TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Richard Vainopoulos : ''Le SNAV a besoin d’un lobbyiste''

Président du réseau Tourcom et administrateur au Conseil National du SNAV


Rédigé par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Lundi 5 Juin 2006

A l'ocasion de l'AG TourCom, Richard Vainopoulos, revient sur le rôle du SNAV. Pour le président du réseau, la période de rôdage de l’équipe de Georges Colson est terminée et le Syndicat doit maintenant "faire ses preuves". La profession a besoin d’un lobbyiste et il faut maintenant obtenir des résultats sur la directive Bolkestein, sur la sécurité aérienne et la réforme des statuts.



''... Si le SNAV obtenait des résultats Tour Com reverrait sa position sur l’adhésion de ses agences au syndicat...''
''... Si le SNAV obtenait des résultats Tour Com reverrait sa position sur l’adhésion de ses agences au syndicat...''
TourMag.com. 2006 sera-t-elle un bon cru pour TourCom en dépit du nouveau modèle économique ?

Richard Vainopoulos.
"Chacun a aujourd’hui conscience qu’un service se paie. Nous avions établi un barème de base minimum. Ce barème a évolué au fil des mois. La moyenne actuelle est entre 7 et 10 % de marge. L’analyse des agences distributrices se modifie.

Aujourd’hui elles disent « combien je gagne » alors qu’avant elles se préoccupaient davantage du nombre de clients. Elles ont moins de clients – c’est l’effet internet – mais davantage de marge. Nous le constatons sur les bilans qui nous arrivent."

Au cours des cinq premiers mois de l’année nous avons enregistré globalement une augmentation de 9 % en tourisme et de 14 % en billetterie. Notre volume d’affaires se développe sur les produits référencés.

Nous constatons que les clients s’inscrivent de plus en plus tard pour les vacances d’été. Ils mettent de plus en plus de temps à se décider. Il faut dire que les tour-opérateurs pratiquent en « haute saison » des tarifs qui atteignent des sommets. Il y a trop de disparité. Il faudrait des tarifs plus linéaires."

TourMag.com. Vous faites de la Directive Bolkestein un combat personnel. Où en êtes vous ?

R.V.
"Ce n’est pas un combat personnel. En faisant entendre ma voix pour contrer le projet de directive de libéralisation des services je mène un combat qui concerne toutes les agences de voyages françaises. Il est temps de prendre position. Une fois le projet adopté cet automne par le Parlement Européen, il sera trop tard."

TourMag.com. Et le SNAV dans tout ça ?

R.V.
"Le rôle du SNAV est d’obtenir des résultats sur la directive Bolkestein ainsi que sur la sécurité aérienne et la réforme des statuts. C’est le moment ou jamais pour l’équipe de Georges Colson de faire ses preuves en complétant au besoin les compétences existantes. Le syndicat a trop longtemps fait l’économie d’un lobbyiste. Ce serait un recrutement utile. Si le SNAV obtenait des résultats Tour Com reverrait sa position sur l’adhésion de ses agences au syndicat."

Lu 2551 fois

Tags : snav, tourcom
Notez


1.Posté par Henri BOUCHE le 06/06/2006 09:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La necessité d'un " lobbyeur" ou plutot d'un agent d'influence est evidente, mais cela n'est pas une idée révolutionnaire, le SNAV en parle depuis des années, et il me semble mm que cela avait été suivi d'un recrutement. Mais je pense que nous sommes tous des " lobbyeur" , nous connaissons tous qui un député qui un sénateur qui un copain qui connait.....la liste est longue. Il appartient au SNAV d'élaborer un document sur les points que nous souhaitons voir modifier ou disparaitre que nous pourrions transmettre à nos élus (( non pas du SNAV mais de la République ) surtout qu'en période électorale les oreilles se font plus attentives !
Il me semble que RV a omis de mentionner la loi de 1992 ? Est ce un oubli ou une capitulation d'avance.

2.Posté par VAINOPOULOS le 06/06/2006 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pour Henri BOUCHE,
Voici mes réponses
1- Agent de voyages est un métier, lobbyeur aussi: si nous étions si bon, nous aurions pu éviter beaucoup de décrets ou d'ordonnances en notre défaveur.
Cela ne nous empêche pas non plus d'en faire également.

2 - Sur la Loi de 1992: j'ai été le premier à réagir, et aussi à en prendre plein la tête, avant d'être rejoint par l'APS. Aujourd'hui, beaucoup ont tendance à dire qu'ils se sont battus contre cette réforme, alors que ces mêmes personnes étaient POUR la Licence aux associations. Mais enfin, j'suis rassuré qu'ils aient compris leur erreur!
Comme l'APS et le SNAV sont actifs contre les modifications apportées en notre défaveur, je n'ai pas à intervenir.

Cordialement

Richard VAINOPOULOS


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com