TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thomas Cook France : redimensionner, moderniser, regrouper et relocaliser

La stratégie dévoilée le 22 avril prochain


Rédigé par Geneviève BIEGANOWSKI le Mardi 16 Avril 2013

La direction de Thomas Cook a apporté quelques précisions sur le plan de transformation des activités françaises. Le tour operating va se concentrer sur une production de clubs de vacances et de circuits dans les destinations les plus populaires, le réseau de distribution sera amputé de 23 agences et parmi celles-ci des affiliées - et tout devra être terminé fin septembre 2014.



Michel Rességuier, le Pdg du groupe en France devrait dévoiler son plan et sa vision à la presse le 22 avril - DR
Michel Rességuier, le Pdg du groupe en France devrait dévoiler son plan et sa vision à la presse le 22 avril - DR
Il a fallu attendre près d'un an après les recommandations du Pdg de Thomas Cook sortant sur les activités françaises du groupe : "plutôt vendre que de redresser" pour arriver finalement à connaitre le montant de la casse sociale liée au redressement puisque Harriett Green, la présidente du groupe, a décidé, malgré tout, d'opter pour cette solution.

La finalité étant de "mettre en place une nouvelle direction permettant aux équipes marketing et e-commerce de fonctionner plus efficacement".

Il s'agit de "redimensionner, moderniser, regrouper et relocaliser".

La direction de Thomas Cook France précise donc que le volet social de cette transformation implique la suppression de 172 postes, sur un total de 1 225, principalement sur le tour operating et la distribution.

Les syndicats ont été plus précis dans leur communication à l'AFP en précisant 62 postes touchés côté distribution, 83 postes au tour operating et 23 postes dans les services centraux.

Resserrer la production "mainstream"

On sait d'ores et déjà que 28 salariés partiront avec la cession d'Austral Lagons.

Le groupe français prévoit également de resserrer la production "mainstream", c'est à dire la programmation forfaitisée des clubs de vacances et des circuits sur les destinations les plus demandées par les vacanciers.

Les trois marques subsisteront-elles ou bien Jet tours deviendra-t-elle la marque unique du tour operating ?

Pour l'heure, la question reste sans réponse précise...

Côté distribution, la direction de Thomas Cook a confirmé qu'elle envisageait la fermeture de 23 points de vente sur 600 - sans préciser, là non plus, si ces agences portaient plutôt l'enseigne Jet tours que Thomas Cook, voire Aquatour.

Les 340 franchisés ou affiliés, ne seront pas touchés par cette contraction du réseau.

Les précisions seront apportées au fil des négociations sociales qui vont s'entamer à partir du 25 avril 2013 et pour lesquelles les syndicats ont demandé à bénéficier d'une assistance psychologique...

La transformation de l'entreprise devrait être terminée à la fin de l'exercice 2013-2014, c'est à dire fin septembre 2014.

Michel Rességuier, le Pdg du groupe en France devrait dévoiler son plan et sa vision à la presse le 22 avril prochain.

Lu 4481 fois

Notez


1.Posté par Hervé75 le 17/04/2013 08:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
le problème avec ces cost killers spécialistes du PSE, est qu'ils tranchent de le vif alors qu'ils n'ont aucune connaissance de la profession.
Ils vont faire le sale boulot en virant sans nul doute de vrais compétences qui manqueront dans le plan de relance de Jet Tours...
Enfin, moi ce que j'en dit.......

2.Posté par ZOULOU le 17/04/2013 12:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme d'habitude, des gens qui ne connaissent rien au métier se permettent de réorganiser une entreprise ...

Et que fait nore shadow ministre du tourisme ???

3.Posté par CATHIA le 17/04/2013 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel gâchis !! De vrais talents, des vrais professionnels du tourisme qui sont jetés comme des mouchoirs usagés par un pantin qui ne connait rien au Tourisme pur, celui de la personnalisation, du service client....Ce que j'espère : que la concurrence récupère ces personnes !

4.Posté par vivi le 17/04/2013 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Eh oui, le temps passe et les PSE sont toujours là, de nouvelles tetes, qui arrivent dans une entreprise et s'éclate à organiser et réorganiser encore et encore tout cela pour l'actionnaire qui a tué cette belle entreprise il ya 14 ans,
C'est lamentable,
Bon courage pour le personnel qui sera touché par cette réorganisation et surtout pour les personnes qui restent sur le carreau

5.Posté par dom31 le 18/04/2013 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Reprenez vos plus vieux articles concernant d'autres groupes et vous y trouverez toujours la même litanie sans grand changement. Les temps changent mais l'imagination manque et la seule chose que nous entendons ici comme ailleurs, c'est restriction, abandon, et pas de vision. Quelle durée de vie professionnelle accordez vous à ce Pdg ?

6.Posté par Maria le 18/04/2013 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moderniser en virant +de 40 personnes spécialistes à la résa à Paris et Nantes et en gardant une résa délocalisée en Belgique, moins chère et plus "flexible"...oui oui ce sont leurs mots....à Paris et Nantes certains ont + de 30 ans d'expérience clients et tous connaissent parfaitement leurs destinations.....PSE Plan de sauvegarde de l'emploi....pourquoi ne pas garder les pros pour tenter de relancer Jet tours? Parce que ce n'est pas le but !!!!!! Je suis écœurée, indignée et dépitée.

7.Posté par Marcel le 19/04/2013 07:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Decidement on pratique le copier coller dans les grands groupes!! des qu il y en a un qui a une idee les autres suivent.On separe les activites Mainstream et Circuits !!TUI , Thomas COOK ,TRANSAT meme combat meme strategie!!Les petits TO ont un bel avenir devant eux ! Pendant que les Gros s occupent de leur organisation interne les Petits peuvent s occuper des CLIENTS

8.Posté par ALPHA le 19/04/2013 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut surtout précisier dans ce PSE qu'il y aura finalement une dizaine de ''petites mains'' qui vont faire fonctionner le TO et une quarantaines de cdres, directeurs, reponsables, chefs ....
Merci les charges salariales des cadres imputées au groupe !!!!

9.Posté par Fabrice le 21/04/2013 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qqn sait il si c'est légal de supprimer des postes en France alors que nous pourrions les sauver en reclassant les personnes sur le mainstream séjours? ce même mainstream qui est aujourd'hui sous traité en Belgique....
Merci pour vos réponses

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 16:15 Selectour : le congrès s'ouvre ce lundi à Québec


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com