TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thaïlande : la crise aurait coûté 6,15 milliards d'euros à la destination

le programme de relance n'est pas encore chiffré pour la France


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 6 Janvier 2009

Le blocage de l’aéroport de Bangkok le mois dernier a laissé des traces dans la mémoire des voyageurs. Si le vol direct d’XL Airways sur Phuket tire son épingle du jeu, les vols réguliers sur Bangkok souffrent encore. Le marché français est le 3e en Europe. Autant dire que les aides financières promises par les autorités thaïlandaises seraient les bienvenues.



Les tour-opérateurs programmant la destination ont reçu la bonne nouvelle juste avant Noël : l’administration touristique de Thaïlande est prête à financer un plan de relance de la destination après les événements de Bangkok.

Après tout, la France est un marché important : le troisième d'Europe.

Une opération Amazing Thaïland, Amazing Value est en préparation.

A l’Office de tourisme thaïlandais de Paris, on précise que cette opération est convenue sur du moyen et long terme.

Il ne s’agit pas d’une réaction marketing immédiate pour pallier à la baisse des visiteurs après les événements. Chaque producteur est donc tenu de préparer son propre plan de relance selon les produits qu’il souhaite promouvoir.

Bilan chiffré du blocage de l'aéroport de Bangkok

Entre le 25 novembre et le 4 décembre, le blocage de l'aéroport a des conséquences durables sur l'industrie touristique.
D'après une association professionnelle thaïlandaise, le chiffre d'affaires 2008 du tourisme pourrait baisser de 15 à 20% sur le chiffre enregistré en 2007, de 547 milliards de Bahts. Les conséquences négatives devrait continuer sur la même lancée au moins sur le premier trimestre 2009.
Pour la Banque de Thaïlande, le coût total de la crise aurait couté au pays 290 milliards de bahts, soit 6,15 milliards d'euros.

Les TO font des propositions aux autorités de tutelle

L’office reçoit actuellement chacun d’eux pour définir ensemble le financement de chaque opération. Puis l’ensemble des propositions sera soumis aux autorités thaïlandaises de tutelle qui décidera, en fin de compte, des budgets attribués.

L’Office de tourisme estime avoir déjà bien accompagné le lancement de la ligne charter direct Paris-Phuket et l’ouverture du club Lookea.

Le balnéaire thaïlandais est l’un des rares produits sur lequel les producteurs ont un peu de visibilité, notamment grâce au vol direct sur Phuket. A l’inverse, les produits dont les vols passent via Bangkok sont plus difficiles à commercialiser.

Plus alarmant encore pour la profession, l’Office avance une explication sur la baisse de popularité des circuits : les clients ayant déjà effectué un premier voyage en Thaïlande n’ont plus besoin des services des tour-opérateurs pour leurs voyages suivants.

Autant dire qu’il faudra faire preuve d’imagination dans les projets à présenter aux autorités thaïlandaises.

Lu 1157 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com