TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SNCM : on achève bien les bateaux !

une entreprise à la dérive


Rédigé par Jean DA LUZ - redaction@tourmag.com le Vendredi 22 Avril 2005

Ce qui se passe à l'heure actuelle à la SNCM est proprement stupéfiant. Voilà une entreprise qui semblait dans les starting block pour réussir sa privatisation il y a quelques mois à peine, et qui croupit aujourd'hui dans une lente agonie sous les coups de boutoir de quelques syndicalistes déchaînés, dont on se demande quelles sont les réelles motivations.



14e jour de grève ce lundi pour l'entreprise
14e jour de grève ce lundi pour l'entreprise
Redoutent-ils pour leur pain quotidien ? Les pouvoirs publics nous assurent que non. Ils ne seraient pas concernés par les réformes du statut des marins. Alors, craignent-ils la concurrence ? Trop tard, elle est là et bien là depuis quelques années déjà et... c'est plutôt une bonne chose. Ont-ils peur de perdre leur emploi ? Apparemment non... puisqu'ils font tout pour le saborder !

Mais alors qu'est-ce qui se passe exactement à la SNCM pour que la Direction décide d'un acte aussi lourdement symbolique qu'un poussiéreux lock out ? Une procédure que l'on croyait refoulée à jamais au musée du Front populaire ?

CRS contre manifestants, boulons contre grenades lacrymogènes

On a évoqué une "situation insurrectionnelle" pour justifier une telle action. Bigre ! Et de fait, on se croirait revenu à mai 68 mercredi dernier dans le Port de Marseille, avec la panoplie classique : CRS contre manifestants, boulons contre grenades lacrymogènes et voitures incendiées !

Il serait difficile de résumer en une phrase les problèmes de l'entreprise qui est aujourd'hui dans une situation inextricable, engluée dans une lutte de pouvoir et d'influence entre Syndicats, direction et État et financièrement exsangue. Une entreprise au bord du dépôt de bilan et dont l'image est sérieusement écornée par le manque de fiabilité des dernières années.

Et tout cela se déroule sous l'oeil à peine ému du secrétaire d'Etat à la Mer et dans l'indifférence médiatique quasi-générale. Alors, disons tout haut ce que d'autres pensent tout bas : l'Etat veut "liquider" la SNCM et a, une fois pour toutes, semble-t-il, décidé de vider l'abcès !

Vers un nouveau monopole de fait ?

Laisser pourrir la situation en allant au clash, tel est le piège dans lequel sont tombés les Syndicats et notamment la CGT, aujourd'hui débordée par la base. Ce faisant, François Goulard ne joue-t-il pas à l'apprenti-sorcier ?

La crédibilité de l'entreprise semble désormais très sérieusement compromise et si ses actifs (sa flotte) en font toujours une proie de choix pour un investisseur privé, son avenir commercial est plus que hypothéqué.

Si du côté de la Corse les élus semblent s'en laver les mains, forts de la présence de Corsica Ferries, c'est une fois de plus les professionnels et les consommateurs qui en pâtiront.

Nous allons vers un nouveau monopole de fait entre la Corse et le Continent, comme celui que l'on connaît actuellement dans le transport aérien. Et depuis un certain 1er avril 2005 on sait ce que cela signifie...

Lu 3170 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com