TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





TQ3 : pas de bouleversement pour TourCom en 2006

Changement de décor


Rédigé par Herve Ducruet - herve.ducruet@tourmag.com le Mercredi 4 Janvier 2006

Dans le grand bouleversement qui se dessine dans la paysage du voyage d’affaires, Arnaud Ameline, le directeur de TQ3 France a souhaité apporter quelques précisions sur les cessions qui se dessinent dans le voyage d’affaires et l’avenir de ses relations avec le réseau Tourcom.



Hier, le Groupe TUI annonçait avoir conclu la vente de TQ3 Travel Solutions Management Holding, sa filiale spécialisée dans les voyages d'affaires au groupe néerlandais BCD Holdings. La cession doit toutefois être entérinée par le conseil de surveillance et les autorités de la concurrence.

Car ça bouge dans le paysage du voyage d’affaires. « Hier, il y a eu plusieurs annonces. D’une part, TQ3 a annoncé qu’il rompait amicalement ses liens avec Naviguant.
Une rupture qui privait TQ3 d’une couverture mondiale », précise Arnaud Ameline, le directeur de TQ3 France. Néanmoins, Naviguant reste propriétaire de la joint venture.

« Il était préférable de se recentrer sur les métiers d’origine... »

Dans un second temps, BTI, réseau concurrent qui présente la même structure que TQ3, annonce la rupture entre les deux piliers du réseau : World Travel, derrière laquelle on trouve la holdin BCD et Hogg Robinson.

« Dans un troisième temps, World Travel, qui venait de se désengager de BTI a racheté les actifs de TUI dans TQ3. » Sur les raisons de la vente, Arnaud Ameline est on ne peut plus clair.

« Avec TUI, nous n’étions pas dans le même core business. Le Groupe était clairement positionné sur le segment loisirs. Avec son introduction en bourse, et toutes les fluctuations que cela pouvait générer, les synergies étaient peu évidentes, il était préférable de se recentrer sur les métiers d’origine. »

Qu’est ce que cela va changer concrètement ? Pour le réseau Tourcom, partenaire privilégié de TQ3, ce bouleversement de paysage du voyage d’affaires ne jouera pas cette année.


Hogg Robinson pourrait bien rapidement se retrouver orphelin


« Nous attendons de voir comment cela va se passer mais pour ce qui est des contrats passés pour l’année 2006, ils seront appliqués et notre collaboration continue sans aucun problème », précise Richard Vainopoulos, le président du réseau.

De son côté, Arnaud Ameline confirme que rien n’est remis en cause avec le réseau.
Wait and see donc. Mais ces mouvements et ces rapprochements pourraient bien en laisser quelques uns sur place.

En perdant World Travel comme partenaire privilégié, notamment sur les Usa, Hogg Robinson pourrait bien rapidement se retrouver orphelin. Et une grosse partie des clients en compte chez le cessionnaire pourrait bien les suivre lors d’un prochain… appel d’offre !

Lu 1448 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com