TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Réserve parlementaire : ces sénateurs qui financent le tourisme

Une cagnotte de 53,9 millions d'euros


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 17 Novembre 2014

La liste des bénéficiaires des 53,9 millions d'euros de la réserve sénatoriale a été rendue publique en septembre dernier. L'occasion de connaître les sénateurs qui investissent (un peu) dans le tourisme, même si les éléments publiés ne sont pas toujours corrects. Il reste encore des efforts à faire en matière de transparence.



Les sénateurs ont utilisé une (petite) partie de leur réserve parlementaire pour financer le tourisme - DR Sénat.
Les sénateurs ont utilisé une (petite) partie de leur réserve parlementaire pour financer le tourisme - DR Sénat.
Les citoyens aiment savoir à quoi servent leurs impôts.

Dans un souci de transparence, Bercy a publié en septembre 2014 la liste des bénéficiaires de la réserve sénatoriale pour l'année 2013.

Une cagnotte estimée à 53,9 millions d'euros, que les élus de la République peuvent dépenser comme bon leur semble.

Certains ont choisi de l'investir dans le tourisme.

D'après les documents (à consulter ici et ) on remarque que les sénateurs s'intéressent surtout à la rénovation des églises, dont l'occurrence apparaît 536 fois.

Citons l'exemple de Jean-Paul Emorine, sénateur en Saône-et-Loire, qui a dépensé un total de 22 514 € pour la rénovation de cinq églises dans sa région.

Il a également donné 10 000 euros pour restaurer la façade de l'office du tourisme de Marcigny, ainsi que 2 000 euros pour aider au fonctionnement de celle de la communauté de communes entre Saône-et-Grosne.

Des montants pas toujours exacts

Les musées en revanche sont moins bien dotés, avec seulement 11 subventions.

Remarquons que Jean-Vincent Placé, le sénateur de l'Essonne a apporté 10 000 euros au musée de l'histoire vivante dans son département.

Egalement président du groupe Europe Ecologie les Verts (EELV), il a versé 15 000 euros à un collectif d'élus doutant de la pertinence de l’aéroport Notre-Dame-des-Landes.

Mais revenons aux offices du tourisme. En Alsace, celui du Grand Ried aurait reçu 10 000 € de la part de Francis Grignon, ancien sénateur du Bas-Rhin, dont le mandat s'est achevé en 2013.

Une information difficilement vérifiable, l'attachée parlementaire nous avouant ne pas avoir la moindre idée de l'utilisation de la réserve cette année-là.

Et la direction de l'office du tourisme relancée à plusieurs reprises a refusé de nous répondre à ce sujet.

A Saint-Julien-en-Born dans les Landes, une aide de 13 144 € euros aurait été versée de la part de Jean-Louis Carrère, sénateur de cette région.

Ce dernier a été le seul et unique sénateur à répondre à nos sollicitations.

Il nous confirme avoir aidé la commune, mais à hauteur de 20 000 euros, dans le cadre des crédits exceptionnels suite à la tempête "Klaus". Un montant versé en 2009 pour réhabiliter le presbytère en bureau d'accueil de l'office du tourisme.

Dans la même ville, la députée des Landes, Florence Delaunay a également apporté sa contribution pour construire un belvédère avec vue sur la mer ainsi que la rénovation d'une maison où ont lieu des animations estivales.

Des subventions difficilement vérifiables

A Nyons dans la Drôme, le document fait état d'une subvention de 7 722 € de la part du sénateur de Meurthe-et-Moselle Daniel Reiner, en vue d'aménager et d'étendre les bâtiments de l'office de tourisme.

La mairie assure pourtant n'avoir rien reçu de la part de Daniel Reiner, mais plutôt de Jean Besson, ancien sénateur de la Drôme également président du comité régional du tourisme de la région Rhône-Alpes.

Le montant de l'aide est en revanche exact, mais il ne représente qu'une participation symbolique face aux 700 000 euros nécessaires pour les travaux.

D'autres offices du tourisme sont également cités dans le document, comme celui de la communauté d'agglomération de Saumur (Maine-et-Loire), doté de 4 125 € par Catherine Deroche pour aménager l'Office de tourisme du Saumurois et la Maison des vins.

A Nans-Les-Pins dans le Var, François Trucy aurait versé 10 000 € pour refaire la toiture du bâtiment communal, utilisé pour l'office du tourisme et la police municipale. Il est aujourd'hui à la retraite.

Enfin, en Bretagne, l'office du tourisme du Pays de St Méen le Grand a reçu 5 000 € de la part d'Edmond Hervé, également retraité.

Des subventions difficilement vérifiables, soit parce que les sénateurs ne sont plus en activité, soit parce que les offices du tourisme ou les mairies contactés n'ont jamais donné suite à nos demandes.

Comme quoi il reste donc encore du travail avant d'avoir une transparence totale de l'utilisation de l'argent public.

Lu 1209 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com