TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SOS Racisme attaque une agence de voyages Thomas Cook

plainte pour discrimination dans une ''décharge'' de forfait


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Vendredi 24 Août 2007

« Libération » évoque dans son édition de ce jeudi, la plainte pour discrimination déposée par l’association SOS Racisme contre une agence Thomas Cook dans l’Essonne. pour y verser le premier acompte d’un produit Fram à Djerba.



Dans le couple, lui est de de nationalité tunisienne et elle française. Mais l’AGV les informe que le Quatre Saisons, pourrait refuser « d’accueillir les ressortissants locaux ».

Selon la version de Libé, la vendeuse avertit que dans ce cas, « ils ne seraient pas remboursés. »

Mandaté le 16 août par l’association SOS Racisme, l’huissier constate « constate parmi les documents la présence de la mention cliente adv personne tunisienne interdite à l’hôtel au paragraphe prestations, conditions particulières du bulletin d’inscription» du 12 mai. «Adv» signifiant «avertie».

Selon le journal, l’une des personnes de l’agence a « pris l’initiative de faire porter cette mention sur le bulletin d’inscription dans un seul but d’information, puisque les hôteliers tunisiens refusent d’héberger des ressortissants locaux avec des touristes. Ces ressortissants doivent s’inscrire directement auprès de l’hôtelier et non par l’intermédiaire d’un voyagiste français».

«Il s’agit sans doute d’une maladresse malheureuse... »

Mis en cause, Fram, se défausse et rappelle que c’est la première fois que le problème se pose . Pour Jean-François Richard, directeur marketing de Thomas Cook France, «Il s’agit sans doute d’une maladresse malheureuse de la part de cette collègue qui a agi sur la base d’un on-dit .

A ma connaissance, il n’existe pas de loi locale tunisienne mettant en avant le tourisme étranger, mais peut-être cette collègue était-elle mieux informée. En tout état de cause, quand bien même une telle loi existerait, nous n’avons évidemment pas à la relayer.»


Une position intenable pour Samuel Thomas, vice-président de SOS Racisme : «L’initiative personnelle est à exclure d’emblée. Car pour que cette personne ait connaissance d’une telle pratique collective des hôtels et qu’elle l’écrive noir sur blanc, il faut forcément une directive globale derrière tout cela. »

LIRE L'ARTICLE : "Consignes de filtrage pour les voyageurs tunisiens à Djerba"

Lu 10232 fois

Notez


1.Posté par ponset le 24/08/2007 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sur-protection du consommateur + sur-responsabilisation du vendeur = cagade !
Ajoutez à ça la forte capacité de sos racisme à surmédiatiser la moindre maladresse politiquement incorrecte et vous avez une affaire d'état !
Une chose est certaine c'est que la vendeuse incriminée n'a pas sorti l'info de son chapeau, mais qu'il est probable que c'est elle qui va le porter...le chapeau !

2.Posté par Nadia le 24/08/2007 10:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et que dirait SOS Racisme s'ils avaient connaissance des nombreuses lettres de réclamation de clients (vacanciers français en Tunisie) qui se plaignent car l'hôtel dans lequel ils ont séjourné a accueilli des tunisiens pendant leur séjour...

3.Posté par ridha le 24/08/2007 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis directeur d'hotel en tunisie (hammamet) et je vous assure que tout ça n'est pas vrais et que au contraire on est entrain d'encourager le tourisme local ainsi que le tourisme de voisinage (algerie et libye ) . je crois que c'est une erreure individuelle de la part de la vendeuse.

4.Posté par j2c le 24/08/2007 13:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'y a pas de sur protection du consommateur, pas plus que de sur responsabilisation du vendeur, il y a seulement un cadre juridique, des lois et des services ou entités pour les faire respecter... il faut se poser la question pourquoi on en arrive là... il y a des dérives à tous les niveaux chez le cleints et chez les professionnels du tourisme, ne nous cachons ps derriére notre petit doigt.
Et ce n'est pas en encourageant le moins disant dans notre secteur que nous nous dispenserons des recours de nos clients.
j2c

5.Posté par BEN ZAKOUR YASMINA le 24/08/2007 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprends pas la surmediatisation et le rôle de SOS racisme dans cette histoire car l'agent de voyage n'a eu aucun propos raciste et n'a fait qu'informer son client s'il ne l'avait pas fait , le client se serait retourné contre lui.
Je soutiens l'agent de voyages et je souhaite que d'autres le fassent afin qu'elle n'ait pas de soucis dans son travail.

6.Posté par nono le 24/08/2007 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bjrs à tous, juste pour vous faire par de mes nombreuses experiences, Je connais trés bien les hotels Tunisiens et je vous garantie que les locaux sont refusés dans les hotels, et pas de manieres les plus agréables. A préciser que ce nesont que les jeunes célibataires...Des amis en ont fait les frais. ils n'ont aussi pas le droit d'aller dans les Casinos (Hammamet Yasmine).

Alors Ridha votre hotel les acceptent peu-etre mais pas tous.
Il est évident que les touristes se plaignent de voir des locaux se baigner dans la même piscine qu'eux.
Peut-être que ce n'est pas une loi écrite mais elle est pratiquée comme par exemple au moyen orient ou l'on refuse les visas aux femmes celibataires avec un passeport d'un des pays du Maghreb rien n'est officiel mais tout est officieux.
Nono

7.Posté par Patrice Weiss le 24/08/2007 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que dire alors de ce que tout le monde connaît sous le doux vocable de "tarifs éthniques" exclusivement destinés aux natifs de divers pays dans le monde ? Si ce n'est pas du racisme à l'égard du Français né en métropole de quoi s'agit-il donc ? Mais là, SOS racisme n'est jamais intervenu !
Le racisme est éminemment condanable mais TOUS les racismes le sont et il conviendrait de ne pas l'oublier trop volontier...
Amicalement,

8.Posté par Nana le 24/08/2007 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Juste une petite précision pour ne pas tout mélanger, le doux vocable de "tarifs éthniques" exclusivement destinés aux natifs de divers pays dans le monde est mis en place parce que le natif revient toujours dans son pays d'origine (donc achète plusieurs billets dans l'année) et par conséquent fait bien plus de va et vient qu'un simple touriste qui désire se rendre une fois dans le pays pour du tourisme justement, le terme "tarif éthnique" est pourtant très clair ici, ce n'est pas pour rien qu'on ne l'a pas nommé "tarif touristique" ou "tarif publique" ou "tarif négocié" ca veut bien dire ce que ca veut dire. Alors ne mélangeons pas tout S'IL VOUS PLAIT!!!!! Heuresement que SOS racisme n'est jamais intervenu pour cela si déjà tout est clair et précisé dès le départ!
Il faut réfléchir avant toute chose et je conseille de ne jamais se mouiller quand on ne sait pas de quoi on parle.
Je suis bien désolée pour cette vendeuse qui n'aurait jamais dû préciser une telle chose, car le client à son retour se serait plutôt retourné contre le tour opérateur en l'occurence "Fram" qui traite avec un hôtelier qui n'es pas du tout exemplaire et avec qui il ne devrait plus travailler pour ces pratiques non légales.
Bonne journée à tous, amicalement.

9.Posté par Berangère le 24/08/2007 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au delà du cadre juridique, politique d'un tour-opérateur X et autres paravents ...qu'en est-il de son libre arbitre...sa liberté de pensée ? Vous seriez vendeur, vous sentiriez vous à l'aise de vendre un produit ou le "local" est ou risque d'être interdit ?
Avons-nous perdu notre capacité à juger, jauger une situation...? ou au moins en faire part à sa direction qui fera suivre. Il me semble que Thomas Cook peut se faire entendre auprès de la direction de production concernée!

10.Posté par Arnaud le 24/08/2007 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est bien ça, je n'ai pas rêvé...dans le document remis par l'agent de voyage est stipulé que "client averti que personne tunisienne interdite à l'hôtel'...
...Aucun scrupule à écrire cela? à l'accepter comme un petit élève besogneux qui fait méthodiquement ces devoirs...que dire?!
La chaîne de responsabilité est longue : l'hôtel qui aurait cette politique - le TO qui programmerait cet hôtel - l'agent de voyages qui (informé!!!!!!!!!!) vend cet hôtel....
d'autres choix d'hôtels en Tunisie ou pas vraiment?

11.Posté par ema le 24/08/2007 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
concernant ces hôtels qui n'accpetent pas les locaux, sachez que cest 'une réalité mais il faut pas généraliser. je soutiens la vendeuse uniquement si cette information étais purement humaine, parceque professionelement si le client n'a pu jouir de son achat (de son sejour) parceque l'hôtel ne voulait pas l'acceuillir , dans ce cas il doit être rembourssé. de mon point de vue personnel en tant que vendeur, la consoeur à choisis l'assurance du client mécontent.
pour le tarif éthnique je voulais juste préciser que les compagnies maghrébines ne l'ont pas elle les appelent tarifs émigrés

12.Posté par nalaa le 25/08/2007 09:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis moi meme agent de voyage et j ai déja été confronté à ce cas donc effectivement la vendeuse n a pas sorti l information de son chapeau , c est pourquoi je la soutiens . Maintenant mon cas était peutêtre un peu différent dans le sens ou mon client partait de France et était rejoint par une jeune femme qui habitait en tunisie directement à l hotel. Le tour Operator a refusé et a proné le fait qu' ainsi il luttait contre la prostitution dans les hotels ouverts aux touristes étrangers. Je ne suis pas allée jusqu'a demander au client si tel était le cas mais je ne lui ai vendu que son sejour, il a accepté de se débrouiller sur place pour la jeune femme et tout s est bien passé

13.Posté par MARTINE le 25/08/2007 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo à Ponset ,commentaire numéro 1 - Je soutiens à 100 % son point de vue !!!!
et de ce fait, dans ce cas il y a eu une grande confusion entre Ressortissants locaux et Tunisiens installés en France , achetant un forfait au départ de France .
Car il est vrai qu'il y a eu des problèmes pour certains hotels qui mixent la clientèle des touristes et des locaux ; nous avons eu le cas de clients qui sont revenus mécontents par rapport à l'utilisation de la piscine ou les femmes se baignaient en djellabah, et puis la drague , etc, etc....
Cette grande confusion, les "parapluies" que nous sommes obligés d 'ouvrir en permanence nous amènent à ce genre de situation ou bien évidement il y a matière à "médiatiser" !
Bon courage à la vendeuse qui dans cette situation va se retrouver bien seule ...

14.Posté par CHLOe le 28/08/2007 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
hors de question qu'elle se retrouve seule !! c'est toute une profession qui doit etre derriere et je dit bien DOIT !!
je suis scandaliée par les propos de certains et par l'ampleur que prend cette notification.
Nous sommes tenus d'informer le client et il est le seul au final à prendre la decision c'est pour cela que la note "clients avertie" dois figurer sur le contrat pour qu'il ne puisse pas se retourner contre l'agent. Encore un coup médiatique ATTENTION SOS RACISME A NE PAS FAIRE DE LA SURPROTECTION !! quelle indemnisation par derrière ??? on est confronter tous les jours à des litiges pour la plus part justifiés pour d'autre juste histoire de gratter un peu d'argent au retour de vacances !!!
Pourquoi a t il signé le contrat si il savait qu'il y avait des possibilités d'interdiction ???? ( parce qu'il y en a arretons de nous voilée la face) ne songé t il pas déjà a un recours par sos racisme ? c'est gagner le gros lot ! vous allez voir que cette histoire aura des rebondissements c'est la porte ouverte à tout litiges il faut arreter de jouer avec la justice elle n'a deja plus de valeur.
laisser donc cette pauvre agent de voyage qui na fait que son metier et arreter de pretendre au racisme à chaque probleme. C'est une mesure prise en Tunisie pour eviter le tourisme sexuel. Nous n'approuvont peut etre pas la mesure prise même si elle est justifiée, est c'est pour cela que nous avertissons le client au cas ou il voudrait changer d'hotel. Si il ne veux pas changer d'hôtel je ferai exactement comme l'agent de voyage et mentionnerai sur le contrat que le client a été prevenu et qu'envers et contre tous il a fait son choix !

TOURISTIQUEMENT, BONNE JOURNEE

15.Posté par agnes le 28/08/2007 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pour etre gent de voyage je trouve cette histoire completement absurde!!! Il y en a marre que ces personnes la se sentent continuellement agressées! SOS RACISME SOS RACISME....ça me fait doucement rigoler! Un agent de voyage se doit d etre transparent quant aux deroulements des prestations quelles soient aeriennes comme terrestres......admettons que cette pers ait été refusée au check in à l hotel?? L agnece et l agent aurait chargés de la meme maniere! La seule peut etre erreur de la part de la pers. et de l avoir mentionné sur la contrat....il faut arreter de faire de la sur protection de ces pers. et à ma moindre incartade ça est on ameute toute la bande de SOS RACISME!!!!! foutaise....tout ça pour gagner du fric à son retour! ils n avaient pas qu a signer ce contrat!!!!! belle mentalité de la part du client!!!!!
Pour etre une ancienne salariée de chez Thomas Cook...on n a jamais fait signer les contrats sous la menace!!!!!!! ni sous la torture! le client à fait son choix il assume!! Il faut arreter un peu les betises.....................

16.Posté par Jess le 29/08/2007 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est clair que maintenant nous nous américanisons trop !!! Tout est bon pour appeler les avocats et attentez des procès en tout genre. Ils y a tellements de lois et réglements que ca en devient écoeurant. C'est facile de s'en prendre à une agence de voyages qui ne sont pas les personnes en cause. Ici, elle n'a fait que relayer une information. Si elle ne l'aurait pas fait et que le client se voit refuser l'hôtel... alors il y aurait eu faute professionnelle !!!l Où est le juste milieu dans tout ca? Les lois ne sont pas clair, en changeant de sujet, on est obligé d'accepter tout type de billet euros et en même temps on s'expose aux faux billets qui nous sont retirés de notre compte en banque... C'est à s'arracher les cheveux !!

17.Posté par madi le 04/09/2007 22:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je voudrais savoir si l'agence fram existe en algerie si posible donnez moi les coodonnee de cette agence pour que je puisse mis rendre si non donnez moi une autre agence que je peux avoire des information pour mon voyage: alger barcelone.ou algerie portugal.
merc de votre bonne comprehension. abientot sur votre site.

18.Posté par FAZO le 08/09/2007 00:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas étonné en lisant les commentaires de certains collègues professionnelles du tourisme de voir que la discrimination est défendue avec une telle facilité par tous ceux qui vivent grace à elle. Pour le fric vous êtes pret à bafouer les droits de l'homme. Vous voulez plaire à des touristes racistes qui veulent bien aller en Tunisie sans partager leur piscine avec des Tunisiens. Pour l'argent vous êtes pret à commettre des actes odieux. Vous êtes pret a répercuter des consignes ignobles de votre partenaire commercial. Pensez à la souffrance de ce couple mixte a qui on dénie le droit à partir ensemble à Djerba ? C'est grace à votre lacheté que les pires beaufs pensent pouvoir faire régner leur loi même quand ils vont en vacance au Maghreb. A vous entendre on comprend que vous seriez pret à interdire aux populations locales l'accès des lieux touristiques afin de garantir aux touristes le plaisir d'admirer des merveilles culturelles sans riquer de fréquenter des Tunisiens en Tunisie et des marocains au Maroc. Respecter chacun c'est se respecter soi-même.

19.Posté par Joce le 18/09/2007 23:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En relisant ces commentaires il semble qu'il faille soutenir soit la vendeuse soit les clients. Je ne pense pas que les clients aient été choqués par le fait qu'elle leur signale cet état de faits, mais plutôt, et je le suis aussi, par le fait que l'hôtel l'ait spécifié et que Fram l'ait accepté (j'imagine mal une initiative personnelle de la part de la vendeuse, c'est évident). Des couples mixtes en France j'en connais beaucoup, je les imagine mal au moment des vacances avoir une conversation du type "Chéri(e) j'irais bien passer une semaine dans ton pays, sais-tu quelle agence de voyages pourrait nous proposer un hôtel où tu serais accepté(e) ?".


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com