TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thai mise sur l'A380 pour la reprise de la Thaïlande et l'envol de la Birmanie

seconde ligne après Francfort à bénéficier de cet appareil


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Vendredi 19 Avril 2013

Depuis le 31 mars, Thai Airways utilise un Airbus A380 tri-classe pour assurer la ligne Paris-Bangkok. C'est la seconde ligne après Francfort à bénéficier de cet appareil, avant Londres. Un timing plutôt malin puisque la Thaïlande a, à nouveau, le vent en poupe et que Bangkok reste la destination asiatique la plus vendue, selon les statistiques du BSP.



Depuis le 31 mars, c'est donc un A380 à la configuration classique First/Business/Eco qui a pris le relais, rajoutant ainsi 17% de capacité avec un seul vol quotidien.  - Photo Thai
Depuis le 31 mars, c'est donc un A380 à la configuration classique First/Business/Eco qui a pris le relais, rajoutant ainsi 17% de capacité avec un seul vol quotidien. - Photo Thai
"Avec l'A380, nos clients ont le plaisir de retrouver nos couleurs et notre service", explique Jean-Michel Nasse, le directeur commercial de la compagnie en France.

Il est vrai que Thai Airways utilisait jusqu'à présent des B-777 loués à Jet Airways pour assurer le vol.

Depuis le 31 mars, c'est donc un A380 à la configuration classique First/Business/Eco qui a pris le relais, rajoutant ainsi 17% de capacité avec un seul vol quotidien.

Les 12 fauteuils de Première classe répondent particulièrement à une demande asiatique même si en 2012, la clientèle française sur ce produit a tout de même participé à hauteur de 34% du remplissage.

En haute contribution, c'est plutôt sur la classe Affaires, forte de ses soixante sièges que Jean-Michel Nasse fait le forcing.

Pour autant, Thai Europe s'est retirée l'année dernière des accords corporate passés en commun avec les autres membres de la Star Alliance.

"Nous gagnons en efficacité à négocier directement et seuls les contrats corporate"

"C'était une usine à gaz. Nous nous sommes rendus compte que nous gagnons en efficacité à négocier directement et seuls les contrats corporate avec les entreprises", explique le directeur commercial.

"Il y a quinze ans lorsque nous avons mis en commun nos forces commerciales, Thai Airways était moins connue. Elle bénéficiait de la notoriété d'autres membres de l'alliance mais aujourd'hui, nous pouvons faire cavalier seul."

Sur les quatre commerciaux dédiés au marché France, l'un d'eux est particulièrement chargé des relations corporate.

Mais Thai Airways va devoir aussi batailler pour commercialiser au prix le plus juste l'étage du bas de l'appareil dédié à la classe Eco.

C'est sur cette classe que la concurrence d'autres compagnies asiatiques et des redoutables compagnies du Golfe se font le plus ressentir et pourtant entre Paris et Bangkok, ce sont les clients français qui pèsent pour 89% du remplissage de la classe Eco !

"Il y a dix ans, nous contrôlions 35 à 40% du marché entre Paris et Bangkok. Aujourd'hui, nous sommes descendus à une part qui se situe entre 25 et 30% et l'objectif, avec l'A380 est de regagner au moins cinq points", prévient Jean-Michel Nasse.

Politique tarifaire équilibré entre TO, réseaux classiques et agences en ligne

L'attrait d'un appareil qui n'a pas encore été testé par le plus grand nombre, la ligne non stop et une opération quotidienne alors qu'Air France ne vole pas tous les jours sont autant d'avantages qui devraient permettre à Thaï Airways d'arriver à ses fins... mais avec le prix le plus juste.

Et pour obtenir un yield intéressant, la compagnie a peu à peu modifié sa position commerciale. Les agences en ligne, imbattables lorsqu'il s'agit d'écouler des promotions sont moins performantes que les réseaux classiques lorsqu'il s'agit de tarifs plus élevés.

"Aujourd'hui nous avons une politique tarifaire plus équilibrée entre les agences en ligne, les réseaux classiques et les tour-opérateurs qui remplissent toujours 15 à 20% des sièges". Quant aux ventes directes internet, elle pèsent "entre 10 et 15%", soit près de la moitié des ventes directes réalisées par la compagnie.

Après les protestations sociales, les grandes inondations de 2011, la destination Thaïlande revient à un niveau de fréquentation plus habituel. Mais la Birmanie, pourtant limitée par son infrastructure hôtelière insuffisante, lui fait de plus en plus de concurrence.

Denpasar est déjà la première destination au delà de la Thaïlande commercialisée par Thai Airways en France.

On le voit, le potentiel est bien là pour un appareil comme l'A 380...

Lu 2600 fois

Tags : thai
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 18:03 Aigle Azur en eductour au Portugal


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com