TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thaïlande : faites du shopping ''pas bête''...

attention à la protection de la faune


Rédigé par La Rédaction - redaction@tourmag.com le Mercredi 3 Novembre 2004

Afin d'éviter à vos clients des déboires à la Douane, l'OT de Thaïlande donne quelques conseils pratiques en matière de shopping dans le cadre de la protection de la faune. N'hésitez pas à prévenir vos clients en partance en leur re routant simplement cet article grâce à la fonction "envoyer à un ami" en haut de page.



Les hippocampes sont protégés
Les hippocampes sont protégés
Dans le cadre de la protection de la faune de la Thaïlande, l'OT recommande aux touristes d’être vigilants avec leurs achats. En effet, si la plupart des articles réalisés à partir d’animaux, sacs ou ceintures en peau de crocodile par exemple, sont commercialisés légalement, il est possible de se voir proposer des produits dont l’origine est incertaine.

Il est de la responsabilité de tous de savoir ce qui est conforme ou contraire à la loi. Cette vigilance de chacun évite de soutenir les trafics de réseaux illégaux, souvent très cruels envers les animaux sauvages. 

Parmi les produits à éviter, citons l’ivoire, qu'il s'agisse de bracelets, colliers, bagues ou statues. L'écaille de tortue également, car sur les cinq espèces de tortues marines répertoriées dans les eaux de la Thaïlande, toutes sont protégées. Les coquilles de palourde sont aussi protégées et il est illégal d'en acheter.

En cas de doute, mieux vaut s'abstenir...

Les hippocampes ou chevaux de mer sont maintenant protégés et en acheter est illégal. Les tigres et autres grands chats asiatiques (léopards ou chats d'or asiatiques, etc.), sont tous protégés par le droit national et international. Acheter une peau de tigre, un crâne, des griffes, des dents ou des os, est totalement illégal.

Certains papillons et coléoptères sont protégés, mais peu de personnes connaissent les espèces concernées. Il est courant de voir des cadres contenant des papillons épinglés aux côtés d'autres insectes et il s'agit dans la plupart des cas de ventes parfaitement légales.

Mais il peut arriver que dans un cadre contenant trois grands papillons, deux puissent être des spécimens légaux et le dernier, un spécimen protégé, interdit à la vente. En cas de doute, mieux vaut s'abstenir que de prendre part à un trafic illégal, d'autant que les sanctions peuvent aller jusqu'à 4 ans en prison.

Lu 676 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com