TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Selectour Afat, scrutin "usine à gaz" pour les adhérents le 25 juin à Paris

l'Assemblée Générale promet d'être particulièrement dense


Rédigé par Dominique Gobert le Mercredi 12 Juin 2013

La démocratie ça se mérite. Dernière ligne droite avant les élections le 25 juin à Paris. En recevant le volumineux courrier "électoral", les adhérents du réseau Selectour Afat ont dû pousser un glop d'effroi. Une bonne vingtaine de pages, des rapports, des bulletins de vote. Du boulot et des aspégics en perspective. Quelles en sont les points notable ?



Sur les statuts, c'est aussi très compliqué. Avec une grande question d'ailleurs : les électeurs doivent-ils approuver l'ensemble de la réforme des statuts ou peuvent-ils en approuver certains et refuser d'autres ? - DR : Fotolia
Sur les statuts, c'est aussi très compliqué. Avec une grande question d'ailleurs : les électeurs doivent-ils approuver l'ensemble de la réforme des statuts ou peuvent-ils en approuver certains et refuser d'autres ? - DR : Fotolia
Il est certain que bon nombre d'adhérents, en recevant les deux enveloppes contenant le "matériel électoral" ont eu un mouvement d'effroi.

Que faire, que "voter" ?

Parce que, franchement, rien n'est très simple dans ces élections qui revêtent, pour la profession en France, un caractère particulièrement important.

Les électeurs vont avoir en effet à se prononcer sur plusieurs questions et à élire à la fois les futurs administrateurs du réseau, les délégués régionaux, les membres du Comité d'audit et approuver (ou non) la réforme des statuts.

Réforme des statuts de chaque entité du réseau, à savoir d'un côté les statuts de la Coopérative, de l'autre ceux de l'Entreprise.

Nous reviendrons dans nos éditions de la semaine prochaine sur les élections "humaines", une fois que les listes et les différentes tractations auront été clairement définies.

En revanche, sur les statuts, c'est aussi très compliqué. Avec une grande question d'ailleurs : les électeurs doivent-ils approuver l'ensemble de la réforme des statuts ou peuvent-ils en approuver certains et refuser d'autres ?

D'autant, ne l'oublions pas, que l'approbation (ou pas) de cette réforme des statuts conditionne en partie les résultats de l'élection au Conseil d'Administration.

C'est en effet à partir de cette réforme que se dégageront les styles de gouvernance du réseau: un… ou deux Présidents !

Et l'Assemblée Générale du 25 juin prochain à Paris risque d'être particulièrement dense.

Coopérative AS Voyages : des points à clarifier

En ce qui concerne la Coopérative AS Voyages, ce ne sont pas moins de 28 "points" sur lesquels on devra se prononcer.

Et, hormis les traditionnels quitus à accorder aux administrateurs, directeur général, approbation des comptes, décharges aux Commissaires aux comptes et nous en passons, certains points méritent réflexion.

Passons sur ce qui agite tout le monde : l'élection de 18 administrateurs, de même que la modification des noms de la Coopérative et de l'Entreprise, qui deviendraient respectivement Coopérative Selectour Afat et Selectour Afat Entreprise, augmentation du nombre de délégués régionaux (deux par région), suppression de la parité entre "collèges"…

En revanche, et c'est un point important, les électeurs vont devoir se prononcer sur "l'institution d'une règle de solidarité entre propriétaire d'un fonds de commerce et le bénéficiaire de sa transmission ou le locataire-gérant pour le règlement au Groupement des prestations commandées avant et exécutées après la transmission ou la prise d'effet de la location gérance du fonds".

Autre point: "attribution des compétences aux Tribunaux de Toulouse".

Même chose chez AS Entreprises…

Démission d'office en cas de perte d'éligibilité d'un administrateur.

Limitation à un an de la durée de mandat du Président du Conseil d'Administration. Mais pas de précisions sur la possibilité de renouvellement du mandat !

Et bien évidemment "limitation à 65 ans de l'exercice du mandat de Directeur Général". Mais rien n'est précisé sur la limitation d'âge du Président ou d'un administrateur !

Pas simple...

Nous avons compté chez AS Entreprises, 27 points sur lesquels on devra se prononcer.

Bien évidemment, les mêmes dispositions concernant l'approbation des comptes et les divers quitus.

En revanche, quelques points particulièrement intéressants, tels la limite d'âge à 65 ans pour le directeur général (quid du président ?), celle du pouvoir de licencier un cadre de direction (?), les informations requises des candidats aux fonctions de membres du Comité d'Audit, la suppression des dispositions temporaires relatives au fonctionnement du Comité d'Audit…

Et un point qui a suscité notre curiosité : précisions relatives à l'usage du titre de Président et du titre de Directeur Général!

Bref, six pages de documents à lire avec intérêt, dans le calme et la sérénité.

Prévoir quand même un Aspégic (ou autre) en fin de lecture !

Lu 860 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com