TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Snav Provence : tourisme œnologique, une convention ''rondement'' menée...

13 15 novembre - MS Camargue (Croisieurope)


Rédigé par Jean DA LUZ le Lundi 16 Novembre 2009

Plus de 70 participants ont assisté à la Convention du Snav Provence qui s'est déroulée du 13 au 15 novembre à bord du MS Camargue (Croisieurope) sur le thème du tourisme oenologique. De Lyon en Avignon en passant par Tain l'Hermitage, les organisateurs avaient réuni un plateau de choix pour évoquer, au fil de l'eau, une thématique appelée à un grand succès au cours des prochaines années.



Le MS Camargue (Croisieurope), l'un des 27 navires de la flotte de Croiseurope, a accueilli chaleureusement les participants de la Convention su Snav Provence
Le MS Camargue (Croisieurope), l'un des 27 navires de la flotte de Croiseurope, a accueilli chaleureusement les participants de la Convention su Snav Provence
Lucien Salemi, président du Snav Provence et ses administrateurs, n'ont pas failli à la tradition.

Ils ont drainé, comme chaque année, un maximum de personnalités de la profession et notamment Georges Colson, président du Snav, Raoul Nabet, président de l'APS, Marie-Christine Duboscq, présidente du Conseil Professionnel du Tourisme d’Accueil et quelques autres présidents de régions.

L'occasion pour les institutionnels de faire un petit rappel des dossiers (épineux) et des affaires en cours, notamment les délais et garanties BSP, ainsi que la Commission Sncf.

Georges Colson, a rappelé qu'il ne "lâchait pas l'affaire" et Raoul Nabet, évoqué les réformes en cours, soulignant l'importance du Snav régional qui, avec ses 265 adhérents sur un total de 3 300, représente 25% des licences APS.

Raison de plus, dirons-nous, pour regretter qu'il n'y ait pas eu davantage d'agences participantes à cette convention instructive et qui s'est déroulée dans une ambiance conviviale, ludique et professionnelle. Ceci alors même que sponsors et conférenciers avaient répondu présent.

Force est de constater que la vente de la destination France, avec tout le potentiel qu'elle recèle, a toujours beaucoup de mal à convaincre les professionnels...

Et pourtant, la clientèle ne manque pas, comme le souligne Michel Bernard, président du Groupe de travail sur le tourisme viti-vinicole à Atout France et membre du Conseil supérieur de l'Oenotourisme. Le potentiel se chiffre en millions de visiteurs et la concurrence fait rage.

De 80 euros pour une journée jusqu'à... 1 500 euros !

Et n'allez pas croire qu'il s'agit là d'un produit "parent pauvre".

Sachez que les amateurs déboursent entre 80 euros pour une journée en minibus en Beaujolais jusqu'à... 1 500 euros pour une cure de vinothérapie (sic) de 3 jours/2 nuits à Bordeaux !

Las, de nouveaux acteurs, parfois très border line, ont mis le secteur en coupe réglée, même si les agences réceptives comme rappelle la présidente du Conseil Professionnel du Tourisme d’Accueil profitent, elles aussi, de l'aubaine.

"De 3 agences réceptives en Gironde en 1988 on est passé à 28 en 2009", constate M.-C. Duboscq. Les évènements dédiés au vin se multiplient, à destination du grand public (SILOT à Lyon) mais aussi des professionnels comme Destination Vignobles.

Et la variété de la programmation ne cesse de s'enrichir. Dernier exemple en date : "Les Drives du Médoc", lancé par Gérard Pons Voyages, du 7 au 10 juillet 2010, qui attend 300 amoureux de la petite balle mais aussi des grands crûs pour découvrir des parcours au coeur du vignoble.

redynamiser l'offre de séjours oenotouristiques

visite-dégustation à Tain L'Hermitage à la cave Ferraton père et fils
visite-dégustation à Tain L'Hermitage à la cave Ferraton père et fils
Selon Michel Bernard, une enquête réalisée en France révèle que 7,5 millions de personnes ont déjà visité une cave et que la dépense moyenne des oeunotouristes s'élève à 120 euros par personne et par jour.

D'ici janvier prochain, le Conseil supérieur de l'Oenotourisme installé en mars 2009 et présidé par Paul Dubrûle, aura pour mission (entre autre) de rassembler tous les sites destinés à accueillir les touristes, créer un label national sur les 17 terroirs vitivicoles français et redynamiser l'offre commerciale de séjours oenotouristiques vendue ou proposée par les agents de voyages.

Pour toucher du doigt cette réalité, le Snav Provence avait organisé une visite-dégustation à destination des participants à Tain L'Hermitage à la cave Ferraton père et fils, suivie d'une conférence sur l'oenologie.

Speed dating : un workshop très rythmé

Les participants prennent la pose à Tain L'Hermitage (cliquer pour agrandir)
Les participants prennent la pose à Tain L'Hermitage (cliquer pour agrandir)
Parmi les conférenciers, Gilles Granger, DG de Vinivi.com, partenaire de Galileo, Stéphane Hémard, oenologue et Me Malika Lahnait, avocate d'affaires spécialisés dans le tourisme, sont également intervenus à des titres divers.

Au fil des paysages de la Vallée du Rhône, entre écluses et vignobles, agents de voyages et fournisseurs ont pu faire plus amplement connaissance dans l'après-midi, grâce au workshop très (trop ?) rythmé selon la formule du speed dating.

Le tout animé par notre excellent confrère Pierre Amalou et Jean Ghibaudo, directeur général d'Aliso Voyages (Sncm) et secrétaire général du Snav Provence.

La convention s'est achevée en beauté samedi soir.

D'abord grâce au talent du chef cuisinier du MS Camargue, qui a su affoler les papilles gustatives des participants, avec des petits plats arrosés de crûs succulents. Ensuite, grâce à un tournoi de poker endiablé, avec Jacky Pilo (Voyageurs Associés) en maître de cérémonie.

Une compétition qui a permis de révéler de nouveaux talents parmi les nombreux (mais prometteurs) absolute beginer qui ont su sortir, sans complexe, les vieux "briscards" du circuit.
Nous y reviendrons...

Lu 4538 fois

Notez


1.Posté par Cauvin Leo le 17/11/2009 09:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, ce voyage initiatique sur les vins, dont malheureusement je n'ai pas eu connaissances à temps, est tout à fait dans le vent.
J'avais ma propre agence de voyages en Allemagne jusqu'en 2004 et depuis 2000 j'avais en programme une semaine oenologique en Provence. Je m'adressais principalement aux propriètaires de boutiques de vins, mais aussi aux particuliers amateurs. De Pibarnon à Villars sur Var en passant par Porquerolles et qq chateaux du Var comme St Martin et la Font du Broc, nous visitions qq excellents vignoles. Je faisais les commentaires et j'organisais les sorties. Ce voyage fut un grand succés.
En ce qui concerne votre voyage, je regrette seulement qu'il ne comprend que les vignobles usuels - Rhône, Bordelais et Bourgogne - et que l'on oublie toujours les excellents vins du Sud-est, comme le Bellet ou le vin de Villars dans les Alpes-Maritimes.
Bonne journée. Léo Cauvin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com