TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Shanghai : derrière l'ouverture au monde, des trésors d’Histoire

Passé et futur recomposés


Rédigé par Jean-François RUST le Vendredi 31 Juillet 2015

La plus grande métropole de Chine regarde sans cesse devant elle. Mais derrière les exemples de l’ouverture au monde, se cachent des trésors d’Histoire millénaires.



La rue de Nankin et ses enseignes agressives a beau être le nouveau temple du commerce, le jardin Yu et ses arabesques intimes rappellent la puissance des mandarins d’autrefois - DR : J.-F.R.
La rue de Nankin et ses enseignes agressives a beau être le nouveau temple du commerce, le jardin Yu et ses arabesques intimes rappellent la puissance des mandarins d’autrefois - DR : J.-F.R.
Le sentiment qui étreint le voyageur arrivant pour la première fois à Shanghai est le gigantisme et l’effervescence.

Avec 24 millions d’habitants, une circulation effrénée, des forêts d’immeubles en construction et un appétit insatiable de consommation, la métropole s’affiche comme la vitrine marchande d’un pays devenu l’épicentre de la mondialisation.

Il faut marcher le soir sur le Bund, formidable promenade des bords du Huangpu, face à Pudong et ses gratte-ciels conquérants.

De l’autre côté du fleuve, sillonné de ferries, la métropole toute puissante dresse ses symboles : la tour Perle d’Orient et ses globes lumineux ; les 500 mètres du World Financial Center ; bientôt, la Shanghai Tower, un building de plus de 600 mètres et 121 étages.

Le soir, l’énergie vitale de la métropole s’affiche aussi à Xintiandi, quartier de loisirs favori des « nouveaux riches » chinois et des expatriés, concentré de bars lounge et de terrasses bondées.

Lilongs, « quartiers fermés »

Pourtant, à Shanghai, le passé télescope le futur. Le Bund, encore.

Face aux buildings, le Shanghai « européen » des années 1930 est toujours debout, avec ses immeubles cossus : Banque de Chine, Peace Hotel, maison des Douanes…

La rue de Nankin et ses enseignes agressives a beau être le nouveau temple du commerce, le jardin Yu et ses arabesques intimes rappellent la puissance des mandarins d’autrefois.

Shanghai a fait briller la Chine lors de l’exposition universelle de 2010, mais les temples du Bouddha de Jade, de Confucius et de Jing’an exhalent toujours le parfum d’une religion millénaire.

Jusqu’à ces fameux lilongs, « quartiers fermés » aux ruelles inextricables, où pulse une vie populaire besogneuse et bruyante, loin des paillettes des malls commerciaux.

Shanghai est ainsi : une mégapole de contrastes séculaires, à l’image du pays tout entier.

Plus d'informations sur www.meet-in-shanghai.net et sur www.otchine.com.

Lu 360 fois

Tags : chine, shanghai
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com