Loading


Sabre Holdings, les compagnies US quitteraient les GDS ? Même pas peur !

le GDS enregistre désormais 65% de ses revenus hors Etats-Unis


Le fournisseur de technologies Sabre Holdings s’active non seulement sur son core business qui reste le GDS et les outils développés pour les agents de voyages mais Sabre aussi sur celui des solutions gestion et marketing pour les compagnies aériennes et les hôteliers. Et il les exporte à tel point que les revenus hors USA vont passer de 65% aujourd’hui à 75% en 2015.



Sabre investit massivement dans les activités autres que le GDS. Airline Solutions Business apporte toute une gamme de produits du check in aéroport à la gestion des flottes et des équipages. /photo Sabre dr
Sabre investit massivement dans les activités autres que le GDS. Airline Solutions Business apporte toute une gamme de produits du check in aéroport à la gestion des flottes et des équipages. /photo Sabre dr
« Il y a de la résilience dans l’industrie du voyage », affirme Sam Gilliland, le président de Sabre Holdings, devant l’augmentation des revenus constatée sur les différentes activités de Sabre depuis le début de cette année.

Une augmentation qui est liée à la fois par un nombre de voyages en hausse et par une part de marché en croissance.

Le patron de Sabre constate non seulement une reprise de l’économie américaine depuis la crise des subprimes de 2008 qui se traduit par une reprise des déplacements des Américains mais aussi une bonne résistance de l’activité en Europe, confrontée à son tour aux difficultés économiques.

« Les revenus sont bons en Europe mais surtout au-delà de toutes prévisions, en Amérique latine, et notamment au Brésil.  

Nous avons l’habitude de baser nos objectifs sur les prévisions de croissance des différents pays où nous sommes présents. Or, aux USA nous faisons mieux que la croissance, idem en Europe. En Asie nous sommes juste en ligne avec les taux de croissance ».


Sur les chiffres, Sabre n’en dit pas beaucoup plus. Depuis son rachat par deux groupes privés d’investisseurs, l’entreprise ne publie plus ses résultats annuels.

Sam Gilliland indique toutefois que 65% des revenus actuels sont réalisés en dehors des USA et que cette proportion est appelée à croître jusqu’à 75% en 2015.

Et ce n’est pas la note B attribuée par Standards & Poor’s qui estime qu’il y a un risque à ce que les compagnies aériennes abandonnent le GDS pour une distribution plus directe qui semble inquiéter le dirigeant plus que cela.

« Notre position financière est solide et elle continuera de l’être »…

La seconde version de Tripcase prévue pour début 2013

C’est que Sabre investit massivement dans les activités autres que le GDS. Airline Solutions Business apporte toute une gamme de produits du check in aéroport à la gestion des flottes et des équipages.

Parmi les solutions, un logiciel qui aide à calculer les besoins en carburant afin de faciliter l’estimation des couvertures pétrole.

Et le dernier accord passé avec Etihad sur la fourniture de l’ensemble de ces solutions est considéré comme stratégique.

Même déploiement pour Hospitality Solutions dont les développements sont plus récents.

Enfin, Sabre pense au futur avec des développements liés au mobile. La seconde version de Tripcase que les voyageurs pourront gratuitement depuis l’App Store est prévue pour début 2013.

Au-delà des changements d’itinéraires, Tripcase autorisera les achats. D’ores et déjà, la version actuelle a été chargée plus d’un million de fois et ils sont 2 000 nouveaux utilisateurs potentiels à se laisser convaincre chaque jour !

Sur le front du business traditionnel, le senior vice président EMEA, Harald Eisenaecher ne se lasse pas de répéter que Sabre va beaucoup investir en Europe et qu’il attend énormément des zones Moyen Orient et Afrique.

Pour autant, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France demeurent, par leurs tailles, trois marchés stratégiques.

Frank Bacher qui est le vice-président en charge des marchés germanophones gère aussi les relations avec les agences en ligne.

« La plupart des vingt premières agences en lignes sont multi-GDS mais dans ce contexte, il est important d’accroitre notre part de marché », explique-t-il.

Les deux autres marchés « stratégiques », la Grande-Bretagne et la France sont, depuis juin dernier, sous la responsabilité du Français Stéphane Aita, avec d’autres pays de l’Europe du Sud et le Benelux.

Avec une ligne directrice : « Vous ne connaissez Sabre que de nom, laissez-nous vous montrer ce que nous savons faire ». D’ores et déjà Frequent Flyer Travel s’est laissé séduire…

Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Jeudi 27 Septembre 2012
Lu 1194 fois
Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.






Club AGV Premium










eBook


CHRONIQUES EXPERTS
Aérien   La life de Léa   Chronique David Sprecher
Emmanuelle llop   Christian Orofino   Sicsic
Rosales   MYL Sabords   Weill
Baux   Hardin   Michel Messager

EXPERTISE METIER
Annuaire Formations
Boostez vos ventes
Fiches Métier
RH Stories





Contact   Publicité   La Presse en parle   Plan du site

Le groupe TourMaG.com publie également TourMaGazine.fr, 1er quotidien du voyage et des loisirs; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyage et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.