TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Smartbox : « Avec une licence nous n'aurions pu développer notre activité »

Axel Bernia directeur général de Smartbox


Rédigé par Michèle SANI le Dimanche 1 Mars 2009

Les coffrets cadeaux sont un produit nouveau qui bénéficie d'une croissance exponentielle. Ils sont de plus l'une des rares nouveautés arrivées ces dernières années dans la distribution avec cette particularité : ils n'entrent dans aucun des cadres juridiques qui règlementent jusqu'à ce jour les ventes de loisirs, de tourisme et de bien-être. Et pourtant ce sont bien ces activités qui en forment le coeur de métier. Gageons que la nouvelle réglementation lui réservera un cadre.



Les  coffrets cadeaux surfent sur la vague loisirs, tourisme et de bien-être. Ces produits bénéficient d'une croissance exponentielle et d'un vide juridique qui a vu l'arrivée de nouveaux acteurs
Les coffrets cadeaux surfent sur la vague loisirs, tourisme et de bien-être. Ces produits bénéficient d'une croissance exponentielle et d'un vide juridique qui a vu l'arrivée de nouveaux acteurs
Axel Bernia, directeur général de Smartbox, souhaite profiter de la nouvelle loi sur les forfaits.

Objectif : bénéficier de la mise en place d'une réglementation qui assurerait la protection du consommateur, responsabiliserait l'émetteur de coffrets-cadeaux et apaiserait les critiques des professionnels.

Smartbox qui emploie 500 salariés a exporté son concept dans 11 pays européens ainsi qu'aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil et au Japon.

En France l'entreprise a conforté en 2008 sa place de leader avec une part de marché qui dépasse les 70 % et un chiffre d'affaires de 242 M€.

Son directeur général déplore les vagues de critiques dont souffre le concept.
« Beaucoup de bruit pour rien », dit-il en donnant ces chiffres : 0,3 % de réclamations sur un total de 1,5 millions de chèques cadeaux vendus en France.

1,5 millions de produits vendus et 0,3 % de réclamations

« Nos produits, pour beaucoup un séjour hôtelier avec une prestation de service et jamais de transport, se situent au coeur des attentes des consommateurs.

Nous sommes un soutien pour l'activité des hôteliers et les prestataires de services ainsi qu'un produit d'appel pour les agences de voyages. Nous représentons certainement, une nouvelle gamme de produits à vendre quand elles perdront leur exclusivité. »


Dans l'état actuel de la réglementation, Axel Bernia refuse toute assimilation avec le métier d'agent de voyage étant donné la spécificité même de son activité. Il s'en explique.

«Les chèques cadeaux ont un rôle de monnaie d'échange donnant accès à des prestations de loisirs. Le principe même du produit laisse le choix aux consommateurs.

Nous ignorons quand et où ils souhaitent partir alors que la réglementation qui régit les agences de voyages exige que soient clairement stipulés dans le contrat de vente, les dates de départ, de retour, et le lieux de séjour, le type d'hébergement des clients etc.

Garantir les fonds déposés par des comptes séquestres

Avec une licence il nous était impossible de développer notre activité car nous étions incapables de respecter la législation »

Depuis 18 mois il a lui aussi rencontré à plusieurs reprises Luc Chatel puis Hervé Novelli afin de trouver des solutions qui soient en phase avec la législation en garantissant le consommateur des défaillances des sociétés émettrices.

Axel Bernia a engagé une réflexion sur la mise en place d'une procédure de remboursement de prestations non utilisées par les bénéficiaires des coffrets cadeaux. Il propose par ailleurs une parade aux conséquences d'éventuelles faillites des sociétés émettrices.

« En cas de liquidation de la société émettrice personne ne remboursera les acheteurs de coffrets et leurs bénéficiaires.

Les émetteurs de chèques cadeaux doivent mettre en place des règles de bonne gestion financière. En contrepartie des services vendus notre activité génère une trésorerie importante. Nous pourrions placer une partie de cette trésorerie sur des comptes séquestres»

242 millions d’euros en 2008

Smartbox® a annoncé avoir réalisé un volume d’affaires de plus de 242 millions d’euros en 2008 soit une croissance de 61% par rapport à 2007, selon les chiffres publiés dans un communiqué de presse.

Le groupe annonce 2,6 millions de coffrets cadeaux vendus en 2008 dans le monde, dont 1,6 million en France. "Cette performance a reposé d’une part sur la consolidation de sa position sur ses marchés d’origine (France et Belgique, sur lesquels elle détient plus de 75% des parts de marché), et d’autre part sur l’internationalisation progressive du groupe.', indique un communiqué.
Le groupe est notamment présent en : Allemagne, Danemark, Irlande, Italie, Portugal, Suède, USA, Brésil et Japon. Il prévoit de s'implanter en Chine en 2009.

Lu 13597 fois

Notez


1.Posté par Fabio C. le 18/03/2009 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce qui est étonnant c'est qu'il n'y ait jamais eu un véritable léver de bouclier au sujet de weekendesk d'abord et smartbox ensuite, mais qu'au contraire tout le monde se soit féliciter de sa réussite, alors que toutes les instances professionnelles, y compris les réseaux, se disaient prêt à mourir pour combattre le paracommercialisme...et ça c'était quoi alors?
En tout cas je les félicite d'avoir su tirer leur épingle du jeu et de la belle réussite qu'ils affichent, même si maintenant tout le monde fait des coffrets et qu'il faudrait une miseàjour du concept...

2.Posté par colson le 22/03/2009 19:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais si vous eordialeemtes Agent de Voyage et adhérent du SNAV mais sachez que le titre
de cette déclaration me choque.Nous avons non seulement réagi sur cette pratique illégale en ce qui concerne les forfaits touristiques et que nous avons obligé certaines entreprises à posseder une licence aujourdh ui et nous avons demandé pour l avenir
ces activités rentrent dans le rang et les obligations MEMES DROITS MEMES DEVOIRS
Nous restons à votre dispo pour plus d infos sur le sujet;
GCOLSON

3.Posté par RG le 26/03/2009 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un résumé de ce que sont ces coffrets Smartbox?

http://www.commentcamarche.net/forum/affich-9793005-smartbox-arnaque

Une belle arnaque effectivement!!!

RG

4.Posté par Shad le 27/03/2009 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah sacré RG!!!!
Je ne serai pas aussi définitif que toi, car quand des millions de gens utilisent ce produit, peut être y trouvent-ils satisfaction??? non??? réfléchis un peu
http://www.vacancesdeluxe.eu/Barriere-est-dans-la-boite_a1865.html

http://madame.lefigaro.fr/beaute/enquetes/491-massage-pour-tous

5.Posté par RG le 02/04/2009 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ah, les éditeurs se rebellent... :o) Attends cette année, ça va être assez drôle avec l'explosion des ventes, mais comme tu travailles certainement chez Smartbox, tu le sais déjà (d'où certainement ton énervement...).

Je peux te trouver autant de sites qui disent le contraire (ciao.fr, vacanceo etc...), et si UFC Que Choisir fait un papier, suivi de toute la presse écrite et des plus grandes radios et télévisions pour mettre en garde contre les Smartbox, il y a peut être une raison également, non?...!!

C'est toujours la même histoire : rien n'est fait malgré les plaintes et avertissements, jusqu'à ce que cela pête, et après on dira "mais pourquoi n'a t on rien vu venir" (tiens, ça rappelle une certaine crise financière...)

RdV dans 1 an...!!

RG

6.Posté par laurence le 08/04/2009 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons vendu week end desk , beaucoup, fin 2006 , car la nouveauté séduisait pour les cadeaux de Noel, mais nos clients se sont beaucoup plaint du comportement des hôtels et prestataires, pourtant signataires de tarifs négociés ! ( oui, nous avons de la place ..ah!non! pour week end desk, c'est complet !") depuis, nous avons cessé , car les grandes surfaces, à 2 pas, en vendent, nous ne voulons pas être de connivence et nous préférons nous démarquer, être professionnels.

7.Posté par shklonk le 20/06/2009 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le point de vue du "partenaire" :
Je suis hotelier, j'ai récemment reçu un avenant au contrat de "partenariat", deux point m'ont choqué :
1) L'hotelier s'engage à ne pas travailler avec d'autres prestataires proposant des offres concurrentes de smartbox (les autres coffrets)
2) Smartbox ne s'engage pas à faire figurer l'hotelier dans ses coffrets !
Autrement dit : un hotelier ne peut pas travailler avec d'autres coffrets cadeaux, mais n'est pas sûr de pouvoir travailler avec smartbox ! Si smartbox décide de ne pas faire travailler l'hotelier, celui ci n'a pas d'autre alternative, ou comment faire faillite ...
C'est ça le "partenariat" smartbox, complétement illégale, mais bon ... ils sont leader et tant qu'on ne leur dit rien pourquoi s'en priver ???

8.Posté par corinne le 11/07/2009 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
suite au post de schklonk... je suis aussi prestataire et dans cet avenant ce qui me choque le plus c'est que smartbox veut aussi nous "taxer" sur les nuits supplémentaires (donc hors coffret !) et là pour moi c'est carrément du racket !
A mon avis, ils vont avoir de plus en plus de mal à avoir des prestataires avec leur nouveau contrat et les clients vont encore en pâtir !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com