TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Salaün Holidays veut faire de Kiev une destination de court séjour

une visite de Tchernobyl en option


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 8 Juillet 2015

Le Groupe Salaün est depuis longtemps un acteur majeur du tourisme français. Et, malgré les différentes crises qui affectent le secteur, garde non seulement un bel équilibre, mais anticipe, encore et encore...



Salaün Holidays veut faire de Kiev une destination de court séjour
Malheur à qui prononce le mot "autobus" chez Salaün. Ici, au bout du bout de la France, entre Châteaulin et Pont de Buis, on reste avant tout autocariste…

Même si, depuis des années, le Groupe présidé par Michel Salaün a légèrement envahi le secteur du tourisme en France : autocariste certes, (14% de son chiffre d'affaires), mais également distributeur et tour-opérateur à part entière. C'est également le deuxième groupiste en France, derrière Transat.

Avec ses quelque 220M€ de de CA consolidé, malgré une apathie flagrante du secteur en 2015, le groupe devrait enregistrer une croissance de 3,5/4% pour son exercice.

Pas de quoi donc se lamenter, mais pas question non plus de rester les deux pieds dans le même sabot… breton !

Michel Salaün reste avant tout, non seulement un gestionnaire avisé, mais sait également anticiper.

Un visionnaire même, quitte à se lancer vers des destinations désertées par les touristes…

Rien à craindre à Kiev.

Salaün Holidays veut faire de Kiev une destination de court séjour
Michel Salaün a toujours été attiré par les pays de l'Est. La Russie, particulièrement, pays dans lequel il avoue fièrement, "s'être rendu à 82 reprises".

Pourtant, dans le "top 10" des destinations de Salaün Holidays, ce sont les Etats-Unis qui sont largement en tête, avec une augmentation de la fréquentation par ses clients de quelque 20% cette année.

Qu'importe : les destinations vers l'est sont importantes pour Salaün. Le problème étant cependant que les touristes, sans doute à cause de la situation politique, sont extrêmement réticents à se rendre en Russie en général et en Ukraine en particulier.

Et pourtant, Kiev, la révolution de la dignité comme se plaisent à nommer les évènements de 2014, c'est une très belle ville, qui pourrait largement concurrencer Prague ou Budapest.

La vie y est tranquille, les monuments y sont nombreux ; tels le Monastère de Saint-Michel, super résidence monastique dominant le Dniepr.

Un lieu hautement symbolique de Kiev, dont il ne faut pas manquer de visiter les catacombes, cierge en main, où l'on a parfois la surprise de trouver dans un des nombreux recoins des gens qui chantent à la mémoire des saints défunts.

Mais, rien à craindre à Kiev. Et sur la place Maidan, haut lieu de cette révolution, ne subsistent que les "mémoriaux" de ces gens qui avaient cru que le grand frère russe ne bougerait pas…

Visite guidée à Tchernobyl

Salaün Holidays veut faire de Kiev une destination de court séjour
Mais la guerre, en Ukraine, c'est beaucoup plus loin. A Kiev, on vit tout à fait normalement, à un prix défiant toute concurrence.

En revanche, Salaün Holidays va programmer, dès cet été, quelques escapades à destination de la capitale Ukrainienne.

Un grand week-end, à un prix tout à fait abordable (et commissionné), agrémenté de la grande nouveauté : une visite du site de Tchernobyl, cette centrale nucléaire qui a failli détruire le monde.

Les autorités Ukrainiennes permettent en effet, depuis l'année dernière, une visite guidée dans le "Zone Interdite" et ses villes abandonnées.

Une occasion unique et l'occasion de proposer aux clients une destination différente, le temps d'un week-end…

Et puis, n'oublions pas non plus le Voyage du Siècle, la Grande Traversée de l'Atlantique à l'Oural et même le Pacifique, qui devrait quitter Brest en mai 2016 pour atteindre Vladivostok le 1er juillet.

Un périple unique, à bord des supers autobus (juste pour le plaisir) Royal Class, à travers toute l'Europe, assorti de quelques étapes en Transsibérien, ce train mythique.

17 passionnés se sont déjà inscrits. Michel Salaün s'est fixé un objectif de 30 participants, parce qu'il y croit.

Mais, même avec un peu moins, le voyage aura lieu… parce que, chez Salaün, impossible n'est pas breton !

Une destination citybreak séduisante

Salaün Holiday proposera d'ici la fin juillet Kiev en court séjour avec une visite en option de Tchernobyl. Si les modalités précises ne sont pas encore définies, le produit devrait séduire les amateurs en quête de destinations insolites. Le "berceau de la grande Russie" avec son architecture variée, son urbanisme hétéroclite, ses grandes avenues et ses promenades sur la Dniepr, n'a pas grand chose à envier à ses "cousines" Prague et Budapest.
Située à seulement 3 heures d'avion de Paris, Kiev et son parc hôtelier de bon niveau possède un atout non négligeable : le coût de la vie, bien inférieur à celui de ses concurrentes et last but not least, l'absence de visa. Le passeport est suffisant.

Lu 1260 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com