TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Roissy, le village qui veut sortir de l'ombre de Charles de Gaulle

De nombreux projets pour attirer les voyageurs d'affaires


le Dimanche 26 Mai 2013

Accolé au premier aéroport de France, le village de Roissy-en-France veut se positionner comme une destination touristique pour les voyageurs d'affaires mais aussi pour les touristes en transit à Charles de Gaulle.



Près de 80 personnes ont participé à l'éductour organisé par Roissy-en-France. L'office de tourisme avait organisé un jeu concours et les gagnants sont repartis les bras chargés de cadeaux - DR : LAC
Près de 80 personnes ont participé à l'éductour organisé par Roissy-en-France. L'office de tourisme avait organisé un jeu concours et les gagnants sont repartis les bras chargés de cadeaux - DR : LAC
Roissy, c'est bien entendu le nom du plus grand aéroport de France.

Mais pas seulement. A quelques kilomètres des pistes, le village de Roissy-en-France veut aujourd'hui gagner ses galons de destination touristique, tant pour les voyageurs d'affaires que pour les visiteurs loisirs.

En 2012, la zone a enregistré 1,775 million de nuitées, soit autant qu'en Polynésie Française.

"Nous sommes tous les ans en croissance de 10% grâce à l'ouverture de nouveaux établissements ainsi que de nouvelles dessertes aériennes" se réjouit Thierry Bogaczyk, le directeur de l'office du tourisme.

La ville compte aujourd'hui 25 hôtels pour 5 200 chambres mais surtout 125 salles de séminaire. Des équipements indispensables quand on réalise 65% des nuitées avec le tourisme d'affaires.

Une zone dynamique mais difficile d'accès

Thierry Bogaczyk, directeur de l'office du tourisme - DR : LAC
Thierry Bogaczyk, directeur de l'office du tourisme - DR : LAC
Pour mieux faire connaître cette offre hôtelière, l'office du tourisme a organisé un éductour jeudi 23 mai 2013.

Environ 80 agences de voyages incentives et événementielles étaient présentes, ainsi que des responsables d'entreprises de la région.

"La situation de Roissy-en-France est idéale pour organiser des événements internationaux et faire venir facilement tous les collaborateurs de mon entreprise" explique Valérie Patry, responsable de communication chez STVA, un groupe qui fournit les constructeurs automobiles.

Au delà de l'aspect pratique, la ville souhaite aussi mettre en avant ses tarifs très compétitifs, avec des prix moyens 30% inférieurs aux établissements parisiens.

Le dynamisme de la zone, qui possède de nombreux terrains disponibles, va pleinement s'illustrer en octobre prochain, avec l'ouverture d'Aéroville, le troisième centre commercial de France.

D'une taille équivalente au quartier des Halles, il sera doté de 200 enseignes, 25 restaurants et 12 salles de cinéma. Il visa autant les 100 000 salariés qui travaillent dans le Grand Roissy, que les 2,5 millions de visiteurs qui séjournent dans la région.

Un nouveau International Trade Center (ITC)

Pour le marché corporate, la zone accueillera le nouveau International Trade Center (ITC) dont la première pierre sera posée en 2014.

Ce projet gigantesque comptera 1 887 chambres d'hôtels et 85 000 m2 d'espace de conventions, le tout réparti sur 13 hectares.

Plutôt axé sur les conventions, il ne devrait pas entrer en concurrence directe avec Villepinte, dédié aux salons. L'objectif étant de transformer une destination aéroportuaire en une destination de congrès internationaux.

Enfin, dernier projet à plus long terme, la transformation de la Vallée Verte, à la sortie de Roissy-en-France, avec l'aménagement d'un golf de 18 trous d'ici 2018.

De quoi séduire une clientèle loisir qui n'est pas négligeable. "Le pré-acheminement pour les vols arrivés tôt ou tard représentent 10% des nuitées" précise Thiery Bogaczyk.

Même si les gens séjournent peu de temps, 1,2 nuit en moyenne, l'office du tourisme multiplie les activités pour les occuper.

Audioguides pour découvrir le village, exposition photo ou d'anciennes cartes postales, location de vélo, ou encore le festival médiéval : les Visitables.

Mais toutes ces initiatives ne permettent pas d'occulter le gros point faible de la destination : son accessibilité. Que ce soient par les transports en commun, en taxi ou en voiture, Roissy-en-France est vraiment mal desservie.

Une situation dont les autorités locales sont bien conscientes, sans pour autant trouver de solution.

Lu 2567 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com