TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Saint-Denis : Vente-Privée offre un nouvel écrin à ses ambitions touristiques !

Le groupe d’e-commerce inaugure un nouveau bâtiment à Saint-Denis


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 11 Janvier 2016

Vente-Privée vient d’inaugurer des nouveaux locaux à Saint-Denis, juste à coté du stade de France. Un bâtiment dans lequel toute l’équipe tourisme a emménagé. L'occasion de faire le point sur un pôle en croissance de 30% en 2015.



On espère qu'Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, trouvera une place de choix pour installer Loukoulouc, la mascotte de Vente-Privée, sur son bureau. DR-LAC.
On espère qu'Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie, trouvera une place de choix pour installer Loukoulouc, la mascotte de Vente-Privée, sur son bureau. DR-LAC.
Jean-Michel Wilmotte, l’architecte du nouvel immeuble de Vente-Privée.com a certainement voulu flatter le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron.

Présent à l’inauguration du bâtiment, lundi 11 janvier 2016, l’homme a déclaré que les salariés n’y viendraient pas pour « travailler 35 heures ».

Un clin d’œil aux positions du ministre, parfois bien éloignées de la doctrine socialiste.

Cet immeuble, situé à Saint-Denis, au nord de Paris, est la sixième adresse du groupe d'e-commerce , présent dans la commune depuis 1988.

« J’aime le coté post-industriel de ce territoire, qui me fait penser à Brooklyn », a déclaré Jacques-Antoine Granjon, le fondateur de Vente-Privée.

De quoi flatter la municipalité, ravie de ce coup de projecteur très positif pour l’image d’une ville bien malmenée depuis les attentats du 13 novembre 2015.

L'activité voyages connait une croissance à deux chiffres

Les salariés de la branche Voyages de Vente-Privée. La moyenne d'âge est de 31 ans - DR : LAC
Les salariés de la branche Voyages de Vente-Privée. La moyenne d'âge est de 31 ans - DR : LAC
Installé au cœur d’un nœud routier, la façade de l’immeuble est habillée d’une résine de l’architecte Pucci De Rossi et d’un panneau publicitaire. Ses vidéos seront vues quotidiennement par près de 350 000 automobilistes.

A l’intérieur, tout a été pensé pour le bien-être de ses jeunes salariés, dont la moyenne d’âge est de 31 ans.

Ils pourront profiter d’un restaurant et d’une salle de sport. A l’entrée de chaque open space trône une imposante machine à café. De quoi tenir le rythme de journées qui dépassent souvent les 35 heures...

Les équipes dédiées au voyage se sont installées au 7ème et 8ème étages.

Martine Granier, la directrice reçoit dans son bureau avec une vue panoramique sur le stade de France.

« Nous sommes très bien installés. C’est un environnement de travail optimal qui motive les équipes au quotidien pour maintenir les belles performances de l’entreprise, et évidemment, celles de l’activité voyage ! »

Si les chiffres de l’année 2015 ne seront publiés qu’en février, on sait déjà qu’ils seront en progression de 30%, comme l’avait annoncé le PDG Jacques-Antoine Granjon au SNAV.

En 2014, le voyage avait déjà explosé les compteurs, avec 150 millions d’euros de chiffre d’affaires, en hausse de 30%.

Rappelons que Vente-Privée brasse chaque année un volume d’affaires global de 2 milliards d’euros.

Un taux de transformation de 0,3%

Avec un bureau juste en face du stade de France, Martine Granier, la directrice du pôle voyages, sera aux premières loges pour les matchs de foot ! DR-LAC
Avec un bureau juste en face du stade de France, Martine Granier, la directrice du pôle voyages, sera aux premières loges pour les matchs de foot ! DR-LAC
Si l’industrie de la mode reste son fer de lance, le groupe compte bien progresser sur d’autres univers, notamment le tourisme.

Un pôle qui devrait s’étoffer de 15 à 20 personnes supplémentaires en 2016.

De quoi proposer encore plus de séjours, d’hôtels et surtout de billets d’avions, grâce au partenariat avec MisterFly.

Le comparateur aérien vient d’ailleurs de proposer sur Vente-Privée ses premiers séjours packagés.

Mais pour Martine Granier, pas question de déroger à son modèle économique.

« Nous ne sommes pas producteurs. Nous sommes un media et nous accompagnons la stratégie de communication d’un tour-opérateur, d’un hôtelier ou d’une destination en leur faisant gagner 5 points de notoriété en moyenne et en mettant à leur service la puissance de notre trafic de 3,5 millions de visiteurs uniques par jour ».

Un bandeau sur le site serait estimé à 150 000 euros d'équivalent publicité.

Chaque offre est visible par 30 millions de membres dans toute l’Europe et le taux de transformation atteint 0.30%, alors que la moyenne des sites d’e-tourisme se situe entre 0.2 et 2%.

Les professionnels du tourisme récupèrent ensuite les précieuses adresses mails des clients. Il ne leur reste plus qu’à faire fructifier ce précieux fichier.

Lu 5615 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com