TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SNCF : révision des commissions reportée au 1er janvier 2007

320 agents de voyages pour 220 licences représentées


Rédigé par Jean da Luz à Biarritz - jdaluz@tourmag.com le Jeudi 2 Février 2006

La 1ère Convention du Snav a ouvert ses portes à Biarritz ce mercredi. 320 agents de voyages pour 220 licences représentées ont fait le déplacement. Première bonne nouvelle de ce congrès "nouvelle vague" (côte basque oblige) : le report de la la révision des commissions SNCF reportée au 1er janvier 2007.



Georges Colson a salué toutes celles et tous ceux qui ont travaillé pour la réussite de la Convention
Georges Colson a salué toutes celles et tous ceux qui ont travaillé pour la réussite de la Convention
En ouverture de la Convention, Georges Colson a salué toutes celles et tous ceux qui ont travaillé pour la réussite de la Convention, avec un hommage appuyé à son secrétaire général Rachid Temmal. Ce dernier, qui s'est dépensé sans compter, a dû être hospitalisé d'urgence pour un problème de dos.

Le président du Syndicat a salué cette nouvelle formule qui permettait aux professionnels de se retrouver, de se connaître, reconnaître, débatttre, critiquer et proposer.

« Nous ne devons pas nous caler dans nos vieux réflexes jacobins parfois même poujadistes. Nous devons être une force de proposition (...) depuis mon élection il y a 10 mois, nous avons mis en place de grands chantiers. Certains n'ont pas abouti, d'autres avancent lentement, rappele-t-il. Et c'est dommage car tout va vite autour de nous... »

Visas USA : "On montera à Matignon s'il le faut..."

Parmi ceux-ci, la réforme des statuts. « Une commission ad hoc a été créé et a bien travaillé sur la question. Nous n'étions pas loin d' ''accoster '' mais on a connu des ''pannes''. En tant que président je me dois de relancer très vite la machine... »

Il a rappelé rapidement les problèmes rencontrés par la profession, tels la question de la Responsabilité (art 23) de l'agent de voyages, ou la menace des ''Habilitations'', sujet qui pourrait devenir dramatique « si les ''habilités'' pouvaient faire la même chose que nous sans les obligations attenantes à la profession. »

Si la SNCF a dénoncé les contrats individuels avec les agences de voyages, Georges Colson annonce que le transporteur a décidé de reporter au 1er janvier 2007 la révision sur le taux de commissionnement de la Distribution.

Enfin, après un rapide rappel des actions entreprises par le Snav depuis son arrivée, il a mis en exergue la situation abracadabrantesque des visas pour les Etats Unis : « Les Américains ne sont pas à blâmer. Il faut que nos ministres se regardent dans la glace pour voir s'ils ont fait le nécessaire pour être à l'heure de ce rendez-vous annoncé depuis longtemps...


Guillaume Pépy a placé d'emblée le débat sur l'avenir de la grande vitesse
Guillaume Pépy a placé d'emblée le débat sur l'avenir de la grande vitesse
En attendant, nos clients sont indirectement pris en otage, a-t-il regretté annonçant que la profession « monterait » jusqu'à Matignon s'il le fallait, puisque le Premier ministre semble être le seul capable de débloquer la situation... »

Guillaume Pépy : la grande vitesse nous gagne

Directeur général exécutif de la Sncf, Guillaume Pépy a placé d'emblée le débat sur l'avenir de la grande vitesse. Quel est le potentiel de ce moyen de transport pour demain ? Enorme et européen, si l'on en croit sa démonstration.

La croissance du train à grande vitesse ne cesse d'augmenter. Or, d'ici 2007, la vitesse « commerciale » de ce moyen de transport passera à 320 km/h puis ultérieurement à 350 km/h.

Autant dire que les relations à 3h50 de distance où le TGV capte déjà 58% du trafic deviendront de plus en plus séduisantes. Ne parlons pas de celles à 2h35 où Eurostar, par exemple, se taille déjà la part du lion avec 70% de parts de marché.

Bien entendu, la SNCF vend de plus en plus de billetterie en ligne. Pour autant, les agences auraient moins à craindre de ce mode de comercialisation que les Call center, les guichets en gare et les boutiques.

« La part des agences de voyage qui représente aujourd'hui à 20% de nos ventes ne devrait pas baisser, promet-il en rappelant que le transporteur qui a fait en 2005 une de ses meilleures années n'entend pas lâcher, concurrence européenne ou pas, une miette des 50% des parts de arché qu'il s'arroge aujourd'hui en matière de transport à grande vitesse.

Pierre Marcy : la Distribution, qui représente aujourd'hui 30% ds ventes sur l'Ile de Beauté et 80% sur le Maghreb
Pierre Marcy : la Distribution, qui représente aujourd'hui 30% ds ventes sur l'Ile de Beauté et 80% sur le Maghreb
SNCM : « Nous devons retrouver votre confiance ! »

Après les turbulences des derniers mois, Pierre Marcy, directeur Clientèle et communication de la Sncm, a tenu à souligner les engagements tenus en matière de commission de billets annulés. « L'année 2005 est un véritable tournant pour la compagnie avec l'arrivé de Veolia Transports, notre nouvel actionnaire.

Par ailleurs, nous devons bâtir une stratégie et une nouvelle offre pour 2006. Pour cela nous avons des atouts : une superbe flotte, un savoir faire et une destination magnifique comme la Corse... »

Suite aux résultats de l'enquête IFOP réalisée à la demande de la compagnie à la fin de l'année dernière, 3 axes seront privilégiés : rétablir la confiance, proposer une gamme tarifaire moins chère et travailler encore la qualité des services.

Le transporteur veut, grâce à une politique commerciale agressive, retrouver les parts de marché à Nice où il possède des arguments sérieux avec son NGV « Liamone » qui met la Promenade des Anglais à moins de 3h de l'Ile Rousse.

Christian Boireau : « Il est aujourd'hui possible de tout faire en ligne, se réjouit-il :  faire sa résa, acheter son billet par le client, s'enregistrer, suivre son bagage... »
Christian Boireau : « Il est aujourd'hui possible de tout faire en ligne, se réjouit-il : faire sa résa, acheter son billet par le client, s'enregistrer, suivre son bagage... »
« Une offensive très forte sur les prix avec des offres en prix d'appel devrait également drainer pas mal de clients vers vos agences de voyages. Enfin, les lignes du Maghreb tiennent leurs promesses avec des croissances à 2 chiffres sur l'Algérie et +10% de trafic sur la Tunisie.

Enfin, puisqu'il est question d'avenir et de commissions, Pierre Marcy évoque les améliorations techniques en cours (Navitel.com) permettant de mieux vendre la compagnie et le maintien indéfectible du commissionnement à la Distribution, qui représente aujourd'hui 30% ds ventes sur l'Ile de Beauté et 80% sur le Maghreb.

Air France : ça plane pour elle...

Si dans les propos des partenaires terrestre et maritime les deux intervenants sont revenus régulièrement sur le partenariat qui les unissait au Réseau de distribution, Christian Boireau, directeur général commercial d'Air France, n'y a pas fait la moindre allusion.

Il a seulement mis en avant les enjeux actuels en matière de transport aérien, de la concentration des acteurs et partenaires des compagnies aériennes (GDS, catering, loueurs...), rappelé les enjeux des alliances aériennes mondiales et des besoins d'un renouvellement accéleré de la flotte afin d'économiser sur le cours du carburant, souligné les défis des transporteurs réguliers face au low cost et mis en exergue la bonne santé (relative) des compagnies européennes par rapport à leur homologues d'outre Atlantique.

SNCF : révision des commissions reportée au 1er janvier 2007
Air France a l'intention de « profiter au maximum de ses synergies avec KLM », de ne pas rater l'Open Sky qui lui permettrait de desservir New York au départ de Francfort si elle en avait envie.

Enfin, elle va donner un coup d'accélérateur aux e-services. « Il est aujourd'hui possible de tout faire en ligne, se réjouit-il : faire sa résa, acheter son billet par le client, s'enregistrer, suivre son bagage... »

Fin 2007, exit le billet papier. La compagnie teste d'ores et déjà l'e-ticket Groupe et investit même dans l'après-vente afin qu'après 2006, le client puisse faire lui-même les modification sur sa propre réservation.

Aujourd'hui la vente de la billetterie en ligne représente déjà 14% des ventes d'Air France (9% du CA), soit une croissance de 40%. La Compagnie est dans une logique de désintermédiation interne poussée et dit vouloir tirer parti des économies ainsi réalisées « pour améliorer le service au client. Ce dernier veut du ''multicanal'' et n'ira dans les agences que pour régler un problème particulier... »

Fermez le ban !

Lu 3152 fois
Notez


1.Posté par Alain Marand le 02/02/2006 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo et ne changez rien !
Trois intervenants dont le seul but est de développer les services "directs" aux clients !
Trois intervenants qui viennent donner un joli cours "d'entubage marketing", spécialité du tourisme.
Quant à Air France on peut tout faire en ligne même virer son agence de voyage ! Trop fort !
Pour le reste : c'est le trop célèbre "je vous ai compris". On connaît la suite.
Biarritz, c'est "dormez... je le veux".
Jean Da Luz avait raison, tant qu'à faire et dire toujours la même chose autant le faire chez soi ! Non ?
Décidément cette profession a le syndicat qu'elle mérite.1
Alain

2.Posté par REDA AKDACHE le 02/02/2006 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
j'ai bien fait de ne pas y' aller.
REDA

3.Posté par Lebrun Lionel le 03/02/2006 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour à tous
1- Mr Marcy, votre discours est bien lissé, mais nous AV ainsi que les clients (vous vous dites "USAGERS") nous attendons vos excuses, pour vos actions musclées contre nos clients (débarquement de force à coup de manche à eau...etc). Sans excuse, ce serait bien qu'aucune AV ne travaille avec la SNCM.
Amis agents de voyages, n'oubliez pas :
la SNCM c'est la galére, et CORSICA FERRY c'est la croisiére s'amuse.
2-Passeport ? quand.....oui quand une opération FORTE plus une pétition générale, assez de langue de bois...agissez !.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com