TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Spa et thalasso : le banya passe à l'ouest


le Mardi 29 Octobre 2013

Aujourd'hui, plus besoin d'aller en Russie pour faire un banya, Ce bain de vapeur est arrivé dans les spas d'Europe et d'Amérique du nord. S'il s'agissait d'abord de séduire une clientèle russe de plus en plus importante, les Occidentaux en mal d'authenticité sont aussi conquis.



Spa et thalasso : le banya passe à l'ouest
Le banya, ou sauna russe, est un bain de vapeur chaude contrairement au sauna scandinave à chaleur sèche.

La température peut s’élever de 65 °C à 120 °C. De quoi nettoyer les pores en profondeur. Et pour activer la circulation du sang, on alterne la chaleur de la vapeur avec une immersion dans l'eau froide et... On s'auto-flagelle avec le venik : une sorte de balai fait de branche de bouleau.

Voilà pour le déroulement d'un soin traditionnel tel qu'on le pratique encore dans les établissements de Russie. Mais la tradition commence à passer les frontières.

Le banya a gagné l'Europe et l'Amérique du nord. New York recense plusieurs établissements proposant souvent une expérience authentique.

Tout comme le Bear and Birch, dans le New Jersey ou le South-Western Bathhouse, près de Toronto, qui comporte également un salon de thé traditionnel. A Paris, le village russe a ouvert son Banya fin 2011. Des lieux très courus par la diaspora russe et les amateurs de soins traditionnels authentiques.

Pour ceux qui préfèrent un peu plus de sophistication et un peu moins d'authenticité, les spas de l'hôtellerie haut-de-gamme et luxe se dotent également de banya. L'ancien top model Julia Lemigova, russe et passionnée de plante, s'est inspirée du banya pour créer la marque Russie Blanche en hommage aux soins de son pays.

Les produits sont à bases de plantes adaptogènes et axés detox. Tout comme les rituels inspirés du banya qui ont été mis au point dans le spa éponyme.

On retrouve par ailleurs ces rituels dans des spas de l'hôtellerie haut-de-gamme et luxe comme au Spa Osmose, au Crown Plaza de Liège, au palace parisien Le Bristol ou encore au spa du Burgundy.

Dans les 5 étoiles aussi

Les stations de ski font partie des destinations où ce bain de vapeur est de plus en plus courant.

"Nous avons doté notre espace de relaxation d'un banya pour satisfaire une clientèle russe très importante", explique Agnès Girard, la Pdg du groupe Les Monagnettes qui possède le Hameau du Kashmir‎ à Val Thorens.

A Courchevel, le Chabichou hotel & spa a été un des premiers à se doter d'un banya-sauna dès 2011.

Enterré sous les pistes, directement accessible depuis les chambres, mais ouvert également à la clientèle extérieure, il fait pleinement partie de l' "expérience multi-sensorielle" au même titre que le hammam parfumé aux huiles essentielles, le bain polaire, la fontaine de glace, les douches hivernales et tropicales au choix, ou la surprenante grotte de sel permettant de se remplir les poumons d'air marin grâce à un système de pulvérisations salin.

Lu 2413 fois

Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com