TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading

TourMaGJOBS - Emploi et Formation





Responsable com et promotion aéroport : le communicant de l’entreprise

Les fiches métiers de TourMaG.com


Rédigé par La Rédaction le Mardi 25 Août 2015

Quels métiers choisir ? Avec les fiches métiers de TourMaG.com, retrouvez toutes les informations utiles à votre orientation, avec en bonus le témoignage d'un professionnel. Cette semaine, découvrez : responsable communication et promotion d'un aéroport.



Missions

Le responsable de la promotion d’un aéroport peut prendre en charge de plus en plus de domaines de compétences dans l’aéroport même - DR : Fotolia/gstockstudio
Le responsable de la promotion d’un aéroport peut prendre en charge de plus en plus de domaines de compétences dans l’aéroport même - DR : Fotolia/gstockstudio
Dans un aéroport, le responsable communication et promotion est chargé de la communication interne et externe en fonction de la stratégie de développement définie par la direction de l’entreprise.

Même si elle n’est pas indispensable, une passion, ou pour le moins une appétence pour le monde aéronautique est fortement conseillée pour être le bon communicant en ces lieux.

Les principales missions sont :

- Définir l’image de l’aéroport afin d’en améliorer sa notoriété et son appétence

- En externe, faire rayonner cette image par tous les moyens de communication classiques et innovants

- Assurer la présence de l’aéroport dans les principaux médias environnants et/ou professionnels

- Entretenir les meilleures relations avec les journalistes et médias professionnels

- Assurer la communication et la promotion des produits des différentes compagnies aériennes et de l’aéroport

- En interne, participer à la communication stratégique de l’entreprise

- Gérer des projets confortant la culture d’entreprise et les dynamiques de groupe

- Mettre en place les moyens de communication les plus performants en fonction du développement des nouvelles technologies et coordonner la cohérence des infos transmises par ces différents médias

- Gérer la communication spécifique aux situations de crise en relation avec les acteurs des plans d’urgence

Points forts

- L’intérêt du travail dans le monde de l’aérien

- La nécessaire palette de compétences diverses

- La grande diversité des interlocuteurs, en externe comme en interne

Formation

Bac +4 en communication/marketing ou discipline équivalente et/ou école de commerce, de journalisme.

Certaines formations en aéronautique peuvent également conduire aux services de promotion d’un aéroport.

Rémunération

29 K€ pour un débutant, jusqu’à 45 K€ en moyenne et plus selon la taille de l’aéroport.

Sur des fonctions d’encadrement, la rémunération passe à 50 K€ et plus en fonction de l’expérience et selon la taille du plateau et les responsabilités annexes (ex. responsable d’établissement), et primes sur objectif, selon la politique de l’entreprise.

Compétences

- Connaissance du fonctionnement d’un aéroport, et de ses activités extra-aéronautiques

- Connaissance du monde du journalisme et des attentes spécifiques aux différents médias

- Capacités d’analyse et de synthèse

- Aisance dans l’usage des outils bureautiques et curiosité envers l’évolution des nouvelles technologies

- Pratique de l’anglais courante indispensable (TOIEC>800) et autre langue bienvenue

Qualités bienvenues

L’environnement aéroportuaire vous intéresse et vous avez une belle expérience du monde des médias.

Vous pouvez vous mettre au service d’une entreprise pour incarner, véhiculer et défendre son positionnement stratégique.

Vous êtes en outre doté de :

- Sens relationnel

- Aisance rédactionnelle et orale

- Rigueur et autonomie dans votre organisation

- Grande souplesse et disponibilité

- Grande capacité à convaincre l’interlocuteur

Débouchés et évolution professionnelle

Le responsable de la promotion d’un aéroport peut prendre en charge de plus en plus de domaines de compétences dans l’aéroport même.

Il peut s’orienter vers des études de prospective ou participer plus étroitement à la définition de la stratégie générale en accédant à d’autres directions du groupe.

En transversal, il peut apporter son expérience à toute autre entreprise dans les secteurs du transport, rail, croisière, ou tourisme, comme un centre de congrès et d’expositions, par exemple.

Témoignage de pro


Loïc Chovelon, chef du service Communication et Promotion de l’aéroport Marseille Provence

Loïc Chovelon - DR
Loïc Chovelon - DR
En tant que chef de service, Loïc chapeaute un département multi tâches. Nous lui avons demandé de nous présenter les différentes facettes de la communication de l’aéroport de Marseille.

« Dans un aéroport, sous le terme de « communication », on peut définir trois grandes missions.

La première est tout simplement de stimuler le remplissage des avions en faisant connaître l’offre aérienne.

Pour cela, nous avons trois angles d’attaque. Le responsable de la promotion BtoB s’adresse aux vendeurs. Il effectue des démarchages, participe à des workshops, tient les prescripteurs au courant des nouveautés, des produits et services proposés. C’est un rôle de commercial.

Un autre service se consacre à la promotion BtoC afin de stimuler l’outgoing dans notre zone de chalandise. A l’aide d’achat d’espaces publicitaires, de jeux en réseaux, de communication multimédia et de community management, il est censé donner envie aux Provençaux, disons de Saint-Tropez à Montpellier, de prendre l’avion.

Cette dimension devient prioritaire en cas d’ouverture de ligne, ou pour répondre à la demande d’une compagnie sur une ligne ciblée, ou lors de la mise en place de charters récurrents par un TO. C’est une stimulation qui cherche un public immédiat.

Et enfin, le troisième axe concerne l’incoming, il s’agit cette fois de faire venir les touristes ou les MICE en Provence.

Ce service travaille plutôt en collaboration avec les institutionnels, les comités de tourisme, les agences de développement, les offices de tourismes internationaux, et réalise des actions ciblées sur le web ou sur des événements en bout de ligne.

La deuxième mission est la promotion des produits propres à l’aéroport.

Au-delà de la gestion des parkings, il existe désormais de nombreux nouveaux services à commercialiser, comme les coupe-files, les salons VIP, les salles pour entreprises, les accueils TO personnalisés, etc.

Cette équipe travaille aussi bien en BtoB qu’en BtoC. Elle propose aux TO d’intégrer nos services dans leurs catalogues et forfaits.

Le modèle économique des aéroports change de façon spectaculaire depuis quelques années. Les compagnies baissant leurs contributions, il s’agit pour les aéroports de trouver d’autres ressources, de se montrer plus commercial qu’institutionnel et de soigner la relation client pour en obtenir des recettes.

Pour cela, nous utilisons de plus en plus le digital. Cela implique également de travailler en étroite collaboration avec à peu près tous les départements de l’aéroport pour finaliser des offres cohérentes, depuis l’entrée du parking jusqu’à l’embarquement en passant par les boutiques.

Aujourd’hui, l’image diffusée par l’aéroport doit aussi prendre en compte « l’expérience client ». Nous ne sommes plus seulement un lieu de passage, nous devons désormais créer un lien émotionnel avec nos clients.

La troisième communication est plus classiquement interne, en direction du personnel de l’aéroport ainsi que des employés des autres prestataires sur site. A Marseille, cela représente environ 5000 personnes à fédérer dans une même culture d’entreprise. Nous sommes alors les porteurs de la bonne parole afin que chacun puisse partager les problématiques de l’autre.

Chez nous, la communication institutionnelle et les relations presse sont depuis peu confiées à un poste dédié rattachée à la Direction Générale, mais dans certains aéroports, elles peuvent être affiliées différemment.

Notre service comprend également un webmaster et un graphiste qui nous donnent une certaine autonomie et un fort sens de l’innovation vis-à-vis des agences de communication extérieures, ainsi qu’une petite équipe de gestion du centre d’affaires.

Quel que soit le poste dans ce service, il demande avant tout une grande curiosité. Les technologies de communication et le monde de l’aérien sont en évolution permanente et il faut rester attentif, proche des innovations.

C’est aussi un marché en croissance qui offre des perspectives d’avenir rassurantes pour un jeune. Personnellement, j’ai démarré par une école de commerce, puis un MBA à Londres, et j’ai pris mon premier poste en aéroport à l’étranger, en Côte d’Ivoire.

A mon retour en France, après plusieurs années à Abidjan, j’ai postulé à Marseille, ma ville natale mais je ne quitterai le monde de l’aérien pour rien au monde. »

Pour les étudiants qui nous liront, je leur signale que nous lançons à la rentrée un site « aérojob » qui regroupera toutes les offres d’emploi disponibles sur l’aéroport, toutes sociétés confondues. Peut-être l’occasion pour eux de nous rejoindre... »


Lu 7353 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PETITES ANNONCES
Valérie DUFOUR
valerie.annonces@tourmag.com
+33 6 99 07 16 66



CV DU MOIS
Faites parvenir votre CV texte ou vidéo
à valerie.annonces@tourmag.com.
Le CV le plus original sera mis en avant dans notre newsletter emploi du mois.













 

Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com