TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Sites B2B : de grandes disparités selon les agences de voyages

La résa téléphonique reste complémentaire


Rédigé par Vincent de Monicault le Jeudi 5 Juillet 2007

Les TO se montrent satisfaits du pourcentage des ventes individuelles réservées par l'intermédiaire des sites btob. Ils constatent encore quelques freins et de très fortes disparités dans leurs utilisations, selon les agences et les produits.



Du petit spécialiste au gros généraliste, rares sont les TO jouant la carte de la distribution classique à ne pas s’être dotés ces dernières années de sites dédiés à leurs partenaires professionnels.

Plus d'une résa sur deux de Look Voyages passe désormais par son site btob, ce qui est un résultat satisfaisant», estime Christian Mazeau, directeur des systèmes d'information chez Transat France et à ce titre responsable notamment des sites lookpro et vatpro. «Ce pourcentage va encore progresser, il devrait atteindre les 60% l'année prochaine et franchir le cap des 70% à plus long terme” prévoit-il.

40% de nos résas passent par notre site pro.kuoni.fr, ce qui est un bon résultat compte tenu de nos destinations et de notre production”, constate pour sa part Olivier Morel, directeur des systèmes d'information de Kuoni France. “Le site lancé il y a plus de cinq ans n'a cessé de s'enrichir et d'offrir de nouvelles fonctionnalités. L'espace “à la carte” Usaontheweb donne aussi de bons résultats et sera étendu à d'autres destinations”, poursuit-il.

« Le panier moyen plus important par téléphone », Christian Mazeau (Transat)

Marsans se montre également satisfait par l’utilisation de son site btob lancé en septembre dernier. “Aujourd'hui plus de 15% de nos ventes passent par marsans.to, cela correspond aux objectifs que nous nous étions fixé au départ", souligne Bernard-Xavier Spokojny, son directeur Marketing et Communication, en charge du développement Internet (BtoB et BtoC).

Les voyagistes constatent que les agences réservent davantage des produits simples via les sites btob, ayant toujours largement recours au téléphone pour les produits plus complexes. «L'offre commercialisée par téléphone est souvent plus riche et le panier moyen plus important», confirme Christian Mazeau (Transat).

Les TO renforcent parfois cet état de fait. «Nous commercialisons des produits simples sur l'île Maurice seule. Pour les produits plus complexes tels des combinés inter-îles ou des itinéraires en Afrique Australe nous invitons plutôt les agences à nous contacter par téléphone", explique Philippe Loubier, directeur de l’exploitation de Beachcomber Tours, dont le site btob existe depuis un an environ.

Certains AGV utilisent les btob pour toutes leurs résas, d’autres jamais…

Autre constat, des agences s’informent et prennent connaissance des disponibilités sur le site btob, puis réservent au téléphone… quand d’autres font exactement l’inverse !

«Chez nous, pour les renseignements et les dispos, les agences passent d'abord par le site. Pour finaliser la vente beaucoup préfèrent encore le contact humain» constate Bernard-Xavier Spokojny. Pour augmenter la part des résas en ligne, Marsans propose un incentive, à l’instar de nombreux autres voyagistes.

Globalement, l'usage du btob masque de grandes disparités selon les agences de voyages. «Cela va de 0 à 90% » constate Olivier Morel (Kuoni). La combinaison de nombreux paramètres explique cet écart, de la diversité des destinations revendues par telle ou telle agence chez un même TO, au poids des habitudes en passant par la qualité du contact entre une agence et un agent de réservation.

Les réseaux aussi développement des outils de vente en ligne. Ainsi, Carlson Wagonlit Voyages (CWV) a déployé depuis un mois dans ses agences son nouveau portail TO ; on y trouve dès à présent cinq de ses voyagistes référencés.

Plus d'une résa sur deux de Look Voyages passe désormais par son site btob, ce qui est un résultat satisfaisant]i», estime Christian Mazeau, directeur des systèmes d'information chez Transat France
Plus d'une résa sur deux de Look Voyages passe désormais par son site btob, ce qui est un résultat satisfaisant]i», estime Christian Mazeau, directeur des systèmes d'information chez Transat France

Lu 4851 fois

Notez


1.Posté par VVergoz le 06/07/2007 13:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'un des freins majeurs est la non remontée comptable des résas effectuées sur ces sites.
ça existe (en théorie) mais c'est encore trop rare et cette absence prive les agences d'un contrôle absolument nécessaire, a fortiori pour des réseaux.
Bon week end à tous...

2.Posté par amine le 13/07/2007 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
salam tu pe


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com