TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Salons : ce que l'IFTM-Top Résa pourrait apprendre de l'Anglais WTM...

Les deux évènements n'ont pas le même impact


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Lundi 23 Novembre 2015

Avec ses 52 000 visiteurs, le salon WTM de Londres est l'un des événements les plus importants pour l'industrie touristique. Son petit frère français, l'IFTM Top Resa, ferait bien de s'inspirer de certaines de ses bonnes pratiques...



Les danseuses très colorées du stand bolivien. DR-WTM
Les danseuses très colorées du stand bolivien. DR-WTM
On peut appartenir à la même famille et être de caractère bien différent.

La preuve avec le salon londonien World Travel Market et l'IFTM de Paris, tous les deux dans le giron du groupe Reed Exhibitions, l'un des leaders mondiaux dans l'organisation d’événements.

Alors qu'ils devraient partager leurs bonnes pratiques en terme d'organisation, il semblerait que le célèbre pragmatisme britannique n'ait pas totalement traversé la Manche.

Commençons naturellement par les transports en commun.

Pour se rendre à Excel, le plus vaste centre de conférences de Londres, situé au sud-est de la ville, il faut emprunter un train : le Docklands Light Railway ou DLR.

Cette année, pas de chance, les employés du DLR se sont mis en grève les seconds et troisièmes jours du salon.

Qu'à cela ne tienne. Les organisateurs se sont débrouillés pour mettre en service un train spécial entre le centre Excel et Canning Town, une station reliée au réseau du métro qui, lui, n'était pas en grève.

Afin de diriger le flux des voyageurs, du personnel est posté le long des quais ainsi que dans plusieurs stations-clés afin de guider rapidement vers le prochain train. Difficile de tenir la comparaison avec le métro parisien….

Des destinations insolites indiquées par une excellente signalétique

Le WTM se tient dans le centre de conférences Excel, inauguré en 2000. Il s'agit d'un vaste hall unique d'une superficie de 87 328m2.

Les stands sont répartis de chaque coté d'une large allée centrale, baignée de lumière naturelle. L'implantation des stands est géographique, si bien qu'il est très facile de s'y retrouver.

"La signalétique est vraiment impeccable, alors que cela fait plutôt défaut à Paris", remarque Luis de Luca Moreira, le directeur des ventes du Paradis Latin.

Le salon s'attend cette année à provoquer 1,1 million de rencontres, générant 2,5 milliards de livres de contrats (3,5 Md€). Un coté business qui plait beaucoup aux exposants.

"Nous avons la possibilité de prendre des rendez-vous en amont avec les visiteurs en fonction de leurs centres d'intérêts, c'est assez pratique", remarque Marine Cortot des Vedettes de Paris.

Mais pas facile de faire son choix entre les 23 402 professionnels du tourisme et 9 124 acheteurs.

A Londres, les stands des TO sont plutôt rares

La plupart des 186 destinations ont sorti le grand jeu avec des stands gigantesques, parfois à étage comme pour les pays du Golfe.

Certains pays plutôt insolites sont également présents, comme la Gambie, le Malawi, le Rwanda, le Bhoutan, ou encore le Bangladesh. Une incroyable diversité des destinations qui marque l'une des grandes différences avec l'IFTM.

"Top Resa a été pensé par les tour-opérateurs afin de présenter leurs brochures aux agences de voyages. Alors que Londres a toujours été une vitrine pour les différents pays du monde", explique Jean-Pierre Desjeunes, le directeur des ventes des Hôtels de Paris.

Il est vraiment que les stands des TO étaient plutôt rares. Tui et Thomas Cook n'étaient d'ailleurs pas présents.

L'an passé, près de 52 000 personnes sont passées dans les allées. Des visiteurs qui viennent du monde entier, même si Jean-Pierre Desjeunes a remarqué un recul des Sud-Américains.

"Depuis que Reed Expo a ouvert des franchises en Asie, en Afrique ou en Amérique Latine, certains ne font plus le déplacement et attendent que l'événement arrive chez eux".

Le wifi gratuit pour les visiteurs

Du personnel (très souriant) est posté dans les couloirs du train pour guider les visiteurs vers le centre de conférences - DR : LAC
Du personnel (très souriant) est posté dans les couloirs du train pour guider les visiteurs vers le centre de conférences - DR : LAC
Les visiteurs du WTM viennent également écouter plus d'une centaine de conférences, qui avaient séduit l'an passé près de 9 000 personnes.

Là encore, le salon se démarque avec des dizaines de véritables salles au calme, certaines offrant même une jolie vue sur les anciens docks de la ville.

Des équipement à des années lumières du lieu de conférences de l'IFTM : l'agora, où les intervenants peinent à se faire entendre dans le brouhaha ambiant.

Je ne peux m'empêcher de glisser un mot sur le wifi, gratuit pour les visiteurs dans tout le centre Excel et plutôt rapide, même si certaines zones étaient moins bien couvertes (notamment les stands Europe).

Mais le hall central offrait une connexion tout à fait convenable pour envoyer des mails et naviguer sur Internet.

Parlons à présent de l'offre de restauration, également à la hauteur de l'événement.

On trouve près de 23 stands pour déjeuner, du bagel au burger en passant par la gastronomie italienne ou chinoise.

Une profusion de choix qui tient difficilement la comparaison face aux minuscules stands de chez Paul, pris d'assaut sans discontinuer de 11 heures à 15 heures.

Un tarif pour exposer quasiment comparable à l'IFTM

D'autant qu'en face de chaque stand se trouvent des petites tables avec des chaises pour déjeuner tranquillement. Un mot également sur les toilettes, propres, très nombreuses et donc sans attente.

Certains détails ne sont pas totalement du resort l'IFTM, mais de VIP Paris, le propriétaire des espaces de conférence porte de Versailles.

Peut-être que le projet de modernisation viendra régler certains de ces problèmes.

Bien entendu, tout ceci a un coût. Le mètre carré de surface brute est vendu à partir 378£ soit 530 euros (prix pour Atout France). Un tarif comparable à celui de l'IFTM.

Pour 2016, le mètre carré en surface nue hors taxe est vendu à 535 euros puis 555 euros hors taxes après le 1er février. Avec une réduction pour les stands au delà de 150 m2.

Le WTM souffre toutefois des mêmes maux que son confère IFTM : les exposants et visiteurs sont nombreux à plier bagage avant la fin du salon.

Les allées commencent à se clairsemer dès le mercredi après-midi et certains stands sont déjà à moitié vides de leurs exposants.

Pour la prochaine édition, les organisateurs ont donc décidé de raccourcir le format à seulement trois jours, du 7 au 9 novembre 2016. Mais les tarifs ne devraient pas changer.

"Nous allons tenter de négocier avec Reed à ce sujet. Nous réfléchissons également à une formule d'offre tarifaire pour aider les petites entreprises qui ne peuvent pas forcément supporter le coût pour ce genre d'événement", explique Gwenaelle Maret-Delos, la directrice du bureau d'Atout France à Londres.

Une belle opportunité pour ceux qui hésiteraient encore à participer à cet événement qui vaut vraiment le déplacement.

Lu 1289 fois

Notez


1.Posté par Fabrice le 24/11/2015 09:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
La possibilité de prendre un RDV à l'avance avec un exposant existe aussi à l'IFTM. La différence est qu'un britannique va TOUJOURS répondre à TOUS ses mails (mêmes ceux de sollicitations) et décliner ceux qui ne lui conviennent pas. Au moins ses correspondants sont fixés quant à la suite du business. Les français ne répondent qu'aux e-emails de ceux qu'il connaît ou qu'il l'intéresse et il snobe les autres.
Combien de fois n'ai-je entendu de la part d'une assistante de Direction "envoyez-nous un mail et si ça nous intéresse, on vous répondra".
C'est une question de culture (les mauvaises langues disent que c'est plutôt une question d'éducation).

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com