TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Riviera Côte d’Azur : création du Club Tourisme d’affaires

se démarquer de destinations concurrentes


Rédigé par Vincent de MONICAULT le Dimanche 16 Décembre 2007

Le nouveau Club du Tourisme d’Affaires créé par le CRT Riviera Côte d’Azur s’inscrit dans une démarche qualitative et environnementale, et vise à faire face à une concurrence croissante d’autres villes européennes.



Les Alpes maritimes sont confrontés à une concurrence sans cesse croissante dans le secteur du tourisme d’affaires (congrès, incentives, événements d’entreprise, salons professionnels).

Le département veut donc se démarquer de destinations concurrentes très volontaristes, des villes étrangères telles Valence, Séville ou Athènes, mais aussi des métropoles françaises comme Marseille et Lyon.

«Nous accueillons déjà 10 millions de touristes dont 53% de voyageurs étrangers. Or, 21% des séjours et 30% des recettes touristiques proviennent du tourisme d’affaires.

Il s’agit clairement, sur ce marché, de tirer notre offre vers le haut en privilégiant la qualité à la quantité, ceci en faisant du ‘'mieux tourisme'’ et en adoptant une démarche environnementale
», a souligné Dominique Charpentier, directeur général du Comité Régional du Tourisme (CRT) Riviera Côte d’Azur, au cours d’une conférence de presse la semaine dernière à Paris.

D’où la création d’un Club Tourisme d’Affaires Côte d’Azur réunissant des acteurs du secteur (Hôtels, DMC, agences événements sportifs, autocaristes, traiteurs, lieux événementiels) visant «une qualité optimale et une garantie d’excellence pour le client». Objectif des promoteurs de ce premier Club (*) créé à l’initiative du CRT : franchir la barre de la centaine d’adhésions dès l’année prochaine.

Un label de marque, «Côte d’Azur Excellence »

(cliquer pour agrandir)
(cliquer pour agrandir)
La Côte d’Azur ne manque pas d’atouts, à commencer par sa technopole de Sophia Antipolis et ses dessertes low-costs.

Ses handicaps ont été aussi clairement identifiés, à commencer par ses hôtels trop petits, des équipements de congrès et expositions vieillissants, des problèmes de circulation, un manque de lieux d’accueil pour les réceptions et les galas, voire même l’image d’une destination éculée et trop luxueuse.

«La Riviera dispose d’atouts et d’un formidable potentiel à exploiter… à la condition expresse de combler ses handicaps», a rappelé Henri Céran, directeur du Convention Bureau Côte d’Azur French Riviera.

Le CRT va s’appuyer désormais sur deux structures "tourisme d'affaires". D’abord le Convention Bureau, entité en charge du tourisme d’affaires, interface avec les institutions locales, interlocuteur unique, agence de marketing et de communication territorial.

Ensuite le Club Tourisme d’Affaires, outil marketing et communication ayant comme repère et référence le label de marque «Côte d’Azur Excellence».

Le CRT a profité du point presse pour présenter la nouvelle version du site internet www.cotedazur-cb.com du Convention Bureau/CRT Riviera Côte d’Azur, ainsi que l’édition 2008 du magazine Events & Conventions 2008 disponible sur demande.


(*) Le CRT a soutenu le lancement d’un Club Croisières et prévoit dès à présent la création d’autres clubs professionnels par thématique client.

Lu 3100 fois

Notez


1.Posté par christophe le 19/12/2007 07:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'estime beaucoup Monsieur Charpentier mais comme le disait très récemment quelqu'un que j'estime aussi beaucoup (Mr. Tschann Président de hôtelier) "il est temps de s'entendre entre nous".
Ce club du tourisme d'affaire est une nécessité mais tardive; Barcelone a le dessus et il faut bien reconnaître que notre Accropolios est un peu désuet.
Tout allait bien tout ronronnait doucement et particulièrement l'institutionnel (qui fonctionne avec les budgets qu'elle a) quand Barcelone et autre Lyon ne se montait pas comme un rampart de concurence. GL Events est arrivé et tout change mais...............................les MUNICIPALES sont proches et il faut composer:
avec le projet d'Estrosi et son super complexe congres expo de la plaine du Var
ou le
rien du tout de Mr. Peyrat.............................
Alors on assiste aus réunions des uns et des autres et on "pioche" ce qui vous arrange, et après on ne fera plus rien du tout surtout si l'adjoint au tourisme est aussi performant que les 2 précedent.
Au Moins Mr. Charpentier essaie lui de faire quelque chose avant !!!
Bon point pour lui donc.
Christophe
0612969535


Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com