyages, des parcs de loisirs etc. ces documents programmeraient des mini-circuits de 2 à 3 heures parallèles au tracé de l’autoroute.

Les aires de repos, les gares et les aéroports abriteraient des « Markets by Rendez-Vous France » sous forme de structures légères du style étals de marché. Les visiteurs y trouveraient des coffrets cadeaux contenant des spécialités ou des objets typiques de notre pays.

Notre patrimoine vivant serait valorisé en mettant en lumière les métiers de bouche, d’art et d’artisanat.

Un réservoir d’emplois encore méconnu

Organiser les Assises de l’Emploi, du tourisme et des loisirs pour démontrer l’importance et la dynamique du secteur et le valoriser au sein de l’économie nationale est en bonne place des propositions.

Une journée serait consacrée à ces Assises sous forme de tables ronde et d’échanges. En amont, une étude réalisée par Atout France, viendrait appuyer la démarche en faisant le point sur l’emploi et en recensant l’ensemble de ses perspectives.

Participeraient à ces assises : les politiques, les pouvoirs publics, les institutionnels, les professionnels du tourisme, les écoles et universités de tourisme, les étudiants et les jeunes des métiers du tourisme, les médias spécialisés.

Elles pourraient être menées avec l’appui et la collaboration du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé et du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative.

Cette démarche serait appuyée par une série de Rendez-Vous de l’Emploi, du tourisme et des loisirs ouvrant des contacts aux demandeurs d’emplois et aux étudiants en dernière année de formation. « Ce serait une première dans le secteur » souligne Michel Messager.

La finalité d’un tel rapport tente à mettre en synergie les richesses de la diversité française pour en tirer le meilleur parti sur les marchés émetteurs puis sur notre territoire.

En savoir plus : Conseil National du Tourisme, 6 rue Louise Weiss, 75003 Paris

Rédigé par Michèle Sani le Mardi 13 Novembre 2012
Lu 2460 fois
Notez

Tags : receptif


1.Posté par FERRAGH le 14/11/2012 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonne initiative il faut continuer

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.