TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Sécurité en Turquie : les avis et conseils de voyages toujours positifs

Avis de différents ministères des Affaires étrangères


Rédigé par Michel Ghesquière - michel.ghesquiere@skynet.be le Mercredi 30 Août 2006

Avec la vague des attentats qui a touché la Turquie, il est plus qu’important de suivre les conseils des autorités. Logique car si un « Avis de voyages » négatifs est émis, par exemple, par le ministère belge des Affaires étrangères, automatiquement les TO belges retireraient la destination.



Sécurité en Turquie : les avis et conseils de voyages toujours positifs
Nous avons jeté un petit coup d’œil aux sites de différents ministères des Affaires étrangères de France de Belgique et de Suisse. Comme ces sites peuvent à tout moment être corrigés ou mis à jour, il important de noter que la collecte des informations a eu lieu le 29 août 2006 entre 20 h 00 et 20 h 30.

Pour faire plus simple, nous n’avons repris que le début des sites et plus particulièrement les parties faisant référence aux attentats de ces derniers jours.

Enfin, à simple titre d’information, nous avons également repris ce que le Canada donne comme infos à ses ressortissants voulant voyager. Deuxième critère, nous n’avons retenu que la partie dédiée à la seule sécurité et plus particulièrement en ce qui concerne les actes de terrorisme.

Premier constat : pas d’interdictions, ni d’avis négatifs

Aucun des trois pays ne déconseille les voyages vers la Turquie et plus particulièrement Istanbul et les différentes rivieras méditerranéenne et égéenne. Seule la région du Sud-Est, proche de la frontière irakienne est totalement déconseillée, voire même quasiment interdite. Le France étant plus pointue à ce sujet que ses deux voisins.

Deuxième constat, les sites varient au niveau des conseils vraiment pratiques.

Si la Belgique donne des conseils terre à terre (p.e. : ne pas rester proche des poubelles, éviter l’usage des dolmus), la France reste quant à elle plus générale. Quant à la Suisse, elle renvoie vers un sous-site consacré aux actions terroristes.

Troisième constat : prudence, prudence. Pratiquement les trois ministères recommandent en fait de faire acte de prudence et de vigilance vers cette destination.

Belgique : "Les voyages en Turquie se déroulent en principe sans problèmes"

Chez les Belges, on est très pratique et très obéissant envers les autorités locales. En effet des quatre sites visités c’est le seul qui donne très rapidement des conseils de terrain. C’est également le seul qui recommande de se fier aux instructions des forces de l’ordre turques.

Il est également le seul qui recommande expressément aux voyageurs de suivre l’évolution sécuritaire du pays au jour le jour.

Malheureusement, la Turquie est un pays où des mouvements terroristes sont actifs. Les voyageurs doivent donc tenir compte du risque d’attentats.

Depuis les attentats perpétrés les 15 et 20 novembre 2003 à Istanbul, d'autres attentats ou tentatives d'attentats ont été perpétrés plus récemment à Istanbul, Cesme, Ankara, Kusadasi et à Van. Depuis le mois d’août, on constate une recrudescence d'attentats tant dans les centres des grandes villes (Adana, Istanbul) que dans les sites balnéaires de la Méditerranée (Antalya) et de la Mer Egée (Marmaris, Bodrum). Les quartiers très fréquentés sont visés ainsi que les minibus.

Il est dès lors conseillé aux Belges voyageant en Turquie de faire preuve d'une vigilance accrue, surtout dans les sites touristiques. Il est par exemple déconseillé de rester dans la proximité d'une poubelle, objet insignifiant, mais qui dans les derniers attentats a régulièrement été utilisé pour y déposer des bombes de faible puissance. Il est également conseillé d'éviter tant que possible le transport par minibus (dolmus) et les rassemblements (marchés). Il importe également de se conformer aux instructions des autorités locales chargées de la sécurité et de suivre l'actualité avant et pendant son séjour. Il est conseillé d’éviter les zones où il n’y a pas de surveillance policière.

www.diplobel.be

France : la défaillance d’Elégance plus importante que le risque attentat

Curieusement, le « conseil aux voyageurs » émis par le ministère français commence non pas par une référence aux différentes actions menées par le PKK, mais par la défaillance du TO Elégance… Pour la France, cette déconfiture serait donc plus importante que la sécurité des touristes… Etrange, n’est-il pas ?

Suite à la défaillance d’un tour opérateur, des annulations de vols au départ comme au retour de Turquie sont constatées. Il est recommandé à chaque touriste de vérifier auprès de son agence de voyages si les conditions de voyage n’ont pas subi de modifications.
Plusieurs attentats se sont produits les 27 et 28 août 2006 dans des stations balnéaires du sud de la Turquie (Marmaris, Antalya), faisant plusieurs victimes (deux morts et une trentaine de blessés selon un bilan provisoire ; des étrangers figurent parmi les blessés). En outre, Istanbul continue d’être le théâtre d’attentats, dont le dernier en date du 27 août. De nouveaux attentats ne sont pas à exclure.

Il est recommandé d’observer la plus grande vigilance, particulièrement dans les stations balnéaires ainsi qu’à Istanbul, et d’y éviter rassemblements publics et lieux de forte affluence.
(…)
Les nombreux attentats qui ont frappé la Turquie depuis novembre 2003 (principalement à Istanbul et Ankara) attestent la présence d’un risque terroriste dans ce pays, y compris contre des intérêts occidentaux. Plusieurs attentats ont visé des stations balnéaires (Kusadasi, 30 avril et 16 juillet 2005, Cesme, 10 juillet 2005, Antalya, 2 août 2005 et 28 août 2006, Marmaris, 27 et 28 août 2006) ou des lieux touristiques (Manavgat, 25 juin 2006). Les voyageurs projetant de se rendre en Turquie sont invités à faire preuve de vigilance durant leur séjour, dans les grandes villes comme dans les stations balnéaires.

www.diplomatie.gouv.fr

En Suisse, on prend son temps…

Le conseil aux voyageurs concernant la Turquie publié par le Département Fédéral des Affaires Etrangères n’est pas des plus récents puisqu’il n’a plus reçu de mise à jours depuis le 20 avril 2006…

En principe, le pays peut être qualifié de politiquement stable. Évitez toutefois les manifestations de tout genre.

Fin mai 2004, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie et dans d’autres pays, a rompu le cessez-le-feu proclamé unilatéralement en 1998.
Depuis novembre 2003, plusieurs attentats ont été commis à Istanbul, à Ankara et dans d’autres villes. Certaines destinations touristiques situées dans l'ouest du pays ont également été la cible d'attentats. Début avril 2006, un groupe dissident proche du PKK a menacé de perpétrer également des attentats contre des sites touristiques. Les mesures de sécurité ont été renforcées. Toutefois, d’autres attentats sont à craindre dans tout le pays. La prudence et la vigilance sont de mise partout. Dans la rubrique Terrorisme il est explicitement fait mention des risques potentiels liés au terrorisme.

www.eda.admin.ch

Et chez les Canadiens : « Au mauvais endroit au mauvais moment »

Il y a une petite dose de fatalisme chez les Canadiens. Puisqu’après avoir décrit les différentes actions, la conclusion est quasiment de dire que si l’on est victime d’une bombe, c’est parce qu’on s’est retrouvé au mauvais endroit et au mauvais moment. En d’autres mots, en dehors de faire acte de prudence, le risque est permanent.

Depuis 2004, il y a eu une recrudescence des attentats terroristes en Turquie, notamment des attaques à la bombe dans des secteurs touristiques comme Ankara, Antalya, Cesme, Istanbul, Izmir, Kusadasi, Marmaris et ailleurs. Les terroristes ont menacé de continuer à cibler les secteurs fréquentés par les touristes.

Le 28 août 2006, trois personnes sont mortes et une vingtaine d’autres ont été blessées à la suite d’une explosion dans la station balnéaire d’Antalya. Le 27 août, trois explosions ont secoué la station balnéaire de Marmaris et une bombe a explosé à Istanbul, faisant plus de 25 blessés.

Les attaques les plus dévastatrices contre des intérêts occidentaux ont été commises en novembre 2003 à Istanbul, à l'aide de deux camions piégés contenant d'énormes charges d'explosifs. La première s'est produite au consulat de la Grande-Bretagne, l'autre à l'édifice de la banque HSBC, faisant 27 morts et de nombreux blessés. Le même mois, des attentats à la bombe commis contre deux synagogues d'Istanbul ont fait 24 morts et plus de 300 blessés.

Comme le montrent ces événements, la violence terroriste peut éclater n'importe quand et les Canadiens, qu'ils soient résidents ou visiteurs, pourraient se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Il est donc recommandé de rester constamment sur ses gardes et d'être extrêmement prudent, surtout dans les établissements commerciaux, les endroits publics et autres lieux où un grand nombre d'étrangers peuvent se trouver réunis.

www.voyage.gc.ca

Lu 2487 fois

Tags : amadeus, turquie
Notez


1.Posté par NATHALIE le 31/08/2006 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reste à savoir si nos clients ont envie de partir en vacances pour être "extrêmement prudent" et "constamment sur leurs gardes".

Personnellement, je croyais qu'ils partaient pour se reposer, oublier les soucis et se décontracter...



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com