TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Recrutement : l'intérim reprend du poil de la bête !

les embauches sont reparties à la hausse


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Vendredi 7 Mars 2008

Les agences de recrutement sont des témoins fiables de l'évolution du marché du travail. Les trois prestataires spécialisés dans le tourisme, 3TV, Manpower et MS Victoire sont débordées. Un signe indéniable du retour des offres d'emploi, aussi bien en missions d'intérim qu'en postes fixes.



Recrutement : l'intérim reprend du poil de la bête !
Le marché de l'emploi serait-il à nouveau porteur après quelques saisons moroses ? Benoit Fouillard, le directeur de l'agence tourisme et hôtellerie de Manpower Ile de France en est persuadé.

Un avis partagé par Fabrice Debray chez MS Victoire, responsable du département Tourisme : "trop de demandes, pas assez de profils". Même vague de demandes, notamment pour les billettistes chez 3TV Tourisme.

La courbe de l'emploi semble s'être inversée dans le courant de 2007 et, même la fin de l'année - une période généralement creuse en matière de recrutement - s'est révélée très active. Janvier et février ont continué sur la même lancée.

"Il y a un effet mécanique qui se remarque dans tous les secteurs d'activités, avec les baby boomers qui partent en retraite", estime Benoit Fouillard. Il faut les remplacer et c'est toute la chaîne de l'emploi qui frémit.

Les entreprises prêtes à un effort sur la rémunération ?

Ces dernières années, les employés en CDI faisaient le dos rond en s'estimant chanceux de travailler alors que l'industrie du tourisme fonctionnait en dents de scie. "Peu se risquaient pas à aller voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Maintenant, c'est le cas", constate Benoit Fouillard.

Un peu moins de la moitié de l'activité de l'agence Manpower concerne désormais des placements en CDD et CDI. A l'inverse 3TV assure majoritairement du placement en mission d'intérim. Idem pour M/S Victoire qui transforme parfois les missions en CDI.

Dans cette nouvelle dynamique, les entreprises sont-elles prêtes à faire un effort sur la rémunération pour attirer les bons candidats ? Sur ce sujet, les avis divergent. Pour Fabrice Debray c'est oui, pour Benoit Fouillard et chez 3TV, les offres salariales restent stables. Même pour les perles rares que sont les billettistes expérimentés...

La stagnation de la rémunération crée d'ailleurs un effet de rejet des CDI, notamment parmi le personnel expérimenté. Chez Manpower, il s'est créé ainsi une équipe d'intérimaires purs et durs que les CDI n'intéressent pas du tout.

Et pour cause. Les intérimaires bénéficient d'un surcroit de salaire de 21% représentant la prime de précarité et les congés payés. Exemple: un billettiste senior en intérim arrive à une rémunération mensuelle 2200/2300 euros alors qu'en CDI, il repasse sous la barre des 2000 euros.

les petites entreprises font à nouveau appel à l'intérim

Chez MS, le billettiste junior en intérim - un profil beaucoup moins recherché - émarge autour de 1800 euros, primes comprises; la rémunération d'un conseiller clientèle junior en call center tourne autour de 1300 euros + primes.

"Les jeunes BTS qui cherchent un emploi espèrent toucher de 1900 à 2000 euros. Ils sont forcément déçus!", constate Fabrice Debray.

Autre signe positif constaté par les trois agences : les petites entreprises font à nouveau appel à elles aussi bien pour les missions d'interim que pour le recrutement de CDD et de CDI. "Pendant trois ou quatre ans, les PME du tourisme ont géré leur personnel au plus juste. Maintenant, elles ont à nouveau besoin de nos services", confirme Benoit Fouillard.

Quant aux postes les plus recherchés, ils se concentrent sur cinq fonctions : billettistes, conseillers clientèle en call center, forfaitistes, chargés de voyages et spécialistes de l'incentive.

Le service recrutement de TourMaG.com, vous offre des prestations performantes avec la diffusion de vos annonces dans la Newsletter quotidienne. Afin de connaître les modalités précises contactez Valérie DUFOUR - valerie.annonces@tourmag.com - Tel. 06 99 07 16 66

Lu 6518 fois

Notez


1.Posté par Bernard Bousquet le 11/03/2008 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il me semble que cet état de fait n'est pas le reflet d'une réelle embellie des agences de voyages, mais bien d'une difficulté chronique des patrons d'entreprises à recruter en direct : je n'ai jamais vu autant d'offres d'emploi assorties d'aussi peu de retours !
Je crains, hélas, que ce phénomène ne cache (à peine!) un profond désintérêt des jeunes pour les métiers du tourisme, peu rémunérés et offrant de moins en moins d'avantages...
...puissais-je avoir tort...

2.Posté par Isabelle Jehanno le 11/03/2008 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non, Monsieur Bousquet, vous n'avez pas vraiment tort.
Nous vendons à nos clients du plaisir et des rêves que nous ne sommes pas sûrs d'avoir les moyens de vivre un jour.

3.Posté par Fatiha B. le 11/03/2008 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vrai Bernard que les patrons d'entreprises ont de plus en plus de mal à recruter chez les jeunes qui arrivent dans le tourisme,et les rémunérations et certains avantages qui baissent y sont pour beaucoup .
A notre époque ( je suis dans le tourisme depuis 20 ans !) je suis rentrée via un BTS et coté rémunération , c'était ras les paquerettes, j'ai faillit changer de voie, et l'attrait du tourisme et du contact ont été plus fort, je me suis dit que j'aurai d'autres avantages et que j'évoluerai....c'est chose faite , je ne regrette pas!
Il faut que les jeunes qui arrivent sur le marché aient une réelle passion pour le tourisme, pour l'échange, pour le sens du service et du contact humain.
On ne s'enrichit pas les premières années en tourisme, il faut le savoir, il faut savoir bouger quand on est jeunes, les métiers du tourisme sont très vastes et différents, il faut sans cesse apprendre et ne pas avoir peur d'essayer de nouvelles opportunités peut etre via l'intérim.
L'intérim peut etre une bonne expérience pour tester les différentes manières de travailler.

Le tourisme est et restera un beau métier malgré tout !




4.Posté par Abdou le 11/03/2008 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela fait près de 4 ans que je travaille comme forfaitiste avec des contrats précaires car toujours hélàs en CDD payés au smic. Dîplomé d'un DEA de Lettres, j'ai suivi une formation de tourisme non diplômante qui m'a permis d'entrer dans ce passionnant métier. Je ne regrette rien de mon parcours. Cependant, la durée de mon expérience ne me suffit pas de postuler sur certaines offres de l'ANPE qui exigent le BTS. Alors, je me suis décidé à valider mes acquis professionnels pour un BTS Ventes et Productions touristiques car la loi me le permet. Avec mon expérience professionnelle, j'espère que ce Diplôme me permettrait de trouver un emploi stable dans ma ville de Grenoble. Je pourrais sans doute aussi négocier le salaire. Tout ça pour dire qu'il faut se sacrifier pour sa passion. Et la mienne c'est le Tourisme.

5.Posté par Anonyme le 16/05/2008 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
non il ne s'agit pas d'une désaffection des jeunes pour le tourisme, on n'a jamais été aussi nombreux sur le marche de l'emploi. du BTS aux IUP Tourisme on est des milliers à sortir chaque année....et à ne PAS trouver de poste !!! On ne peut pas être jeune et avoir 3 ans d'expérience et maitriser totalement un GDS en sortant de nos études.

Pour ma part j'en suis à 60 candidatures (en direct) depuis le mois de février, dans des grands ou petits TO, petites ou moyennes agences, spécialistes ou généralistes.
Sur ces 60 candidatures, c'est à peu près 50%/50% de cand. spontanées ou de réponses à des annonces. Les employeurs ne prennent pas la peine de vous répondre, moins de 10% de réponses, la plupart négatives, pour décrocher un entretien c'est le parcours du combattant!! Je tiens à préciser que quand je reçois une réponse, le plus souvent ce fut suite à mes candidatures spontanées, et non pas suite aux annonces sur lesquelles je postulais !! Il y a un problème non ?

Evidemment je n'ai qu'un an d'expérience (stages professionnels) à mon actif, mais cette expérience est à mes yeux suffisamment valorisante pour qu'on me fasse confiance et qu'on me donne ma chance, la période d'essai est là pour ça non ?

"Vous n'avez pas assez d'expérience": messieurs mesdames les recruteurs, puis-je vous demandé comment vous avez débuté ? Quand vous publiez une annonce, ne pouvez vous pas envoyer ne serait-ce qu'un email type automatique de 3 lignes nous indiquant que notre candidature est bien parvenue, va être étudiée ?
Même sur les annonces d'intérim il est indiqué "2 ans ou 3 ans d'expérience exigée": l'intérim n'est-il pas fait pour nous la donner, cette expérience??

Faites nous confiance, donnez-nous notre chance de prouver ce que nous valons, et surtout répondez-nous quand on postule sur vos offres !!

6.Posté par Anonyme le 16/05/2008 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petite correction orthographique: "puis-je vous demander..." avec er à la fin bien sûr !!


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com