TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Risques déplacements : un gros potentiel de services pour les AGV

collège Nouvelles Technologies de Challenge Tourisme


Rédigé par Bertrand FIGUIER le Dimanche 27 Mars 2011

Pleinement responsables des employés qu’elles envoient à l’étranger, les entreprises commencent à peine à en mesurer les conséquences et se tournent vers les professionnels du voyage pour réduire et mieux gérer les risques liés aux déplacements. C’était l’objet du dernier dîner débat organisé à Paris par le collège Nouvelles Technologies de Challenge Tourisme.



En cas de pépin, les entreprises sont entièrement responsables devant la justice, car elles ont d’abord un strict devoir d’information mais elles sont également responsables de leur sécurité /photo dr
En cas de pépin, les entreprises sont entièrement responsables devant la justice, car elles ont d’abord un strict devoir d’information mais elles sont également responsables de leur sécurité /photo dr
Claire Gagnaire, directrice générale France de Sabre, a frappé juste en faisant de la géolocalisation des voyageurs, le thème du dernier dîner débat de Challenge Tourisme organisait dans un « bouchon » basque du 16 ème arrondissement.

Ce choix n’était seulement dicté par l’actualité dramatique que nous connaissons depuis plus d’un mois.

Il n’était pas non plus seulement motivé par le lancement récent de la solution Traveler Security issu du partenariat que Sabre a noué avec e-Travel Technologies.

Une solution pour permettre à ses clients de suivre leurs voyageurs en temps réels, tout en bénéficiant des informations sécurisées nécessaires à la prévention optimale des risques auxquels ils pourraient être confrontés.

« Dans le domaine de la prévention et de la gestion des risques, les entreprises françaises sont très en retard » expliqua d’emblée le grand témoin invité par Claire Gagnaire, Josselin Ravalec, directeur commercial de Sécurité Sans Frontière (SSF), l’un des grands spécialistes français de la gestion des risques.

Entièrement responsables de leur personnel

Et Josselin Ravalec d’enfoncer le clou en soulignant l’énorme fragilité juridique des entreprises qui envoyaient leurs collaborateurs à l’étranger sans savoir précisément les responsabilité qu’elles endossaient.

« En cas de pépin, elles sont entièrement responsables devant la justice, car elles ont d’abord un strict devoir d’information auprès de leurs personnel, mais en plus, elles sont également responsables de leur sécurité, avec une obligation de résultats. »

Une responsabilité, confirmée par Maître Malika Lahnait, du cabinet MI. Law Firm, qui pourrait donc coûter très cher aux DRH légèrement distraits.

D’où, chez de nombreux professionnels du service aux voyageurs, l’émergence de solutions comme celle que proposent Sabre et E-Travel Technologies.

L’info sécurité, avant après et pendant le voyage

D’où, pour les agences voyages également, tout l’intérêt du portail d’informations réalisé par le CETO, le Service d’Information Sécurité (SIS), sur la sécurité des destinations, que ce soit au plan politico-social ou sanitaire, grâce à l’apport combiné de SSF et de Mondial Assistance.

Car cette carence des entreprises constitue en fait un gros potentiel de services supplémentaires, avant, après et pendant le voyage, que les professionnels du tourisme peuvent vendre au même titre que l’assurance/assistance.

« Tout en faisant bien la nuance entre risque et vulnérabilité » , précise Josselin Ravalec, pour qui le voyageur d’affaire solitaire, même dans un pays paisible peut être vulnérable…

Cette graduation dans le risque fut d’ailleurs l’objet central du débat fort intéressant qui suivit l’intervention du directeur commercial de SSF : ventes additionnelles, outil de fidélisation, valorisation des compétences… et mutualisation des coûts pour une tarification modérée susceptible de convenir aux différents marché, affaire ou loisirs, groupe ou individuelle…

Il a bien fallu deux heures de conversations intenses pour débroussailler un thème aussi riche et permettre à tous les participants d’en tirer ensuite les pistes de travail les plus adaptées à son activité.

Lu 2196 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com