TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Retarification et réémission garanties sans ADM ? Avec Amadeus c'est possible !

Les solutions du GDS pour mieux passer la crise


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 16 Juin 2009

La ligne d’icônes des écrans Amadeus s’est enrichie de deux nouveautés, Hotelstore et Amadeus Activities & Entertainment. Voilà pour le front office. Et pour le back office, Ticket Changer qui va changer la vie des billettistes, est en option, avec un coût d'1 euro par transaction.



La dernière gamme d’outils en date proposés par Amadeus aux agences n’a pas été spécialement établie avec la crise économique et la contraction des déplacements d’affaires en perspective.

Pour autant, certains d’entre eux peuvent aider à vendre davantage comme Amadeus All fares qui intègre l’inventaire des compagnies low cost sur une offre calendaire élargie (adopté par 400 agences), ou à répondre mieux aux appels d’offres des PME avec Amadeus Business Portal, décliné à partir d’e Travel, le SBT dessiné à l’usage des grandes entreprises.

L’outil qui va permettre de gagner en productivité, c’est Amadeus Ticket Changer qui permet de réaliser automatiquement une série de tâches liées à l’échange d’une réservation.

De 30 minutes, le temps moyen passé précédemment à contrôler la tarification, l’échange d’un billet avec Ticket Changer ne prend plus que « cinq minutes maximum » !

Les tâches de retarification et de réémission sont réalisées de façon automatique, avec la garantie de ne pas recevoir d’ADM de la part des compagnies.

Ticket Changer est une option dont l’installation est gratuite. Ensuite, Amadeus facture un euro par transaction réalisée. Sur les 15 millions de billets émis sur Amadeus l’année dernière, 10% ont fait l’objet d’au moins un changement. Le gain de temps est donc conséquent pour l‘ensemble de la profession.

Hotelstore : 30 000 nouveaux établissements

Lancé en France le 7 mars avec les bureaux Air France, Ticket Changer équipe aujourd’hui 300 agences de voyages qui réalisent une moyenne de 4 000 transactions par mois.

Vendre davantage l’hôtellerie, c’est le propos d’une autre nouveauté, Hotelstore, mis en place avec le consolidateur Transhotel qui vient ainsi enrichir l’inventaire hôteliers d’Amadeus de 30 000 nouveaux établissements.

Et le pré paiement des chambres est désormais possible. « Dans le même PNR, l’agent a désormais l’avion, l’hôtel et les remontées comptables », commente Georges Rudas, le directeur commercial d’Amadeus.

Hotelstore est accessible sans supplément financier. Il vient enrichir la barre d’icônes de l’écran. De même que Amadeus Activities et Entertainment qui répertorie spectacles, excursions, transferts.

Les vendeurs peuvent penser à compléter un voyage Loisirs en proposant les offres du site. Pour les voyages d’affaires, un lien est établi avec Amadeus Activities & Entertainment sur la confirmation de commande Check my trip.

Si le client réserve, l’activité est intégrée automatiquement dans le dossier de l’agence qui perçoit automatiquement une commission de 4% sur les produits vendus.

Quant à l’outil de réservation véritablement Loisirs, Traveltainment, il est en phase de déploiement chez Afat Voyages. Le site B2C est désormais actif avec le moteur de vol, hôtel et assurance.

Le contenu intègre également les forfaits en ligne des TO. La semaine prochaine, il intégrera les dynamic packaging et à la fin du mois, commencera l’implémentation des 150 micro sites du réseau. Et à partir de juillet, les premières agences seront équipées de la version B2B.

La baisse des resas en aérien s’infléchit

Le plus fort de la crise est-il passé ? A en croire le volume de réservations géré par Amadeus, un léger mieux se fait sentir. Après avoir constaté une baisse de -10,5% (-10,8% pour l’ensemble des GDS) sur les cinq premiers mois de l’année, Amadeus n’enregistre plus que -2% pour les 15 premiers jours de juin.

Pour autant, Jean-Louis Richard, le Pdg d‘Amadeus France reste prudent : « Après douze mois consécutifs de croissance négative, il y a une certaine stabilisation de la baisse depuis le mois d’avril. Mais pas de remontée nette ».

Lu 3857 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 20:14 Prise d'otages à l'agence Asieland à Paris

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com