TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Restrictions aériennes : la « psychose » du terrorisme plus forte que les bombes ?

empêcher les touristes de voyager


Rédigé par Jean DA LUZ - redaction@tourmag.com le Vendredi 3 Novembre 2006

C’est ce lundi 6 novembre qu’entreront en vigueur dans les aéroports de l’Union européenne les nouvelles mesures restrictives concernant les passagers et leurs bagages de soute. Des mesures qui confirment, paradoxalement, que le terrorisme « psychologique » est plus efficace que les bombes…



Prendre un avion va-t-il devenir une corvée redoutable ?
Prendre un avion va-t-il devenir une corvée redoutable ?
Les attentats coûtent de l’argent et des vies humaines aux terroristes. Quelques menaces, un peu d’intox et des hommes déterminés, demande beaucoup moins de moyens et paie autant sinon davantage.

Car si les touristes sont de moins en moins découragés par les attentats, en revanche ils rechignent toujours davantage face à la panoplie des mesures de sûreté sans cesse plus contraignantes. Et si l’Internationale terroriste avait trouvé la martingale ?

Le terrorisme international a décidé de frapper ses cibles là où ça fait mal : au portefeuille. En posant des bombes à Casablanca, en Égypte, à Bali, à Londres, à Madrid ou ailleurs, les émules de Ben Laden visent un même objectif : semer la terreur et, partant, mettre à mal les gouvernements concernés.

Déserter une destination fait l’affaire de ceux qui l’ont crucifiée

Deux touristes français tués dans un attentat au Caire ont beaucoup plus de chances de faire la manchette du « 20h » qu’un énième attentat à Bagdad, même très lourd en pertes humaines. Cela s’appelle en langage journalistique, la loi du « mort-kilomètre », et signifie que plus les victimes vous sont proches et plus vous êtes concerné.

Mais comme tout passe et tout lasse, les attentats ont été « intégrés » par les touristes. Ils ont compris que déserter une destination fait l’affaire de ceux qui l’ont crucifiée. Et la menace n’endigue plus l’irrésistible montée de l’industrie touristique dans le monde.

Que faire alors ? Jouer la peur de l’avion et maintenir une pression et une psychose permanente sur les aéroports et les compagnies aériennes. Et ça marche ! Malgré les avis des experts qui estiment que trop de sûreté tue la sûreté, et que les mesures visant à restreindre certains contenus en cabine ne riment pas à grand-chose, les autorités européennes continuent de charger la mule.

Et l’on parle déjà des produits électroniques (portables, jeux, micro-ordinateurs…) comme des futures « victimes » de ce zèle. Question : jusqu’à quelles extrémités arrivera-t-on dans cette escalade à la sûreté qui ne fait ni les affaires du transport aérien ni celles des professionnels du tourisme ?

Lu 5870 fois

Notez


1.Posté par j.p.Simeon le 06/11/2006 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La peur est essentiellement irrationnelle :
Au nombre de Kms parcourus, l'aérien est de très loin un moyen de transport plus sûr que l'automobile. Ne se souvient on pas des chiffres terrifiants des WE de Pentecôte voici quelques années ?
Tout le monde continuait à prendre sa voiture. Nos autorités ont mis en place le permis à point, réduit le taux admissible d'alcool, inventé la machine à PV automatique et avec tout cela, sauvé plus de milliers de vies chaque année que n'en n'ont détruit les drames du terrorisme. On félicite sarkosy ? Non, tout le monde râle, moi le 1er !!!
Nous sommes plus sensibles si le danger vient de phénomènes moins familiers, tels que l'avion.
Je ne crois pas à la nécessité de renfort à l'infini des critères des contrôles de sécurité. On en arrive à demander à la maman de gouter le biberon !!!.
Demain, en effet, les jeux vidéo, la peluche de Casimir, des fois qu'elle soit en tissus explosif. On va finir par monter dans les avions à poil.
Cette psychose est plus entretenue par des mesures couteuses et inutiles que par les terroristes.
La course vers le progrès entre l'épée et la cuirasse dure depuis la nuit des temps.
Je refuse de tomber dans la psychose, je prendrai l'avion.
C'est quand même Ben Laden qui doit se marrer. En quelques opérations, il terrorise l'Occident et fait gaspiller des sommes vertigineuses.
Peut être que si les budgets de sécurité aérienne et des scandaleuses guerres du golfe étaient utilisés à régler le problème des cousins ennemis du proche orient, on ne fabriquerait pas des pépinières de terroristes et nous pourrions prendre l'avion plus détendus.

2.Posté par DANIEL le 06/11/2006 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour !!!

Et dans tout cela......800 Pax 300 kms à l heure

Peux être que.....no control = no bomb=no dégat =no victim !!!!!

Nos cols blancs, des milieux autorisés....... qui réfléchissent !!!.....( ou du moins, on le croit)
ne prennent que l avion.

Afin d 'éviter qq réflexions stupides, je sais que pour certaines destinations,
TGV....THALYS......EUROSTAR...... no possible
Bonne journée

3.Posté par egizia le 06/11/2006 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si vous lisez bien les nouvelles condtions de transport des liquiedes en cabine, vous constaerez que les contradictions évidentes n'ont strictement rien à voir avec des considérations de sécurité mais sont sans doute surtout motivées par des arrières-mensées financières.
Le passage qui fait NYC CDG MRS pourra conserver ses achats à bord d'alcools ou de parfums s'il voyage surl'appareil d'une compagnie aérienne européenne, sinon, ils lui seront confisqués au filtre de Roissy!
Opium ou Jaest plus dangereux chez Delta que chez Air France?

4.Posté par Yan PEURIERE le 06/11/2006 19:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ceux qui creent la psychose ont reussi un de leurs objectifs : nous faire gaspiller de plus en plus d argent pour un produit identique => c est une sorte de hold up officiel !

Les bagages cabine voient leur taille autorisee se reduire => plus de poids de bagages enregistres mais pas plus de franchise donc PENALITES pour excedents de bagages. A un moment ou un autre, pourquoi les compagnies ne creeraient elles pas une SURCHARGE pour manipulation de bagages ?
Lors de correspondances longues (recommandees par les compagnies aeriennes afin de ne pas manquer les vols), obligation d acheter TRES CHER une boisson dans chaque aeroport puisque vous ne pouvez meme plus concerver une bouteille d eau avec vous. Meme les employes travaillant sous douanes (et ayant un badge emis par les autorites competentes qui ont realise tous les controles/enquetes necessaires) ne peuvent plus apporter leur bouteille d'eau ou leur pause dejeuner !

Par contre, sous douanes, vous pouvez toujours acheter des produits liquides ou des friandises et les filtres surete ne peuvent les verifier un a un, ni les fabricants les certifier. Meme constat pour les recharges de liquide lave mains des toilettes d aeroport, les coupelles d eau des plateaux repas, les recharges de creme pour les mains des toilettes de la classe affaire, les liquides chimiques utilises pour nettoyer les sols ou les toilettes des zones sous douanes, etc ...

Nos autorites devraient plutot revenir aux procedures anterieures afin de montrer aux terroristes que nous n avons pas plus peur de prendre l avion que notre voiture, que nous acceptons ce risque comme celui d avoir un accident de voiture cause par un chauffard ivre : nous sommes des milliards contre quelques centaines.

5.Posté par groslot le 07/11/2006 02:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
deux questions : est ce le niveau de sureté qui est trop haut pour le transport aérien ou trop bas dans les autres ????? Je suis content de voir qu'on ne distribue plus de sacs plastiques dans les grandes surfaces mais pour les voir apparaitre dans les aéroports...

6.Posté par Martine Maurel Meyer le 08/11/2006 15:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me demande en effet jusqu'où cette escalade va nous amener?? Peut-être que bientôt il nous faudra nous déshabiller aussi et nous faudra-t-il porter dans les avions des peignoirs spéciaux. Après avoir été fouillés bien entendu!!!!

Heureusement que l'on dit que le ridicule ne tue pas mais à ce rythme, les voyages, qui étaient souvent agréables même quand ils n'étaient pas "des vacances", deviennent maintenant une corvée que l'on appréhende et essaie de reporter le plus possible.

Je pense en effet qu'il y a en dessous de tout ça une question d'argent, baisse des poids des bagages autorisés en soute et plus de bagages autorisés en cabine!!!

Hum!!! On se sentirait presque dans un régime totalitaire, ou suis-je dans un cauchemar, horrible cauchemar dont je n'arrive pas à me réveiller...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com