TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





SPAS : "Ubuesque ! Le terme « massage » nous est toujours interdit !"

Interview de J-J. Gautier, président du SPAS


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 30 Septembre 2014

Le 17 novembre 2014, le SPAS organise à Enghien-les-Bains ses « Premières Rencontres ». Créé voici tout juste 5 ans, ce syndicat regroupe des propriétaires et gestionnaires de Spa. Au vu du développement de cette activité, hors tout texte législatif, il s’agit de défendre une profession, ses compétences et ses spécificités.



Jean-Jacques Gauthier, président du SPAS, en tenue de travail dans son espace et unité de soins esthétiques, corporels et psychologique situé à Enghien-les-Bains - DR
Jean-Jacques Gauthier, président du SPAS, en tenue de travail dans son espace et unité de soins esthétiques, corporels et psychologique situé à Enghien-les-Bains - DR
TourMaG.com - Quel sera le fil rouge des « Premières Rencontres » du Syndicat Professionnel des Activités de Spa (SPAS) d'Enghien-les-Bains ?

Jean-Jacques Gauthier :
"Les interventions et les tables rondes porteront sur le marché du bien-être, les attentes du consommateurs.

Quel sera le Spa du futur ? Quelles nouveautés numériques adaptées au domaine du Spa ? Les sujets sont nombreux.

Nous les développerons avec de grands spécialistes (sociologue, philosophe, médecin, spécialiste du numérique et de l’information)."

TourMaG.com - Et vous, comment voyez-vous évoluer le marché ?

J-J.G. :
"Le secteur du Spa est en pleine évolution.

Après les « day Spa » en ville, les Spas dans les resorts, puis dans les hôtels traditionnels, il y a maintenant des Spas dans l’hôtellerie de plein air et les camping avec mobil home.

On y voit de jeunes couples CSP+ avec enfants. Pendant que les enfants sont au kids club en toute sécurité, les parents vont se détendre au Spa."

TourMaG.com - Est-il aujourd’hui possible d’aller se faire « masser » dans un Spa ?

J-J.G. :
"Toujours pas officiellement ! La situation n’évolue pas !

Le terme « massage » nous est toujours interdit par la loi. Nous devons dire « modelage ».

Spa praticien est un nouveau métier qui ne peut utiliser le mot « massage » car il revient aux kinésithérapeutes.

La situation est ubuesque, alors que des officines aux activités douteuses et autres marchands de sexe s’ouvrent partout, affichant clairement sur leurs devantures le mot « massage ».

Ils pratiquent sans que personne n’y prenne ombrage, sans réaction des pouvoirs publics et sans vérification des conditions de travail, de sécurité sanitaire et de compétences professionnelles !"

TourMaG.com - Et pourtant, les techniques de massages représentent un des socles d’un Spa...

J-J.G. :
"En effet, mais en France, le massage est considéré comme un acte médical réservé aux seuls « kinés ». La situation est bloquée par leur syndicat.

Quant au modelage, il est du domaine de l’esthéticienne. En 2010, les pouvoirs publics ont statué sur la pratique du modelage esthétique pour mettre fin à la "guerre" entre esthéticiennes et kinésithérapeutes.

Professionnels de la thalasso, du thermalisme et du Spa, nous menons des actions pour récupérer le terme de « massage de bien-être».

Nous demandons un avenant à la loi de 1946. Conscients des dérives possibles, le législateur français avait alors réglementé la profession de masseur-kinésithérapeute par un diplôme d’Etat.

Je ne souhaite pas tout réglementer mais que les pouvoirs publics agissent sur une définition de base."

TourMaG.com - Modelages, massages… Qui pratique quoi exactement ?

J-J.G.
: "Les modelages du visage et du corps ont un but exclusivement esthétique et de confort.

Ils excluent toute finalité médicale et thérapeutique et sont pratiqués par des professionnels issus de différentes formations.

Ils sont Spa praticiens, hydrothérapeutes, esthéticiennes.

A ce jour, ils n’ont aucune codification précise, ce qui donne lieu à des querelles - voire des procédures pour pratique illicite de la masso-kinésithérapie - entre gestionnaires de ces établissements et Conseil de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes."

TourMaG.com - Comment définissez-vous le Spa, alors que vous êtes vous-même à la fois kinésithérapeute, Spa praticien et audit conseil et formateur pour les professionnels du bien-être ?

J-J.G. :
"J’en parle d’autant plus librement et en toute connaissance de cause !

Les soins du Spa répondent à un besoin d’évasion, de détente, de détox, à une nécessité d’évacuer la fatigue, le stress, le surmenage.

Le Spa a un aspect holistique qui utilise les rituels du monde. Les techniques de relaxation, de sophrologie, de yoga, la recherche d’un mieux-être global constituent un des fondements de l’offre de soins Spas."

TourMaG.com - Où en sont vos démarches sur la sécurité sanitaire des Spas utilisant des bains à remous ?

J-J.G. :
"Nous sensibilisons nos adhérents. C’est un sujet important en raison des risques que peuvent générer les bains à remous que nous appelons BHC (Bain Hydro Convivial, ndlr).

Ils n’ont rien de commun avec les piscines ou les baignoires utilisées en balnéothérapie.

Il s’agit d’une eau chaude qui, en bouillonnant à 34°C, dégage des micro bulles d’air pouvant être des foyers de bactéries.

La réglementation va arriver avec des contrôles réguliers d’air respiré et d’eau. C’est une affaire de santé publique.

Pour certains, les contrôles de l’Agence Régionale de Santé (ARS) sur la qualité des eaux de bains à remous sont fréquents et réguliers.

Pour d’autres, ils sont plus exceptionnels. Il y a une disparité de traitement selon la localisation et cela n’est pas acceptable.

Nous devons proposer des soins de bien-être avec des équipements de qualité irréprochables en terme d’hygiène et une garantie de sécurité maximum pour tous.

Les Spas doivent intégrer dans leurs budgets prévisionnels des dépenses supplémentaires concernant des analyses plus fréquentes et obligatoires et des contrôles plus réguliers de leurs installations."

Programme des interventions des 1ères Rencontres du Spa

- Le marché du bien-être : attentes des consommateurs : la vision du sociologue et du philosophe, avec Nathalie Damery ObSoCo, présidente de L'Obsoco Etudes et Conseil.

- Le Spa du futur... : la vision du concepteur, avec Gérard André, directeur d’Eurofin Hospitality

- Spa et optimisation santé : nouvelle tendance ou perspectives d’avenir ? la vision de l’entrepreneur et du médecin avec Dr Jacques Desplan président fondateur du Groupe Fontalvie

- Le Spa connecté : quand les objets numériques deviennent vos alliés. La vision du développeur, avec Julien Daubert-Panasyuk, directeur général Agence 10H11.

- Table ronde : l’actualité Spa et Santé avec Anne Autret. Revue des nouveautés numériques dans le domaine du Spa avec Marie Morani (directrice d’Aquae l’Officiel Thermalisme Thalasso et Spa).

Informations pratiques :

Le lundi 17 novembre 2014 à 9h00, à l’Auditorium des Rives d’Enghien Lucien Barrière
85 rue du général de Gaulle Enghien-les-Bains

Cocktail déjeunatoire

Information et inscription : contact@syndicat-spas.org
ou auprès de l’Office de Tourisme d’Enghien-les-Bains : www.syndicat-spas.org

Lu 2773 fois

Tags : spa, spas
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com