TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SNCF/Agences : "Sommes-nous des partenaires ou seulement un marchepied ?" s'interroge P. Korcia (Eurafrique)

3 questions à Philippe Korcia, DG de Voyages Eurafrique


Rédigé par Céline Eymery le Vendredi 10 Juillet 2015

Selon un communiqué commun envoyé par le SNAV et la SNCF, la nouvelle convention qui entrera en vigueur en 2016 pour 3 ans, prévoit un "modèle de rémunération identique à l'existant". Pour autant, cet accord ne satisfait pas pleinement Philippe Korcia, directeur général de Voyages Eurafrique, qui a l'impression que la valeur ajoutée des agents de voyages n'est pas reconnue à sa juste valeur. Interview.



Philippe Korcia : "Cette convention pérennise les accords avec le SNAV pour 3 ans. Le syndicat a fait son job, toutefois j'estime que la distribution n'est pas valorisée" - DR
Philippe Korcia : "Cette convention pérennise les accords avec le SNAV pour 3 ans. Le syndicat a fait son job, toutefois j'estime que la distribution n'est pas valorisée" - DR
TourMaG.com - Le SNAV et la SNCF ont signé une nouvelle convention, pour 3 ans, dont les termes de l'accord entreront en vigueur le 1er janvier 2016. Les deux parties ont indiqué, dans un communiqué commun, que la rémunération demeure stable. Qu'en pensez-vous ?

Philippe Korcia :
Cette convention pérennise les accords avec le SNAV pour 3 ans. Le syndicat a fait son job, toutefois j'estime que la distribution n'est pas valorisée.

Oui ou non sommes-nous partenaires, ou seulement un marchepied ? La SNCF a accès à toutes les données. J'ai l'impression que l'on nous demande toujours plus, pour moins de rémunération...

Le contrat a été renouvelé, nous avons une commission, mais pas à la hauteur du travail fourni. Je trouve cela regrettable que la SNCF dispose d'un réseau de distribution pratiquement gratuit.

TourMaG.com - Mais les taux de rémunération n'ont pas vraiment bougé selon le SNAV...

Philippe Korcia :
Pour notre réseau situé dans le Sud-Est de la France, l'axe TGV Marseille - Paris, et Aix-en-Provence - Paris n'est plus valorisé.

La ligne était très concurrentielle et maintenant que la SNCF dispose d'une telle part de marché, ils n'ont plus forcément besoin qu'elle soit promue. Mais vous savez, les clients écoutent leur agent de voyages.

Avec l'aérien, sur cet axe, nous sommes en porte à porte à environ 3h de trajet, contre 3h10 en train sans compter les transferts... Par ailleurs, l'aérien prend en charge les frais bancaires, c'est non négligeable pour des plateaux d'affaires tels que nous.

La SNCF, elle, ne prend toujours pas en charge ces frais, qui représentent plus de 2% de notre volume train.

Quant aux ventes on-line, la revalorisation annoncée est loin de compenser la perte de marge nette par rapport aux ventes classiques, qui sont plus rémunératrices.

TourMaG.com - Un mot sur la hausse des frais annoncée par Lufthansa pour les réservations effectuées via les GDS ?

Philippe Korcia :
Nous ne savons pas mettre en valeur notre valeur ajoutée auprès de nos fournisseurs, et pour Lufthansa c'est pareil. Toute cette histoire est partie très fort et c'est en train de retomber.

Il faut pourtant réagir.

Il faudra être attentif à l'attitude des autres compagnies, et notamment aux accords entre Amadeus et Air France, qui doivent être renouvelés dans 2 ans...

Lu 1304 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com