TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e
Loading





Thomas Cook : ''La stratégie n’a pas à être redéfinie mais accentuée...''

interview de Denis Wathier, président du directoire de Thomas Cook


Rédigé par Geneviève Bieganowski le Lundi 23 Avril 2007

Un mois après sa nomination à la présidence du directoire de Thomas Cook France, Denis Wathier a pris la mesure de l’entreprise avant d‘en faire le tour du propriétaire. En résumé, tout va bien mais cela pourrait aller encore mieux et vite. Face à l'éventuelle menace de l'alliance entre NF et Marmara, le TO engage également une course de vitesse.



TourMaG.com - Comment avez-vous trouvé l’entreprise que vous venez de rejoindre ?

Denis Wathier -
L’entreprise est plutôt en bonne forme et les résultats sont satisfaisants. Elle dispose d’excellents fondamentaux avec un réseau qui représente la colonne vertébrale de l‘ensemble. Le développement de l’activité de tour operating a permis à Thomas Cook de devenir le cinquième ou sixième TO français.

C’est une performance. La stratégie n’a donc pas à être redéfinie. Il s’agit plutôt de l’accentuer. Il faut développer le réseau de distribution aussi bien en interne qu’à travers le réseau des franchisés. Et intensifier, dans le même temps, l’activité TO.


TM.com - Quels sont les objectifs que vous ont fixés les actionnaires à votre prise de fonction ?

D.W. -
Améliorer la rentabilité. Je ne peux pas vous donner de chiffres car nous préparons notre entrée en bourse mais, l’année dernière, la marge était négative. Il s’agit donc parallèlement de redresser la barre tout en développant l‘activité.

Thomas Cook : ''La stratégie n’a pas à être redéfinie mais accentuée...''
TM.com - Est-ce le prochain mariage de TUI et First Choice qui va rapprocher, en France, Nouvelles Frontières et Marmara qui vous oblige à grandir de la sorte ?

D.W. -
D’abord, le mariage n’est pas fait et il faut être prudent tant que ce n’est pas le cas. Cela dit, c’est vrai que si le rapprochement se produit, cela va constituer un pôle important en France et que l’on a tout intérêt à avoir un poids important en face. En tant que distributeur, il faut gagner en volume.

TM.Com - Cela peut-il passer par une croissance externe, des rachats d’entreprises françaises ?

D.W. -
Si c’est pour améliorer la rentabilité globale, tout est possible, tout est ouvert, rien n’est rejeté à priori.

TM.com - Le chiffre d’affaires réalisé par la distribution Thomas Cook était en léger retrait de 1% l’année dernière. Que comptez-vous faire pour redynamiser les ventes ?

D.W. -
Au global, les chiffres étaient en légère croissance mais c’est vrai que la distribution pourrait mieux faire même si, et j’insiste sur ce point, le réseau a les bons fondamentaux pour réaliser ce développement. Mais même si elle est de qualité, la distribution est néanmoins restée très traditionnelle. On a les défauts de nos qualités en quelque sorte. Il y a donc des points qui sont perfectibles.

Je pense aussi que nous pourrions envisager de créer des agences thématiques, particulièrement en région parisienne. Par ailleurs, c’est aussi au cœur de l’agence que l’ on peut apporter des améliorations. Ce samedi, j’étais dans un de nos points de vente et je voyais le vendeur et le client se contortionner pour regarder le même écran. Cela pourrait être plus confortable. Il faut aussi prendre en compte ce que l’outil internet a apporté dans la vente.

Aujourd’hui, le client a déjà consulté des sites de voyages avant de passer dans une agence pour concrétiser son achat. Il faut que l’agent en sache plus que l’internet. Et d’ailleurs, sur la toile, Thomas Cook pourrait avoir une présence plus affirmée. Ce ne sont que des exemples et nous allons prendre le temps nécessaire pour mener notre analyse. Notre ambition est d’inventer l’agence de voyages de demain.


TM.com - Vos actionnaires vous suivront-ils si cette modernisation implique des investissements importants ?

D.W. -
Si c’est pour améliorer la rentabilité, qui, je vous le rappelle, était négative l’année dernière, je suis persuadé qu’ils me suivront. Il faudra néanmoins leur garantir les résultats.

Lu 2837 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:43 Selectour : retrouvez l'album photos du Congrès...


PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure
















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com