TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Suppression d'emplois : les négos ont démarré chez CWT et Amex

Kenneth Chenault (AMEX) veut éliminer 8,5% des emplois


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Lundi 18 Février 2013

Le business travel est touché directement par la révolution digitale. Chez Carlson Wagonlit comme chez Amex des négociations avec les partenaires sociaux sont en cours pour supprimer des emplois. Près de 200 sont en jeu chez Carlson tandis que chez Amex, le mot d'ordre du big boss américain, Kenneth Chenault, est d'éliminer 8,5% des emplois.



L'annonce Par Kenneth Chesnault, le CEO monde d'Amex de la suppression de 5400 emplois a été pour le moins brutale. - Photo Fotolia
L'annonce Par Kenneth Chesnault, le CEO monde d'Amex de la suppression de 5400 emplois a été pour le moins brutale. - Photo Fotolia
Bertrand Mabille a annoncé la couleur début janvier, la fermeture de plusieurs plateaux d'affaires, notamment en province, avait pour conséquence de réduire la force de travail.

Et le patron de CWT France justifiait cette réorganisation par le fait que près de 50% des commandes des entreprises clientes allaient être gérées en ligne, sans aucun besoin d'intermédiation humaine.

Le PSE tablait donc sur la réduction de 194 emplois et les employés de Lyon et de Marseille se voyant proposer un reclassement à Saint-Étienne, ceux de Strasbourg à Belfort et ceux de Nanterre au siège de CWT Paris 15e.

CWT se montre un peu plus généreux qu'en 2012 sur les conditions de départ. par exemple, un employé avec 15 ans d'ancienneté devrait partir avec 18200 euros et six mois de salaire alors qu'en 2012, le même employé se voyait proposer 16 000 euros et six mois de salaire.

Le comité central d'entreprise a rendu son avis le 12 février dernier et les consultations vont s'enchaîner jusqu'au mois d'avril...

La France touchée par la réduction des emplois

Du côté d'Amex, direction et syndicats sont beaucoup moins transparents pour l'instant même si les négociations sont en cours.

"Il est trop tôt pour divulguer quoi que ce soit et rajouter ainsi du stress au personnel".

Il est vrai que l'annonce Par Kenneth Chesnault, le CEO monde d'Amex de la suppression de 5400 emplois a été pour le moins brutale.

Elle a surtout surpris chez Amex de ce côté-ci de l'Atlantique qui avait réussi à éviter un PSE en 2012 alors que l'entreprise les avait enchaînés en 2009, 2010 et 2011.

Or, La France, étant le second marché le plus important après le marché américain pour l'activité de business travel d'Amex, elle est obligatoirement touchée par la réduction des emplois.

L'activité de business travel d'Amex en France compte encore 1300 employés.

Kenneth Chenault souhaitait réduire de 8,5% le nombre d'employés au niveau mondial. On peut donc s'attendre à ce que ce soit le cas pour la filiale française...

Lu 2199 fois

Tags : amex, cwt
Notez


1.Posté par pascaline le 19/02/2013 13:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je fais partie de l'équipe concernée à Strasbourg et de ce fait je voudrais apporter un démenti quant à l'information suivante " l'équipe de Strasbourg se voyant proposer un reclassement à Belfort" ! Cela est totalement faux !
Merci à la journaliste de vérifier ses sources

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 08:45 Macao : 5 TO en éductour avec Air France


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com