TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Taxe aérienne : redescendre sur terre...

nouvelle taxe sur les billets ''dès l'année prochaine'' ?


Rédigé par Jean DA LUZ - redaction@tourmag.com le Mardi 30 Août 2005

Jacques Chirac qui, comme chacun le sait, règle scrupuleusement tous ses billets d'avion, n'a pas encore abandonné l'idée d'une nouvelle taxe aérienne destinée à aider au développement du tiers monde. Le président a demandé à cet effet à son gouvernement de mettre en place "dès l'année prochaine" une taxe sur les billets, afin de créer, espère-t-il, un effet boule de neige.



Est il judicieux de taxer une nouvelle fois les billets alors que les prix du pétrole flambent ?
Est il judicieux de taxer une nouvelle fois les billets alors que les prix du pétrole flambent ?
On ne peut que souscrire favorablement au principe de cette mesure, si elle n'était davantage dictée par un besoin de reconnaissance en matière de politique étrangère que par souci de "quart-mondisme".

On peut également s'interroger sur la justesse du moment choisi. En effet, est-il pertinent alors que le pétrole flambe et que les taxes et les surtaxes dépassent parfois le prix du billet lui-même, d'asséner une taxe supplémentaire au consommateur ?

Une taxe qui, si elle voyait le jour, s'appliquerait sans discrimination à tous les passagers et à toutes les compagnies qui en reverseraient ensuite le montant à l'État. On évoque, selon certaines estimations, un surcoût de 5 dollars par billet en classe éco et de 20 dollars en classe affaires.

La profession toute entière une nouvelle fois "taxée" ?

Et les conjoncturistes de s'extasier sur les montant des sommes recueillies (tu m'étonnes) de plusieurs centaines de millions d'euros par an. Mais se sont-ils interrogés sur les effets qu'une telle mesure anti-économique pourrait avoir sur les passagers ?

Avec un pouvoir d'achat en très nette baisse, il y a fort à parier que nos compatriotes (et d'autres pays européens) diminuent voire reportent sur d'autres moyens de transport leurs déplacements vacances et loisirs. Et ce serait alors la profession toute entière qui serait une nouvelle fois "taxée".

Alors, M. le Président, vous qui tutoyez quotidiennement les sommets de la politique... ce serait bien de temps à autre de redescendre sur terre !

Lu 8144 fois
Notez


1.Posté par Jacqueline Ringeard le 31/08/2005 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui.. tout ceux a qui j'ai parlé de cette taxe pour les pays du tiers monde etait d'accord avec!
Votre article n'a aucun sens... ou alors vous vouliez connaitre l'opinion des usagers! Et bien c'est fait: si on rajoute 0,05% sur chaque billet d'avion, personne de mon entourage prendra le train pour faire un A/R FRANCE-BRESIL!!
Trouvez vous un sujet plus juteux pour faire de la demagogie!

2.Posté par Michel Tschann le 31/08/2005 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette taxe est une aberration:+ contraire au principe d'universalité budgètaire+ contraire à la liberté de circulation européenne: pourquoi les francais seraient ils taxés pour circuler en Europe et pas les autres européens+ surtout elle servira une fois de plus à crèèr un "machin" avec président, directeur général, secrètaires, voitures de fonction qui ponctionnera 90% des fonds récoltés+ et pourquoi sur les voyages, pas sur les telephones portables, le cinéma, les super marchés ..... ou les frais de voyages et réception de l'ElyséeBon voyage quand mememichel tschannprésident - syndicat des hoteliers Nice cote d azur

3.Posté par egizia le 31/08/2005 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est étonnant de voir un professionnel du tourisme azuréen s'exiter ainsi contre une taxe dont l'objectif est tout à fait louable.
Prenons un seul exemple celui de l'aéroport de Nice: des chariots à bagages avec pièces comme dans les supermarchés, des parkings parmi les plus chers de France et sans vrai tarif longue durée, un bus pour le centre ville à prix d'or, des taxis qu'il a fallu encadrer par des vouchers comme dans le tiers monde, le wi-fi hors de prix... En voila des aberration...
Balayez devant votre porte, Monsieur le président d'un machin!

4.Posté par Weiss Patrice le 31/08/2005 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Assez d'accord avec les deux commentaires ci-dessus, en effet, un France Brésil restera de l'aérien sans nul doute, mais pourquoi seul l'aérien serait-il mis à contribution ? Pourquoi, dès lors que l'on taxe le transport des personnes, ne pas taxer le ferroviaire (la peur du fonctionnaire ?) ou le transport en autocar, ou les croisières voir les tickets de métro et le transport urbain en général etc. Quelle jolie moisson alors !
Certes le tiers-mondisme est aimable dans les péroraisons de salon, mais n'oublions pas le pavé dans son propre jardin avec la misère bien de chez nous. Décidément, les français sont bien toujours les maîtres dans l'art de la création de nouveaux impots.
Bonne journée!

5.Posté par irish chrys le 31/08/2005 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis tout à fait d'accord avec le post de Michel Tschann. En effet quelqu un peut il m'expliquer quel est le rapport tiers monde / taxes sur billets d'avion. Pourquoi ne pas taxer les véhicules diesel, les cigarettes, les loteries, le papier toilette... ? mais où va-t-on ? la solidarité c'est très bien mais il ne faut pas l'imposer. il y a déjà assez de taxes sur un billet d'avion. Que ce soit les gens qui triiment toute l'année pour partir en vacances en avion ou même les voyageurs fréquents, je trouve inadmissible de taxer encore plus les bilets d'avion qui le sont déjà assez. A quand la taxe pour les chomeurs, les seniors, les mères célibataires... ? on ne peut guérir toute la misère du monde

6.Posté par charles le 01/09/2005 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les intervenants de ce débat me paraissent bien peu solidaires et il est étonnant de les voir s'énerver pour quelques euros de plus.
Le rapport entre tiers monde et transport aérien?
Premièrement, c'est tout simplement que celui-ci est le symbole de notre immense richesse face aux plus démunis
(il y a des gens qui "triment" ici pour se payer un billet pour voir les éléphants en Afrique, là-bas il y en a qui "triment" uniquement pour survivre.
Deuxièmement: si nous sommes capables d'acheter plusieurs centaines d'euros un billet pour aller profiter du soleil des plus pauvres que nous, il parait judicieux d'ajouter quelques piècettes pour "partager" un peu. Car ce n'est pas, vous en conviendrez, les compagnies aériennes, les chaînes hotelières et les voyagistes (dans leur grande majorité) qui contribuent à une meilleure répartition des richesses potentielles induites par le tourisme au contraire.
Je ne crois pas que Tourmag soit le lieu pour faire du pro ou de l'anti-Chirac et il est regrettable de manquer de déontologie à ce point. Ce site est-il fait pour les touristes et les gogos du tourisme de masse ou pour les voyageurs et les pros du voyages?

7.Posté par Coventry Fed le 01/09/2005 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Egizia: En voila un sujet interessant! Je suis tout a fait d'accord avec ce que dit Egizia! IL y aurait tellement a dire sur la qualite des ptits hotels nicois... .... ... ... ... en voila un autre beau sujet!

8.Posté par J.J. Lasne le 09/09/2005 01:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout a fait d' accord! J' ai personnellement envoye un courriel a l' Elysee en ecrivant qu' il y en avait assez d' utiliser l' industrie du tourisme comme une vache a lait ou la poule qui pond les oeufs en or... En 10 ans, j' ai vu les taxes sur les billets augmentes au moins quatre fois plus et sans compter maintenant les surcharges due au cout du petrole.En addition, l' Afrique recoit deja enormement d' aides financiere et autres; aides qui generalement ont servi a corrompre des regimes dictatoriales sans scrupules. L' Afrique est devenu un continent en "welfare" c' est a dire un continent d' assistes sociaux qui n' aboutiront jamais a rien avant qu' il n' y ait un changement de regimes dans plusieurs pays, un reveil des populations et l' arret definitif de tendre la main pour faire la quete...

9.Posté par Bubu le 21/09/2005 11:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment du grand n'importe quoi!
On veut augmenter les taxes pour lutter pour les pays du tiers monde mais ca va servir a quoi?
1) Ils pourront financer leurs nouveaux avions présidentiels(comme la polémique avec Airbus)?
2)La femme du président viendra en France depenser l'argent qui doit servir a lutter contre la pauvreté?
3)Augmenter les frais de transport de certaines grandes entreprises qui en seront affecter!

Pourquoi on fait pas une taxe sur l'Essence?
C'est tout aussi intelligent que cette taxe sur les billets d'avions!
Qui plus cela va fragiliser les compagnies aériennes qui sont déjà afflaibli dans le contexte actuel!
Moi je suis opposé a cette taxe non pas pour ne pas aider ces pays mais pour éviter d'allourdir les charges qu'on les compagnies aériennes!

10.Posté par dessans le 29/11/2005 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ras le bol !!!!!!!!!!!!!


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Septembre 2006 - 19:41 Aérien : Unitaid collectera la « taxe Chirac »


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com