TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Séjours : seuls 11% des Français veulent franchir la porte des agences !

10e baromètre des vacances Europ Assistance/Ipsos


Rédigé par Laury-Anne CHOLEZ le Mardi 22 Juin 2010

Europ Assistance avec Ipsos ont dévoilé ce mardi les résultats de leur 10e baromètre. Si la crise pèse toujours dans la préparation des séjours d’été, les européens ont quand même envie de se faire plaisir et certains sont près à dépenser un peu plus que d'habitude.



Séjours : seuls 11% des Français veulent franchir la porte des agences !
La crise économique est toujours bien présente dans l’esprit des voyageurs.

D’après le baromètre dévoilé par Europ Assistance et Ipsos, les intentions de départ des Européens ne retrouvent pas leurs niveaux de 2008.

Mais elles ne diminuent pas pour autant. Comme en 2009, 64% des Européens partiront cet été. Un chiffre qui s’élève à 68% chez les Français.

La crise impacte plutôt la durée des vacances. Les Français sont 43% à préférer les séjours de deux semaines et seulement 19% partiront plusieurs fois cet été.

Malgré cela, le budget vacances, touché de plein fouet par la crise, tend à se stabiliser autour de 2083€. Il remonte même de 123€ pour les Français, qui prévoient de dépenser 1945€ cette année.

Si les voyageurs ont l’intention de rationaliser leurs dépenses, ils ne veulent pas pour autant sacrifier leur bien-être. D’ailleurs, le budget n’est plus n’est plus le premier facteur de choix pour ses vacances, devancé par le climat.

Des vacances reposantes au bord de la mer

La mer demeure la destination n°1 pour tous les Européens, avec 62% d’intentions de départ. Même si la montagne fait une timide avancée chez les Allemands (24%) et les Italiens ( 24%).

L’Italie (19%, -2 points), l’Espagne (16%, -1 point) et la France (16%, stable) caracolent en tête des pays les plus visités.

Une fois installés dans leur lieu de villégiature, la plupart des sondés veulent se reposer et se retrouver en famille.

Seuls les Français privilégient d’avantage que la moyenne la découverte culturelle et le dépaysement (53%).

Enfin notons que les modes d’hébergement privilégiés sont ceux qui garantissent un certain confort. 59% des Français loueront une maison ou une chambre d’hôtel, 30% iront chez des amis et seulement 17% feront du camping.

Montée en puissance d’internet

Coté destination, la tendance est au séjour domestique. Les Européens partiront en Europe pour 80% d’entre eux et 48% resteront dans leur propre pays. Quant aux Français, 60 % comptent rester dans l’Hexagone . Un chiffre en hausse de 6%.

Coté organisation, les Européens préfèrent toujours anticiper leur séjour longtemps à l’avance (71 %). Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à organiser leur voyage eux-mêmes en achetant des prestations séparées(70%).

Chez les Français, ce chiffre s’élève à 73%, en baisse de 5 points. Ils ne sont que 11% à vouloir se rendre physiquement dans une agence, en baisse de 3 points. Une désaffection due notamment à l’accroissement de l’utilisation d’internet comme canal de réservation, utilisé par 56% des sondés Français.

D’ailleurs Internet apparaît pour les voyageurs interrogés comme la grande révolution de l’histoire du tourisme depuis ses 10 dernières années.

Une déclaration logique qui s’inscrit dans un contexte de montée en puissance de la toile dans le monde du voyage.

Lu 3566 fois

Notez


1.Posté par Sandra le 23/06/2010 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les compagnies aériennes n'avaient pas décidé de vendre au prix coutant leurs billets d'avion, et récupérer ainsi 90% de la clientèle des agences, nous n'en saurions pas là. Aujourd'hui beaucoup d'agences ont leur site internet, pour nous la cause principale est plus du à la concurrence déloyale des compagnies aériennes et de la SNCF qui arrivent à "survivre" avec 5 euros de frais par billet!

2.Posté par AD2M le 23/06/2010 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je fais parti des 11% de Français qui vont voir les agences. Mais il faut en vouloir !

Qques exemples : Une agence à 100 m de chez moi. Je souhaite partir en Egypte dans une nouvelle station et faire quelques excursions. Je sollicite cette agence et lui demande de me faire un devis suivant mes désidérata à un prix maxi. Simple ? j'attends tjs depuis un an ! Aujourd'hui, je reçois une pub de cette agence m'incitant à aller les voir... Vive la crise !
Je pars avec une autre agence au début d'année à Cuba (elle se trouve dans le XVè) internet et conseil en live avec comptoir. Je négocie un contrat tout compris. Ils se trompent dans la location de voiture (cela peut arriver) et oublie les frais de retour dans le contrat que ns avions. Je paie sur place et essaie de négocier à mon retour avec l'agence. Même pas une réponse alors que j'ai dépensé plus de 4000,€ cette année et plus de 7000,€ en 2009 avec eux!
Je devais partir avec eux au Sénégal en mars et au Vietnam en fin d'année- 6 pax (mais ils s'en moquent, ils ont fait un coup et n'ont pas remboursé la somme de.... 45,€ !) Vous me direz qu'ils ne sont pas bons et votre image elle est comment grâce à ce type d'agence (Au fait ils vendent aussi des voyages avec un prêt à taux zéro ?)

La fidélisation est inconnue à la plupart des agences qui tirent des coups à court terme et lorsque j'échange avec mes amis sur ce sujet, ils vont sur Internet et me traitent de dinosaure... Ils sont quand même 89% aujourd'hui !

Si les agences reactivaient non seulement le conseil, que l'on reconnait, mais aussi la fid, petites attentions dans l'année etc... je crois que nous serions plus de 11% à aller les voir.
Pour finir, rappelez vous des attentions de NF, il y a quelques années. Service de prise de bagages sur place, une carte avec des attentions lorsque nous prenions l'avion (surclassement possible sans surcoût, un verre de champagne, taxis à prix préférentiels, des promos pour vous et vos amis, etc...) Résultat, 80% des mes vacances étaient prises chez Nouvelles Frontières. Aujourd'hui, cet ADN NF spécifique a disparu grâce (ou à cause) à un marketing sans saveur, les vendeurs ne vous reconnaissent pas (turnover excessif) et ils ressemblent à tous les autres et priviligient les ventes sur Internet et à court terme ! Pour quel résultat ??? *Des prix bas et moins de marge... Eux aussi incitent le client à devenir zappeur et à mettre en concurrence et l'agence et Internet.

Professionnellement mes vendeurs et autres acteurs de l'entreprise passent par une agence et j'en suis heureux. Le boss de cette agence ne s'est pas plaint des conséquences du nuage comme beaucoup sur ce site... Normal, il est à l'écoute, anticipe, propose, bref en un mot fait son travail d'agent.
Je ne vais pas prêcher pour ma paroisse mais la fid prouve son efficacité dans des cas similaires aux agences et se rentabilise grâce à vos fichiers.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com