TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thalassothérapie : "On confond encore thalasso et balnéo"

L'interview de Philippe Gomez, président du syndicat national de la thalassothérapie


Rédigé par Michèle SANI le Mardi 14 Octobre 2014

Rencontré au récent work shop « Thalasso Bretagne » Philippe Gomez a deux casquettes. Il est directeur du Relais Thalasso de Bénodet (groupe Phélippeau) et , depuis près de trois, président du syndicat national de la thalassothérapie.



Philippe Gomez, président du Syndicat National de la Thalassothérapie rencontré au work shop "Thalasso Bretagne"
Philippe Gomez, président du Syndicat National de la Thalassothérapie rencontré au work shop "Thalasso Bretagne"
TourMaG.com - Comment voyez-vous évoluer le marché de la thalassothérapie ?

Philippe Gomez :
"Le marché s’est tassé depuis le début de la crise. En 2012 l’ensemble de la profession avait chuté de 4 %. En 2013 aussi et dans une proportion identique.

Les clients écourtent leur séjour, ils font plus attention à leurs dépenses.

Et dans les même temps les gestionnaires et propriétaires de centres, privés ou non, investissent comme jamais avec une tendance nettement marquée pour le haut de gamme.

Ils ont beaucoup plus investi durant ces trois dernières années que durant les dix années précédentes !"

TourMaG.com - Faut-il craindre un ralentissement du marché ?

P.G. :
"Pas du tout, au contraire. La thalasso a de l’avenir.

La population qui vieillit ressent le besoin de cultiver ou de préserver son capital santé. De son côté la population active est de plus en plus stressée, surmenée."

TourMaG.com - Quelles seront nouveautés « thalasso » de 2015 ?

P.G. :
"Vous, les journalistes, vous êtes toujours avides de nouveautés. Nous voyons les choses autrement.

L’important ce sont les fondamentaux de la thalassothérapie et ses effets préventifs et curatifs. La gamme des cures et des forfaits proposés est très vaste. On en compte au moins une quinzaine voire davantage dans chacun des centres.

Disons que prévenir le burn out, je dis bien « prévenir » est l’une des nouveautés…"

TourMaG.com - Le coût d’une thalassothérapie ne reste-t-il pas un frein en cette période de crise qui dure ?

P.G. :
"Les courts séjours nous ont permis de recruter des clients plus jeunes disposant de budgets plus réduits que pour une cure classique.

Néanmoins les cures d’une semaine centrées sur l’idée de santé et de mieux-être restent majoritairement des cures achetées par les 50-70 ans et plus."

TourMaG.com - Comment les professionnels du secteur abordent-il les années qui viennent ?

P.G. :
"Nous ne dormons pas sur nos lauriers. Nous nous sommes préparés à répondre à une demande croissante de cocooning et de rassurance. A nous de casser les codes du peignoir blanc, du planning rigides, des couloirs blancs avec des chaises en plastique etc.

La thalasso a besoin d’innovations pour toucher une nouvelle population. C’est tout l’enjeu des Suites Relais Thalasso qui ont été lancées l’été dernier par le groupe Phélippeau au Château des Tourelles et sur lesquelles j’ai travaillé près de trois ans à Bénodet."

TourMaG.com - En quelques mots le principe de la « suite thalasso » ?

P.G. :
"Elle se présente comme un mini centre de thalasso. Il s’agit d’un vaste espace privatif hydromarin doté d’installations de dernière génération.

Pour le déroulement de ses soins le client n’a plus à attendre devant une porte ou à se déplacer en peignoir de bain à travers le centre. Il dispose d’une unité de lieu, avec un praticien dédié.

Dans le même espace il a une baignoire d’eau de mer, un hammam privatif, une table de massage, une douche « expériences », un salon de repos avec boissons fraîches et tisanes etc. Le Relais Thalasso du Château des Tourelles compte 17 suites de ce type dans son complexe thalasso-spa."

TourMaG.com - Quels sont les dossiers d’actualité de votre syndicat ?

P.G. :
"Le mot « thalasso » est exploité à contre sens, les gens ne font pas la différence avec « balnéo ».

Il était temps pour nous de clarifier la situation.

Aussi, pour protéger notre activité et mieux communiquer auprès du grand public nous avons beaucoup travaille sur une norme thalasso avec l’Afnor et ce, en accord avec le Ministère du tourisme et la DGCCRF.

Les travaux ont débuté en mai 2013. La norme devrait sortir en novembre 2014 et, je l’espère vivement, avant fin 2014. La dernière circulaire date de 1961 !"

TourMaG.com - Les cures de thalasso seront-elles un jour remboursées comme le sont les cures thermales ?

P.G. :
"Elles l’ont été. Mais en France la prévention n’est pas considérée. Et les difficultés financières de la Sécurité Sociale ne donnent aucune chance au remboursement de la prévention santé prodiguée par une cure marine.

J’ai personnellement perdu en 1998 le combat dans un procès. J’étais alors kinésithérapeute à La Baule.

L’année suivante les pouvoirs publics avaient rédigé une circulaire nationale mettant fin à tout remboursement !"

Lu 2763 fois

Tags : balneo, thalasso
Notez

Dans la même rubrique :
< >

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com