TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Surcharges : TourCom prêt à engager une action commune avec Afat

''demander des comptes aux compagnies et négocier avec les TO''


Rédigé par Jean DA LUZ le Jeudi 26 Juin 2008

Alors que l’Afat a sommé ses fournisseurs de répercuter la baisse du dollar sur le prix de leurs prestations, Richard Vainopoulos a souhaité réagir. Son avis : ne pas se tromper de combat et de stratégie. Au contraire, il souhaite demander des comptes aux compagnies aériennes et négocier avec les TO.



"Je suis ravi que Jean-Pierre Mas rejoigne ma position sur les compagnies aériennes, rappelle le président de TourCom dans un communiqué.

Il est en effet plus que scandaleux de facturer des surcharges carburant : à quatre mois du départ, les compagnies aériennes ne subiraient pas de préjudices financiers en n’ajoutant pas des surcharges sur le prix de vente TO.

Nous sommes en présence d’un système opaque et les compagnies aériennes doivent s’expliquer sur la manière dont elles calculent leurs surcharges.

A ce sujet, c’est au Snav de prendre ses responsabilités et d’alerter les compagnies aériennes. Dans le cas contraire, je suis tout à fait partant pour engager une action commune avec Jean-Pierre Mas.

Il faut privilégier la concertation avec les TO

En revanche, je ne partage pas son idée concernant la répercussion de la baisse du dollar sur les tarifs pratiqués par les TO. D’abord parce que le taux du dollar a joué le rôle d’amortisseur en permettant de limiter la hausse du prix du carburant qui serait encore plus cher si le dollar était fort.

Ensuite parce que si certains TO achètent leurs services en euros, d’autres continuent de travailler avec le dollar. Il faut donc arrêter d’attaquer systématiquement les TO et privilégier avec eux la concertation.

Enfin, outre le fait que les TO ne sont pas prêts à collaborer avec l’Afat, je souhaite à Jean-Pierre Mas bon courage pour sa campagne de publicité qui risque de lui poser problème pour gérer ses contradictions.

Comment expliquer à un client qu’il va payer moins cher alors que le prix du pétrole va probablement continuer d’augmenter et sera forcément répercuté sur le prix de son voyage ? Difficile à justifier, sauf à ce que l’Afat décide de ne pas répercuter les surcharges à ses clients.

Mais, dans ce cas, il crée un problème commercial à ses adhérents."

Lu 2276 fois

Notez


1.Posté par ponsetp le 26/06/2008 09:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout à fait d'accord avec Mr Vainopoulos. Je n'aimerais pas être adhérent AFAT dans les jours à venir quand il va falloir répondre aux clients.
Coté communication c'est surement un bon coup mais il va falloir le gérer avec tous les risques que ça comporte tant vis à vis des adhérents qui vont devoir assumer les engagaments de leur réseau que du coté des clients qui risquent d'être déçus et de se tourner vers la DGCCRF.


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com