TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Surcharges : le rendez-vous raté de la Distribution profitera-t-il aux TO ?

le CETO veut désintermédiariser


Rédigé par Jean DA LUZ le Mercredi 2 Juillet 2008

Jean-Pierre Mas, a-t-il ouvert la boîte de Pandore, en lançant une campagne "chevalier blanc" sur les prix, vilipendant les vilains TO qui ne répercutent pas la baisse du dollar ? Bien malin qui saura le dire. Une chose est certaine : la production qui songe depuis plusieurs années à réduire coûte que coûte les frais de distribution (*) de ses produits, pourrait être tentée de tirer profit de l'occasion. Le fera-t-elle pour autant ? En a-t-elle les moyens ? Voire.
Lire l'éditorial de Jean da LUZ



Une Distribution incapable d'accorder ses violons et de se mettre d'accord sur les enjeux majeurs auxquels elle est confrontée...
Une Distribution incapable d'accorder ses violons et de se mettre d'accord sur les enjeux majeurs auxquels elle est confrontée...
Le patron d'Afat Voyages, à la recherche d'un exutoire pour son réseau s'est-il trompé de cible ?

Ou tout simplement a-t-il pensé que les voyagistes feraient un bouc expiatoire plus docile que les compagnies aériennes ?

Allez savoir. En tout cas il a un mérite incontestable : celui de faire bouger les lignes. Et force est de constater que, de ce point de vue, c'est plutôt réussi...

En effet, fallait-il rester bras croisés à assener jour après jour des surcharges carburant quitte à paser pour le profiteur de service, celui que la clientèle accuse de se gaver sur son dos et de ne pas respecter les conditions de vente ?

Certainement pas. Fallait-il pour autant désigner du doigt les producteurs, style "ce n'est pas moi c'est lui" ? Probablement pas. En effet, pourquoi ne pas s'attaquer plutôt aux transporteurs aériens ?

Le différentiel euro/dollar représente 6% pour les 6 derniers mois

Ceux qui ont su habilement, en jouant du taux de couverture pétrolière, faire des économies substantielles tout en appliquant inexorablement les hausses du carburant ? Suivez mon regard...

Et sur ce sujet, Jean-Pierre Mas s'était trouvé un allié (?), plutôt inattendu, en la personne de Richard Vainopoulos prêt, selon ses déclarations, à suivre le réseau toulousain dans une action visant les compagnies.

Probablement trop compliqué, trop long et à l'issue incertaine. Tandis que c'est ici et maintenant que les agences peinent, jour après jour, à fournir des explications plausibles à leurs clients...

La réaction des TO ne s'est pas faite attendre. Dans un courrier, le CETO, par la voix de son président René-Marck Chikli, vient de se fendre d'une missive au président d'Afat Voyages.

En substance, il lui dit que son Association est tout aussi préoccupée par le pouvoir d'achat des consommateurs et lui rappelle, au passage, que les frais de la Distribution sont, en France, de 50% supérieurs au reste de l'Europe, alors que le différentiel euro/dollar lui, ne représente que 6% pour les 6 derniers mois.

Et qu'en désignant à la vindicte publique les voyagistes, il jette "l'opprobre" sur toute une profession qui n'en a pas besoin...

La Distribution, incapable d'accorder ses violons...

En conclusion, il l'invite à réfléchir, ensemble, sur la baisse des tarifs de désintermédiarisation. Le message est loin d'être subliminal.

De là à brandir la menace que les TO, aux moins les adhérents du CETO, pourraient revoir le montant de leurs commissions, il n'y a qu'un pas que René-Marck Chikli se garde bien de franchir.
A juste titre, car il y a loin de la coupe aux lèvres...

A ma droite la Production. Morcelée, divisée et loin d'être unanime sur l'opportunité d'une telle démarche. A ma gauche, la Distribution, tout aussi atomisée et affaiblie. Des proies toutes désignées pour les compagnies aériennes qui divisent pour mieux régner et font la pluie et le beau temps.

Bref, c'est pas gagné. Mais on peut regretter le rendez-vous raté de la Distribution, incapable d'accorder ses violons et de se mettre d'accord sur les enjeux majeurs auxquels elle est confrontée.

Faute de concertation, elle est une fois de plus en première ligne, dos au mur et face aux reproches de sa clientèle. Chez les mineurs, on parlait du lampiste. Comme il n'y a plus de mine, on peut plus prosaïquement appeler ça le dindon de la farce...

CI DESSOUS LE COURRIER DU CETO A AFAT

Reponse_du_CETO_a_AFAT.pdf Réponse_du_CETO_à_AFAT.pdf  (678.29 Ko)


Lu 5303 fois

Notez


1.Posté par Sayed EL SOL le 03/07/2008 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AFAT / CETO ou plus précisément Distributeurs / Producteurs : L’opération de marketing d’AFAT (Jean Pierre MAS) à le mérite de mettre les choses au claire (d’enlever le masque de l’hypocrisie) avec les attentions de CETO vis-à-vis des distributeurs et leur rémunération.
M. CHIKLI, vous dite que le coût des distributions en France est de 50% supérieur au reste de l’Europ. Mais vous ne donnez pas des précisions et un tableau de bord pour mieux justifier votre argument. Si vous parliez des commissions et surcomm., la faut communiquer les ratios sur les quelles vous avez basé votre chiffre.

C’est vrais il faut travailler et dialoguer ensembles Producteurs et Distributeurs pour donner une image des acteurs du Tourisme avec un grand T et de Professionnalisme avec un grand P.
Bonne journée


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com