TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SNCF : « Les agences doivent faire payer leurs services, sinon elles disparaîtront…»

fournisseur à part entière et incontournable


Rédigé par Michèle Sani - redaction@tourmag.com le Mardi 18 Avril 2006

Au lendemain de l'accord intervenu entre la SNCF et le Snav, les agences se préparent au nouveau modèle économique de la SNCF un peu comme elles s’étaient préparées à la commission zéro de leur fournisseur aérien numéro 1, Air France, c'est-à-dire avec avec fatalisme. TourMaG.com leur a rendu visite.



Face aux agents de voyages, la SNCF devient un fournisseur à part entière et incontournable puisqu’il bénéficie d’un monopole. En faisant valoir le développement de ses services aux agents de voyages avec, notamment, la mise en place des bornes et du billet électronique, elle veut justifier sa politique de rémunération à la baisse.

Elle argue par ailleurs sur le fait que la quasi-totalité des agences agréées prenaient déjà, et depuis des lustres, des frais d’intervention sur sa billetterie.

« Entre les ventes en ligne et les bureaux de la SNCF, les agences doivent s’organiser, instaurer avec leurs clients de nouveaux rapports commerçants et faire payer avec transparence leurs services, sinon elles disparaîtront », constate Jean Misistrano, directeur de l’agence Selectour Daumesnil Voyages.

Petites villes : le client se méfie encore du commerce en ligne

Malgré tout ils sont encore nombreux les clients qui ne sont pas internautes ou qui vivent loin des gares. Et ceux là sont bien contents de trouver les services d’un agent de voyages de proximité. Dans les villes de petite ou de moyenne importance, le fait est encore plus sensible. Le client se méfie encore du commerce en ligne, hésite à donner son numéro de carte bancaire.

«Dans notre petite ville, les clients viennent spontanément, ils aiment discuter, prendre leur temps. Ils comprennent qu’un billet de chemin de fer ne se fait pas en 30 secondes, que cela prend du temps et justifie des frais de dossier », déclare Josy Bensihmon, directrice de l’agence Afat Voyages Voyages qui, à Vernon (27) emploie cinq personnes.

Elle prenait des frais par dossier avant l’instauration du nouveau modèle économique. Elle envisage de les augmenter en toute transparence tout en s’insurgeant sur le fait que la profession d’agent de voyages soit l’une des rares, avec les professions libérales, à délivrer à son client le montant de sa rémunération.

Un petit supplément en agence plutôt que de faire la queue à la gare

« Beaucoup de clients préfèrent payer un petit supplément en agence plutôt que de faire la queue à la gare. Nous avons mis en place des frais d’agence sur la billetterie SNCF depuis avril 2005, en même temps que pour l’aérien. Cela n’a pas vraiment freiné nos clients» reconnaît aussi Soumia, au comptoir de l’agence AJ Voyages à Paris.

Aujourd’hui personne ne se fait d’illusion et chacun sait que le nouveau modèle économique est un phénomène irréversible. Les négociations engagées entre la profession et son fournisseur permettent de gagner du temps, de repousser l’échéance mais un jour il faudra bien faire payer à plein tarif le service rendu.

LIRE : Convention Snav/SNCF : la commission "repassée" à 4,8%

Lu 2072 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com