TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SNAV : 24 heures pour devenir président !

plus qu’un jour pour présenter votre candidature


Rédigé par Michèle SANI & Jean DA LUZ le Jeudi 4 Octobre 2007

Pas facile de détrôner Georges Colson, qui s’accroche au fauteuil ! Et pourtant, pour la beauté du geste, par respect pour la démocratie et pour tous ceux qui ont fait l’effort de glisser leur bulletin dans l’urne, que cela ferait du bien de voir le Snav repartir du bon pied et ne pas se contenter d’une simple réforme de statuts et d'un candidat unique à la présidence…



SNAV : 24 heures pour devenir président !
Le nouveau SNAV est en piste, statuts réformés. Les procédures un tantinet complexes et usines à gaz ont enfin abouti. Les différents métiers sont maintenant représentés et leurs élus siègent dans leurs conseils respectifs. Bref, tout baigne… Il reste à élire le président pour une durée de trois ans renouvelable deux fois.

Et là, patatras ! C’est le vide sidéral. Pas un volontaire pour aller dans l’arène électorale. Pas un homme ou une femme, à notre connaissance, pour défier le président hiératique. J’ai certes beaucoup de respect pour Georges Colson, mais un peu de changement cela ne ferait pas de mal, n’est-ce pas M. le président ?

Et si on lui sort les classiques style "à vaincre sans péril... etc, l'intéressé répond (à juste titre) : « Ce n’est tout de même pas à moi de faire campagne pour trouver le candidat qui me sera opposé… »

Pourtant les candidatures « rentrées » ne manquent pas. Mais depuis l’épisode malheureux de Thierry Schidler, président du SNET, qui a peut-être confondu vitesse et précipitation, cela a refroidi les volontaires.

Un déficit démocratique stupéfiant dans une profession qui compte des hommes et des femmes de valeur, compétents, intelligents, entreprenants, dérangeants (j’arrête là…) Pourtant, ceux qui ont « poussé » Thierry Schidler avaient leurs raisons. Il se dit même que, sur le papier, la « feuille de match » leur était plutôt favorable… Allez comprendre !

Tout membre actif du SNAV peut être candidat

Bien entendu, président du Snav n’est pas un métier de tout repos. Il faut du temps et ne pas avoir besoin d’argent. Autrement dit, être retraité et plutôt à l’aise. Mais si vous êtes chef d’entreprise, le nez dans le guidon et l’œil rivé sur les ratio comptables, alors passez votre chemin, il n’y a rien à voir !

En revanche, si vous êtes mauvaise langue, vous vous demanderez peut-être pourquoi on est passé à côté de la seule réforme qui valait le coup d’être menée à bien (la rémunération du président) mais c’est là un autre débat…

Alors, au cas où vous auriez sauté le paragraphe ci-dessus et si une révélation tardive et irrépressible vous taraudait, voici un petit mode d’emploi « présidentiel ».

Sachez que l’élection du nouveau président du Snav future Union des Métiers du Tourisme (UMT), aura lieu le 15 octobre prochain à l’occasion d’un conseil d’administration où siègeront les douze nouveaux administrateurs et le président de l’APS.

La procédure, elle, est on ne peut plus démocratique : tout membre actif du SNAV peut se porter volontaire en adressant une lettre recommandée au Secrétaire Général avant le 5 octobre 2007. Oui, vous avez bien lu : il vous reste 24 heures !

Un peu short certes pour faire campagne et décliner un programme, mais qui sait ? Cette lettre doit être accompagnée d’une déclaration d’intention, d’un programme « politique » et d’un extrait Kbis ou tout autre document prouvant que vous êtes bien un agent de voyage (administrateur, membre du Directoire ou du Conseil de Surveillance, cadre en activité ou administrateur d’une entreprise etc.).

Last but not least : il faut aussi être à jour de vos cotisations.

Alors, faites-nous (vous) plaisir et bonne chance !

Siègent désormais au Conseil d’Administration du SNAV

Pour les Producteurs :
Georges Azouze (Costa Croisières), Michel-Yves Labbé (Directours) et Sylvain Lament (Syltours).
Pour les Réceptifs :
Bernard Garcia (Pyrénées Voyages/AFAT), Françoise Revil (CWT Events) et Christian Orofino (Visit France).
Pour les Distributeurs indépendants :
Franck Voragen (Airscape).
Pour les réseaux volontaires :
François-Xavier de Boüard (Selectour). Pour les réseaux industriels : Christine Baal (American Express)
Pour les régions :
représentant les distributeurs, Lucette Lerault (OV Puy/Selectour) ; pour les réceptifs : Michelle Laget-Herbaut (Voyages C. Mathez/Manor) ; pour les producteurs : Jean Ferrandini (Corse Voyages).
Selon les statuts, le président de l’APS siège au Conseil d’Administration du SNAV. Bernard Didelot sera donc le treizième administrateur.

Lu 6598 fois

Notez


1.Posté par CAILLE le 05/10/2007 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pouquoi on ne demande pas à Mme CHAUBET?
M. Colson est un grand personnage avide de pouvoir, et puis dans la profession , et c'est bizarre qu'on ne trouve personne qui a des ..............pour s'opposer au grand Colson.
Alors Messieurs et mesdames les présidents osez, osez sinon voua aller le regretter.


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com